Pérégrinations côtières jusqu’à Gey

Destination : Turquie » Moyen-Orient | Activité : Randonnée  | 


Pour cette troisième étape, nous grimpons jusqu’au village d’Alinca (760 m) et rejoignons Gey en longeant la côte lycienne par une variante de la « lycian way ». Une journée qui se ponctue par une nuit chez l’habitant.
Posté le :


Carnet : Lycian Way

Kabak – Gey

  • D+ : 1025 m
  • D- : 581 m
  • Distance : 8,2 km
  • Temps de marche : 7h30

Plage de Kabak

Nous descendons sur Kabak beach. Nous ne nous arrêtons pas comme hier pour faire un plongeon dans la Méditerranée ou nous dorer la pilule. Nous traversons la plage et remontons la rivière vers le nord pour nous enfoncer sous le couvert de la pinède. Nous sommes sur une des variantes de la « Lycian Way ».

Traversée de la plage de Kabak

Sous les falaises du Karadãg (1120 m), nous récupérons les traces de l’itinéraire principal. Le sentier monte toujours. De magnifiques points de vue sur la baie de Kabak et la Méditerranée s’offrent à nous entre les branches des pins.

L’estomac crie famine et nous sommes heureux d’arriver à Alinca (760 m) après 4h00 de marche. Nous nous arrêtons chez Bircam et Ali Bayram pour déjeuner. La famille loue quelques bungalows sommaires et offrent le couvert aux randonneurs de passage. Crudité, haricots verts, riz et yogourt feront notre bonheur. L’estomac rassasié, nous repartons.

Le balisage et la trace GPS que j’ai récupéré sur internet ne correspondent plus. La trace reste sur la route ; nous préférons suivre les marques qui descendent vers la mer. Le paysage est aride, tapissé de coussinets accrochés à un sol karstique. Puis, il change à nouveau du tout au tout. Nous voilà maintenant à travers des champs de blé. Ambiance bucolique !

Apiculteur turc

A une intersection, nous avons le choix entre l’itinéraire nord qui passe par les vestiges de Sidyma ou l’option sud qui longe la mer. Nous optons pour la deuxième solutions.
Le chemin grimpe dans un décor aride et rejoint une petite route de campagne. Sur son bord, des apiculteurs sont au travail en tenue de protection. Nous les regardons travailler d’assez loin. Encore 2 km pour terminer cette étape magnifique. Gey et son minaret sont en vue.

Nuit chez l'habitant

Nous faisons une halte à la première supérette pour boire un coca. Les propriétaires appellent les deux pensions du village. Full toutes les deux ! Ils nous proposent instantanément de planter la tente dans le jardin. Nous acceptons volontiers. Après un repas gargantuesque, ils nous invitent finalement à dormir chez eux.

A propos de l'auteur

Fondateur d'I-Trekkings et des blogs I-Voyages et My Wildlife, j'apprécie le rythme lent de la marche et des activités outdoor non motorisés pour découvrir des territoires montagneux et désertiques et rencontrer l...



https://www.gregoryrohart.com