Morocacha – Camp de base Chopicalqui – Camp Moraine

Destination : Pérou » Amérique | Montagne : Andes | Activité : Alpinisme  | Agence : Allibert Trekking 


Morocacha - Camp de base Chopicalqui - Camp Moraine. Récit d'une expédition au Pérou de trois semaines pour faire l'ascension de l'Alpamayo (5947 m) et du Chopicalqui (6354 m)
Posté le :


J 15 : 17 / 07 / 04 – Morocacha WP / 010 : E /0218587 N / 8998568 Alt : 4150 m    Camp de base Chopicalqui   WP / 011 :   E / 0214596   N / 8996414 Alt : 4375m

 

Départ 9 h, d’anciens chemins permettent de ne jamais emprunter la piste jusqu’au col Portachuello Llanganuco  à 4767 m vue imprenable sur le Huaudoy, le Pisco, le Chacraraju et le Huascaran. Descente par un chemin muletier en lacets et dans une épingle de la piste, un chemin mène au camp de base en 20 mn.

Je règle la question du pourboire des Ariéros qui nous quittent demain (il faudra descendre tout le matériel jusqu’a la piste à dos d’homme)
Chaque ariero gagne 17 soles par jour plus 15 soles pour chacun de ses ânes. Je me débrouille pour qu’il leur revienne chacun environ une journée de travail. Nous leur laissons 290 soles et 30 dollars pour 4.
Sous la tente cuisine je prépare les rations de vivres d’altitude pour tout le monde, nous nous retrouvons à nouveau 12 personnes 7 europeens et 5 sud américains sur 2 camps d’altitude soit 4 tentes de 3 : camp moraine (5000 m) et camp 1 (5500 m). Il est convenu que les porteurs s’occuperont des réchauds (3 Msr en état) et feront une grande soupe de pâtes collective chaque soir. Nous prenons en plus 1 lyoph. salé par soir et par personne et un lyoph. sucré pour deux. C’est un vrai bonheur de partager leur sens du travail d’équipe dans la tente cuisine où les plaisanteries fusent dans tous les sens.

Montée : 735 m
Descente : 505 m
Temps : 4 h
Distance : 5 Km

J 16 : 18 / 07 / 04 – Camp de base Chopicalqui WP / 011 : E / 0214596   N / 8996414 Alt : 4375m  Camp Moraine WP / 012 E /0214874N /8994016   Alt : 5000 m

Nous attendons le soleil pour nous préparer, rien ne presse, le camp n’est pas très loin.
On rejoint d’abord la moraine rive droite par un sentier au-dessus du camp, on la suit, on traverse le glacier et on suit la moraine rive gauche jusqu’au camp, très agréable, belles plates formes, eau à proximité.
Préparation de la soupe collective et de l’eau chaude pour les  « liophal » par les porteurs sous la neige tombante.

Montée : 630 m
Descente : 30 m
Temps : 2 h 30
Distance : 2,450 Km

petraud
A propos de l'auteur

Guide de haute montagne, Vingt-cinq années d'itinérance dans les Alpes, l'Amérique du Sud et l'Himalaya en alpinisme, trekking, expéditions et l'émotion provoquée par  la fréquentation de paysages hors du commun ont trouvé un débouché tout naturel à une passion tenace...



http://www.guidexpe.com/

vingt + 14 =