Meizad Zafir- colored sand night camp

Destination : Moyen-Orient » Israël | Montagne : Neguev | Activité : Randonnée  | 


Meizad Zafir- colored sand night camp - Randonnée dans le Neguev
Posté le :


Vendredi 5 mars
Meizad Zafir- colored sand night camp
12 km environ. Eau à Ein Yorkeam

Je me mets en route de bonne heure, 6h, avec l’espoir de faire une longue sieste l’après-midi.

Je descend et suis le wadi Hatira, rando très agréable au cœur d’une dense végétation (acacia, tamaris, lauriers roses…) j’arrive au pied de la montée de Ma’ale Palmach, passage obligé pour quitter l’oued. J’observe un groupe qui effectue ce passage en descente dont une partie s’effectue sur une échelle (une vraie !) fixée sur la roche. Il s’agit d’Israéliens en rando pour le week-end. A mon tour sur le Ma’ale Palmach ! La montée est raide et le passage sur l’échelle assez impressionnant, je passe les barreaux un à un, concentrée sur mes gestes.

En haut je trouve de belles vasques d’eau ou je m’arrête(il est seulement 10h30 !!) pour faire la lessive et la sieste bien méritée. Je repars dans l’après-midi, un bruit attire mon attention dans la montagne, je lève les yeux pour apercevoir un ibex (bouquetin). Je passe devant Ein Yorkeam, une grande vasque d’eau où trempent quelques baigneurs, on est à proximité d’une route goudronnée que j’emprunte sur 2 km pour arriver à mon lieu de bivouac, le colored sand Night camp qui est tout proche du Makhtesh gadol, le grand cratère.

 

Depuis 3 jours flotte au dessus de ma tête un imposant appareil blanc, silencieux, immobile ou se mouvant lentement. Curieuse je demandais à un garde du parc quel était cet ovni. « Je ne sais pas, répond t-il, je ne veux pas savoir, ça ne m’intéresse pas. » Un autre garde sera plus coopératif et m’indiquera qu’il s’agit d’un ballon dirigeable équipé de caméra de surveillance.
Cette présence aérienne, embarrassante au début, finira par devenir familière, ainsi qu’un compagnon de route imaginaire.
 

2 × 5 =