Namche Bazar – Sangboche – Kumjung – Sanasa – Phunki – Tengboche

Destination : Népal » Asie | Montagne : Everest ; Himalaya | Activité : Randonnée  | 


Namche Bazar – Sangboche – Kumjung – Sanasa – Phunki – Tengboche - Camp de base de l'Everest
Posté le :


4eme jour : samedi 3 avril

Etape : Namche Bazar – Sangboche – Kumjung – Sanasa – Phunki – Tengboche

Départ : 8h15
Arrivée : 14h15
Temps de marche : 4h45

Dénivelé positif : 950 m
Dénivelé négatif : 530 m
Dénivelé absolu : 1480 m

J’ai enfin fait une bonne nuit, hormis un très léger mal de tête en me levant. Ce matin, on est trois à quitter le lodge en même temps mais dans des directions différentes. Thomas s’en va vers Gokyo (nous nous reverrons sûrement plus tard au niveau du col Cho La), Hannah et moi allons vers Tengboche mais par des chemins différents, nous nous donnons rendez-vous dans une des lodges près du monastère de Tengboche. Je retrouve une allure de marche correcte et je me sens bien, juste le souffle difficile, mais ça c’est normal.

Arrivé à Kumjung, je fais une halte pour visiter le monastère, après trente minutes, je trouve enfin une personne, un Sherpa (un guide d’après son apparence) qui va aller chercher le maître des clefs. Je peux pénétrer dans le temple afin d’admirer le fameux scalpe du Yeti, et voilà, je l’ai vu ! Pour midi, je déjeune à Phunki, j’ai faim ! C’est bon signe, en plus c’est bon et le coin est charmant, d’autres trekkeurs y font également une pause… Mais je ne m’attarde pas, le vent monte, les nuages approchent, le soleil se fait discret et la température baisse. La grimpette suivante se fait sans encombre, je marche d’un très bon pas, enfin quand je peux. Il y a plus de monde sur cette portion de route et le chemin est étroit dans les sous-bois, ce qui crée des embouteillages entre les trekkeurs, les files de porteurs (extrêmement chargés) et les caravanes de yacks. Mais l’ambiance est plutôt sympa, on discute entre randonneurs, les Sherpas chantent (comme très souvent, petits et grands passent leur temps à chanter)

Arrivé à Tengboche, il y a un superbe monastère devant lequel les Lamas jouent au football. Ils sont fous ces Népalais ! Comment font-ils pour jouer, alors que moi, rien que le fait de marcher m’est difficile ! Je me dirige vers le lodge où je dois retrouver Hannah et je sors ma phrase type : "Have you seen a young girl, twenty years, with piercing ?". On me répond que c’est complet, comme toutes celles se trouvant autour du temple et qu’elle est partie dans un autre lodge à vingt minutes d’ici, je m’y rends donc (en oubliant de visiter le monastère, dommage !).

Une fois arrivé à l’Ama Dablam Lodge, je retrouve Hannah, mais mauvaise nouvelle, c’est aussi complet ici. Heureusement, elle a déjà une chambre et il y a deux lits (rare sont les chambres avec un seul lit), nous partageons donc la chambre. Au souper, nous nous faisons plaisir, nous trinquons au Coca, c’est que c’est un produit de luxe ici, 180 Rs (2.15 €), l’équivalent d’un repas. Moi qui n’aime pas ça habituellement, je ne sais pas pourquoi mais j’en avais envie depuis que j’ai commencé à marcher ! C’est la seule chose que nous arriverons à avaler ce soir là, nous sommes complètement KO et nous nous coucherons tôt.

Dans notre chambre, il fait bon pour une fois, elle est située juste à coté de la cuisine (la pièce la plus chaude dans un lodge) et le fait d’être deux à respirer dans une petite pièce, tient la chambre à une température correcte pour 3800 mètres, entre 6 et 10°C.

A propos de l'auteur

Voici quelques années, je me suis échappé d'une vie qu'il faut souvent suivre au pas... Aujourd'hui je déborde d'énergie que je dépense dans la marche afin de parcourir des milliers de kilomètres pour découvrir les merveilles de la nature. Mes terrains de jeux préférés étant les montagnes et les zones désertiques, là où poussent le...



http://www.dubuis.net

2 + deux =