Namche Bazar – Phurte – Thomde – Samde – Thame – Samde – Thomde – Phurte – Namche Bazar

Destination : Népal » Asie | Montagne : Everest ; Himalaya | Activité : Randonnée  | 


Namche Bazar – Phurte – Thomde – Samde – Thame – Samde – Thomde – Phurte – Namche Bazar - Camp de base de l'Everest
Posté le :


15eme jour : mercredi 14 avril

Etape : Namche Bazar – Phurte – Thomde – Samde – Thame – Samde – Thomde – Phurte – Namche Bazar

Départ : 8h30
Arrivée : 14h05
Temps de marche : 5h35

Dénivelé positif : 500 m
Dénivelé négatif : 500 m
Dénivelé absolu : 1000 m

Lever à sept heures et demie, départ à huit heures et demie pour Thame., je n’avais pas pu faire la visite de Thame la semaine précédente, lorsque je m’acclimatais à Namche, vu que j’étais malade. Aujourd’hui c’est bon, plus de problème de santé, en plus il fait bien chaud, il y a du soleil. Le chemin grimpe bien, mais il se fait facilement et hormis trois, quatre randonneurs, je suis seul sur le sentier avec des caravanes de porteurs amenant des vivres aux différents villages.

Une fois à Thame, la première chose que je remarque c’est le calme. C’est certainement l’endroit le plus paisible depuis le début de mon trek. Je m’arrête dans le jardin d’un lodge pour déjeuner et je commande un plat de pâtes et un thé. Sauf deux ou trois dhal-bhat, je n’ai mangé que des pâtes à chaque repas (c’est un plat de sportif), pâtes aux fromages, avec une omelette… Rien que le fait de touiller le sucre dans ma tasse de thé avec ma cuillère, j’ai l’impression de faire un bruit énorme et de gâcher la tranquillité qui règne ici.

De retour à Namche, je me balade une dernière fois dans ce village mythique avec également un dernier choco-donut et je m’aperçois que je n’ai toujours pas vu Thomas. Est-il resté plus longtemps que prévu là-haut pour se faire un sommet ? C’est bien possible, dommage j’aurais bien aimé le revoir (mais ce n’est pas très grave, je le recroiserais quelques jours plus tard à Katmandou).

Simon
A propos de l'auteur

Voici quelques années, je me suis échappé d'une vie qu'il faut souvent suivre au pas... Aujourd'hui je déborde d'énergie que je dépense dans la marche afin de parcourir des milliers de kilomètres pour découvrir les merveilles de la nature. Mes terrains de jeux préférés étant les montagnes et les zones désertiques, là où poussent le...



http://www.dubuis.net