Ascension du Mont Kenya

Destination : Kenya » Afrique | Activité : Randonnée  | Agence : Atalante 
Nombre de jours : 5 jours | Dificulté : 4 | Dénivelé : +3000 m/-1700 m | Type d'itinéraire : Ligne | 
Ecosystème : Montagne | Hébergement : Bivouac
Meilleures Périodes : Janvier, Février, Juillet, Août, Septembre, et Octobre
Ascension du Mont Kenya, plus haute montagne du Kenya (5199 mètres) par la Chogoria route. Situé à peine à 300 kilomètres du Kilimandjaro, le Mont Kenya reste dans l'ombre de son voisin. Il n'a pourtant rien à envier au toit de l'Afrique bien plus fréquenté, bien au contraire.
Posté le :


Les pages du carnet :

Carnet d’ascension du Mont Kenya, plus haute montagne du Kenya (5199 mètres) et second sommet d’Afrique derrière le Kilimandjaro. Le Mont Kenya (du Kikuyu Kirinyaga signifiant selon certains montagne de l’autruche et Montagne brillante selon d’autres) possède trois principaux sommets : les pics Batian (5199 m) et Nelion (5188 m), et la pointe Lenana (4985 m). C’est à cette dernière que nous nous attaquons. Les deux premiers sommets étant réservés aux alpinistes confirmés. Situé à peine à 300 kilomètres du Kilimandjaro, le Mont Kenya reste dans l’ombre de son voisin. Il n’a pourtant rien à envier au toit de l’Afrique bien plus fréquenté.

Le Mont Kenya

Le mont Kenya, situé pratiquement sur l’équateur, au centre du Kenya, avec une altitude de 5 199 m, est le deuxième sommet du continent africain. C’est un grand cône volcanique de 120 km de diamètre de base, qui fut en activité de 3,1 millions d’années jusqu’à 2,6 millions d’années avant notre ère et qui s’élevait alors probablement à 6 500 m. Le Mont Kenya devait alors ressemblait au Kilimandjaro mais son cratère s’est progressivement érodé pour laisser place aux pics Batian (5199 m) et Nelion (5188 m) et à la ponte Lenana (4985 m). La montagne recèle encore les vestiges de onze glaciers, tous en régression rapide, et comporte quatre pics secondaires surplombant des vallées glaciaires échancrées en forme de U. Avec ses sommets accidentés couronnés de glaciers et ses pentes intermédiaires boisées, le mont Kenya représente l’un des paysages les plus diversifiés d’Afrique de l’Est. Le Mont Kenya jouit d’une flore endémique, à la fois alpine et tropicale. Près de 900 espèces ont été recensées. On distingue six étages de végétation, allant de la steppe jusqu’ aux glaciers. Jusqu’à 2000m, le paysage est dominé par les cultures. On débouche ensuite sur la forêt vierge, qui s’étend jusqu’à 3600m environ. Les animaux qui peuplent le parc sont légion : des hyènes (déjection observée jusqu’à 4000 mètres), des perroquets, des babouins, des buffles, des antilopes, des éléphants, des léopards…Pour protéger cet écosystème, le Mont Kenya est un parc national inscrit au patrimoine mondial de l’Unesco depuis 1997.

Arusha – Nairobi

18 juillet, 20h06. Atterrissage au Kilimandjaro airport et transfert à l’Oasis Lodge, mon hôtel à Arusha. Je ne vois rien à travers les vitres du 4×4. Il fait nuit noire.

Je me rends au bar restaurant pour y manger : ambiance cool et anglosaxone sur fond de Muse. Idéal pour un burger et une Kilimandjaro (bière locale).

22h52, plus d’électricité. Les plombs ont sauté. Un brin d’Afrique… Rien d’autres à faire que se coucher… ça tombe bien, je suis fatigué.

20 juillet. Transfert en bus pour Nairobi. 6h30 de trajet, un passage de frontière rapide et installation à la Methodist Guesthouse de Nairobi. Je reste une journée pleine à Nairobi pour visiter la ville. Le moins que je puisse dire, c’est que je n’aime pas beaucoup cette capitale.

Demain, je rencontre le reste du groupe Atalante avec qui je vais gravir le Mont Kenya puis le Kilimandjaro en Tanzanie.

Greg
A propos de l'auteur

Fondateur d'I-Trekkings et des blogs I-Voyages et My Wildlife, j'apprécie le rythme lent de la marche et des activités outdoor non motorisés pour découvrir des territoires montagneux et désertiques et rencontrer les populations locales. Je marche aussi bien seul, qu'entre amis ou avec des agences françaises ou locales.Ambassadeur Fujifilm...



https://www.gregoryrohart.com