Omonville la Rogue – Cap de la Hague – Auderville

Destination : Normandie » France | Activité : Randonnée  | 


2ème journée de randonnée sur le sentier littoral autour de la Hague : Anse Martin, Pointe du nez, pause à la Roche Gélétan, Sémaphore de la Hague et enfin phare de Goury célèbre pour ses nombreux sauvetages en mer.
Posté le :


Carnet : Tour de la Hague

Omonville la Rogue – Cap de la Hague – Auderville

Nous récupérons le GR 223 à hauteur des ruines de la ferme la Cotentine qui offre un jolie emplacement du bivouac pour les adeptes des nuits sous tente. Sur les hauteurs, un parapente s’élance dans les airs. Le sentier serpente dans la lande roussie, passe un mur de fortification et descend sur le port d’Omonville la Rogue, petite commune charmante de 525 habitants.

Nous poursuivons sur les galets qui bordent le rivage pour arriver à l’ancien sémaphore de la pointe de Jardeheu. Le sentier littoral se poursuit le long de criques rocheuses et débouche sur l’Anse Martin. Nous passons la pointe du Nez pour tomber sur Port racine, plus petit port de France qui tient son nom à François Médard Racine, Corsaire né à Hatainville en 1774. Lorsque que François Médard Racine, prend en 1815 le commandement du bateau corsaire nommé L’embuscade, il jette son dévolu sur l’anse St Martin. D’un point de vue stratégique, la baie est un bon refuge pour un corsaire. Le mouillage offre le double avantage d’être abrité et à proximité de la pointe de la Hague. La renverse de la marée permet de passer le Raz Blanchard entrainé par le courant – méthode toujours utilisée par les plaisanciers – pour voguer d’une traite vers l’île de Guernesey. Cela permet de croiser la route des navires marchands doublant le cap pour rejoindre l’Angleterre.

Port Racine

Afin de protéger le navire au mouillage des vents du nord, Racine fait construire une petite jetée submersible de pierres sèches. Le navire ne permettant pas d’abriter les 16 hommes d’équipage faute de pont, une cabane est montée à proximité du mouillage. Pendant une année Racine et ses hommes arraisonneront les navires anglais et leurs précieuses cargaisons.

Port d'Omonville la RogueCap de la Hague

A la roche Gélétan qui renferme des traces d’habitat de plus de 200 000 ans, nous cassons la croûte avant de passer le sémaphore de la Hague et le phare de Goury. Situé à 800 mètres au large du cap de la Hague (Manche), sur le rocher dit « le Gros du Raz », il signale le « Raz Blanchard », l’un des courants les plus forts d’Europe, et le passage de la Déroute entre le Cap de la Hague et l’île Phare de Gouryd’Aurigny afin d’éviter les naufrages des bateaux. Goury est connu pour ses nombreux sauvetages en mer. Il suffit de se rendre à la station de sauvetage pour admirer la liste invraisemblable de marins sauvés des eaux. Une croix de granit rend hommage au sous-marin le vendemiaire englouti avec son équipage en 1912 lors d’une manoeuvre militaire.

Auderville n’est plus qu’à 1 km. Nous y passerons la nuit. Le bourg est connu pour être le lieu où se sont déroulés les premiers essais à longue distance de télégraphie sans fil par l’équipe d’Edouard Branly en 1902.

Dîner à la Malle aux épices (02 33 52 77 44). Le temps d’un voyage culinaire, nous partons visiter l’Asie. Cuisine raffinée. Nuit en chambre d’hôtes chez Alain Lecouvey (02 33 01 56 39). On nous installe dans le gîte de séjour pour la nuit. Literie médiocre et chambre suffocante. Les chambres d’hôtes doivent être de meilleure facture.

Greg
A propos de l'auteur

Fondateur d'I-Trekkings et des blogs I-Voyages et My Wildlife, j'apprécie le rythme lent de la marche et des activités outdoor non motorisés pour découvrir des territoires montagneux et désertiques et rencontrer l...



https://www.gregoryrohart.com