Phedi – Gosaïnkund

Destination : Népal » Asie | Montagne : Himalaya ; Langtang | Activité : Randonnée  | 


Phedi - Gosaïnkund - Carnet de trekking Helambu Langtang
Posté le :


Samedi 18 mars

Cette nuit, à l’intérieur du lodge, l’eau a gelé dans les gourdes …

Nous partons à 7 heures du matin, la journée va être longue, nous allons franchir le col de Laurebina (Alt. 4609 m)… Aucun chemin n’est visible, nous avançons à vue, les sherpas nous font les traces. Miracle, nous rencontrons un groupe qui se dirige vers Phedi, nous échangeons nos traces…

Enfin arrivés à Gosaïnkund (Alt. 4460m), Un peu de civilisation fait du bien, la neige atteignait par endroit un mètre de profondeur… Nous nous enfoncions… Ici, pas d’électricité, pas de douche chaude, ni même froide. A la nuit tombée, lorsque j’ai rejoint cette petite pièce qui faisait office de chambre, j’ai commencé à ressentir une angoisse monter en moi. La pièce était extrêmement petite et son unique fenêtre était bloquée par une congère, aucun horizon. J’avais l’impression d’être prisonnière. Je crois bien ne pas avoir dormi ou très peu. Plusieurs fois, je suis partie à la recherche d’eau. J’en ai trouvé, près des toilettes dans un seau… Je me suis raisonnée… Le guide avait dit de le réveiller en cas d’angoisse, je suis restée de longues minutes dans le couloir près de sa chambre debout les yeux fermés, habillée légèrement malgré le froid. Je n’ai pas osé le déranger dans son sommeil que j’enviais d’ailleurs. Je n’aurais pas dû laisser ma gourde vide, jamais plus… La soif m’a tenue toute la nuit… Sur le matin, j’ai réussi à tromper cette soif en suçant deux raisins secs, là je pense que j’ai fini par dormir…

14 − cinq =