Passage du Rupina La

Destination : Népal » Asie | Montagne : Himalaya | Activité : Randonnée  | 


Passage du Rupina La - Tour du Manaslu
Posté le :


J 7 : Le 1er sommet ! 5h, nous nous dirigeons en direction du col du Ripina La (4700m).8h seront nécessaires pour le franchir. L’altitude se fait sentir, plusieurs personnes n’ont pas dormi la veille et souffrent du mal des montagne, 2 personnes craquent… il faut pourtant continuer. La marche est éprouvante, longue, mais quelle récompense en arrivant au sommet ! Vue imprenable sur une dizaine de sommets 3000m au dessus de nous ! Les porteurs avancent en file indienne, certains glissent tant leur charge est lourde, mais se déroule parfaitement. Juste le temps de prendre le déjeuner, quelques photos et de déplier mon drapeau que j’ai fait brodé à Kathmandu, et nous descendons sur l’autre versant, aidés de cordes fixes. La descente est creuvante, la pente raide et la neige dure. Le soir, nous sommes au Glacier Camp (4000m).

 

 

 

 J 8 : Toujours pas ame qui vive. Le moral de tous est revenu, la baisse d’altitude faisant beaucoup de bien. Rapidement, nous retrouvons l’étage des forêts denses et descendons à 2500m pour installer notre camp au bord de la rivière. Froid, humidité, tentes mouillées, la nuit est rude, surtout ayant marche 8h. Encore un souci, notre chemin n.est pas sur le bon coté de la rivière. Pas indiqué sur la carte, inconnu des porteurs, nous ne savons ou ce chemin va nous mener le lendemain.

 J 9 : Tot le matin, les sherpas aménagent un pont pour traverser la rivière et nous fraient un chemin au milieu des herbes hautes et bambous. Nous suivons les balises (du PQ) qu’ils ont placées à intervales réguliers et finissons par rejoindre un sentier de berger, périlleux. Nous sommes 1000 mètres au dessus de la gorge, les passages délicats sont assurés avec des cordes. Petit à petit, nous finissons par retrouver le bon chemin nous menant à Nyak (2450m). Nous sommes frappés par la misère qui règne dans ce village ; les enfants sont pieds nus, les habits déchirés, sales. Beaucoup de gens demandent de les soigner, rhumes, bronchites, plaies, tout y passe. Je me dis qu’à mon retour en France il faut que je fasse quelque chose pour les aider. On retombe tous tràs vite sur terre en voyant ca.

J 10 : A partir de ce jour, nous nous engageons sur l’itinéraire traditionnel du tour du Manaslu. Plus de villages, sentiers faciles, le moral du groupe est au mieux mais la marche est toujours aussi longue, 9h. Durant 3 jours, nous remonterons une magnifique et grande vallée, surplombant une gorge trés profonde dont le torrent a une eau limpide. Le soir, accueillis par une trentaine de singes (des Bhadars en népalais) jouant dans un champ, nous arrivons a Ghap (2380 m), village traditionnel ou l’agriculture est la seule occupation des habitants. Ces derniers vivent au rythme du soleil – levé 5h, couche 20h – nous faisons de-meme.