Patagonie : trekking dans le parc national Nahuel Huapi

Destination : Argentine » Amérique | Montagne : Patagonie | Activité : Randonnée  | 
Nombre de jours : 5 jours | Dificulté : 4 | Dénivelé : +3063 m/-3048 m | Type d'itinéraire : Ligne | 
Ecosystème : Montagne | Hébergement : Bivouac
Meilleures Périodes : Janvier, Février, et Décembre
Traversée du parc national Nahuel Huapi dans le nord de la Patagonie entre Colonia Suiza et Pampa Linda. 5 jours de trekking en autonomie complète et en tente au sein d’une nature généreuse composée de grandes forêts patagonienne et de paysages lunaires de haute montagne, à commencer par le panorama sur le volcan Tronador.
Posté le :


Les pages du carnet :

Liste   

Information
Cliquez sur le bouton suivant ou l′élément sur la carte pour voir ses informations
Lf Hiker | E.Pointal contributor

GPX SANS NOM   

Profile

50 100 150 200 5 10 15 Distance (km) Altitude (m)
Aucune donnée de dénivelé
Nom: Aucune donnée
Distance: Aucune donnée
Altitude minimum: Aucune donnée
Altitude maximum: Aucune donnée
Montée cumulée: Aucune donnée
Descente cumulée : Aucune donnée
Durée: Aucune donnée

Télécharger la "" (Téléchargement :42 fois)

Mon voyage de plus de trois semaines en Patagonie s’est déroulé en trois temps forts : la découverte du parc national Los Glaciares avec ses deux secteurs forts : le Fitz Roy et le Perito Moreno, la découverte de la réserve de la Isla Pingüino au large de Puerto Deseado et un trekking de 8 jours dans le parc national Nahuel Huapi près de la ville de Bariloche.

J’ai découpé ce trekking en deux carnets de trek bien distincts car il présentait deux profils bien différents. Les trois premiers jours autour du Cerro Catedral se sont déroulés de refuge en refuge, sur de bons sentiers (même si nous avons dormi en tente) et la deuxième partie, beaucoup plus sauvage, plus engagée aussi, obligatoirement en autonomie complète. C’est sur cette seconde portion que je reviens ici entre Colonia Suiza et Pampa Linda.

5 jours de marche, 43 km, un dénivelé cumulé de moins de 3000 mètres. Des données qui semblent relativement faciles. C’est sans compter un terrain difficile pour progresser avec de nombreux pierriers, des passages délicats en forêts, des éboulis qui nécessitent de l’attention et le poids du sac à dos entre 14 et 18 kg à vue de nez selon les participants. En route pour cette aventure réalisée avec Yunka Trek, une agence spécialiste des Andes. Et pour une fois qu’une agence propose un vrai trek avec portage des sacs, ne boudons pas notre plaisir !

Colonia Suiza – refuge Manfredo Segre (ou refuge Italia)

  • D+ : 816 m
  • D- : 45 m
  • Distance : 10,63 km
  • Temps de marche : 5h00

Hier soir, nous avons pu nous ravitailler en nourriture. Les sacs à dos pèsent bien 3 à 4 kilos de plus que sur les trois premiers jours du trek. Le confort du camping et de la douche, c’est terminé, place à l’aventure dans le cœur du parc national Nahuel Huapi.

Après une dernière connexion wifi au pub Berlina, on monte dans la forêt direction le refuge Manfredo Segre. C’est agréable d’être à l’ombre. Plus nous montons, plus le paysage s’ouvre sur les sommets qui nous entourent à commencer par le cerro Negro (1970 m) et le cerro Gordo (1891 m). A l’aire de bivouac, nous nous posons pour le pique-nique. Cela fait presque trois heures que nous sommes partis.

Refuge Manfredo Segre

Salle à manger du refuge Manfredo Segre

Nous avons réalisé la grande majorité des kilomètres, mais le gros du dénivelé reste à venir. Les arbres disparaissent du paysage, la rocaille est omniprésente sur le sentier et en dehors. Le cerro Negro est énorme lorsque nous passons le col. Juste derrière, la laguna negro marque notre fin d’étape. Le refuge Manfredo Segre est posé sur un rocher sur le bord sud du lac. La fine équipe féminine tient le refuge avec sérieux et décontraction. Malgré l’absence d’eau potable, l’ambiance est super sympa. On prendra ici notre dernier repas assis et à l’abri. Dès demain, place aux repas pris aux bivouacs.

Greg
A propos de l'auteur

Fondateur d'I-Trekkings et des blogs I-Voyages et My Wildlife, j'apprécie le rythme lent de la marche et des activités outdoor non motorisés pour découvrir des territoires montagneux et désertiques et rencontrer les populations locales. Je marche aussi bien seul, qu'entre amis ou avec des agences françaises ou locales.Ambassadeur Fujifilm...



https://www.gregoryrohart.com