Pince de crabe d’Arakao

Destination : Niger » Afrique | Montagne : Sahara | Activité : Randonnée  | 


Pince de crabe d'Arakao - Randonnée chamelière aux confins de l'Aïr et du Ténéré
Posté le :


Nous arrivons maintenant au magnifique site de la pince de crabe d’Arakao. C’est une sorte de vaste cirque circulaire, entouré de murailles rocheuses, exception faite d’un petit goulet qui débouche sur le Ténéré et par lequel pénètre un cordon dunaire. À ce propos je n’ai actuellement pas d’explication quant à l’origine géologique de ce site, mais il semble bien que ce n’est pas une origine volcanique. La photo suivante a été prise alors que nous installions le camp dans l’oued Arakao, au fond de la pince et au pied de la grande dune d’Arakao (200 m de haut) dont nous ferons l’ascension le lendemain matin.

Installation du camp au pied de la grande dune d’Arakao, le 20 février 2004

L’ascension de la dune n’était pas officiellement au programme du voyage. Nous l’avons entreprise à six personnes, au risque de nous égarer par la suite car nous avions choisi de redescendre par un itinéraire non orthodoxe. Cette photo, restituant les magnifiques couleurs matinales, a été prise lors de la montée.

Lors de la montée à la dune d’Arakao, le 21 février 2004

Et voici une photo prise du sommet, sur laquelle on peut reconnaître, au fond, l’étroit goulet ouvrant la pince sur le Ténéré, et où passe le cordon dunaire sur lequel nous sommes actuellement.

Du sommet de la grande dune d’Arakao, le 21 février 2004

De retour dans le Ténéré après avoir « coupé » l’un des bras de la pince par une petite vallée judicieusement creusée, nous approchons du camp d’Issaouane, l’un des plus beaux de ce trek à mon avis.

L’endroit nous permet d’admirer un magnifique panorama vers l’immensité du Ténéré, et c’est la seule occasion que nous aurons de le faire.

un × 5 =