Pisang-Manang

Destination : Népal » Asie | Montagne : Himalaya | Activité : Randonnée  | 


Pisang-Manang - Grande Boucle des Annapurnas
Posté le :


Au programme aujourd’hui: Montée raide jusqu’à Gyaru (3700 m). Chemin en balcon face à toute la chaîne des Annapurna ; la vue est saisissante, certainement une des plus belles journées du circuit. Traversée de Ngawal, petit hameau tibétain peu visité. Parfois, d’immenses vautours viennent planer à quelques dizaines de mètres au dessus de nos têtes. Retour au bord de la rivière par un petit sentier souvent poussiéreux. Poursuite vers Braga, très beau village en fer-à-cheval au pied de roches ciselées. Visite du monastère, un des plus anciens de la région, construit entre les cheminées de fées du site. Encore quelques kilomètres en fond de vallée pour arriver à Manang, dernier vrai village de la vallée de la Marsayangdi. Manang est une sorte de camp de base avant le Thorung La et l’univers de haute altitude. (Credit: Tirawa).

Comme tout les matins, on part assez tôt pour profiter du temps plus clair. On quitte Pisang, après notre première nuit au dessus de 3000m d’altitude.

On passe de l’autre côté de la rivière à l’aide du pont suspendu. On veut voir Upper Pisang et ses toits fumants sous la chaleur des premiers rayons de soleil. Lower Pisang est blotti au pied de l’Annapurna II. 7937m, et pourtant on a l’impression de pouvoir le toucher!

 

Après quelques minutes de marche seulement, on à une vue très sympa de Lower Pisang. Le problème avec ces paysages, c’est qu’on s’arrêt toutes les 5 minutes pour prendre des photos!

Même pas une heure après le départ de Pisang, il faut s’attaquer au raidillon qui mène à Ghyaru. On passe alors de 3100m à 3720m. On va commencer à bien ressentir qu’on est pas à la plage! La montée ne posera de problème à personne, mais tout le monde arrivera en haut bien essoufflé et mouillé! Avant d’attaquer, petite pose hydratation au pied de la montée où un beau mur à Mani est installé.

Pendant la montée, le panorama devient de plus en plus beau!A Ghyaru, le paysage est à couper le souffle! (c’est le cas de le dire) Mathilde est contente d’être arrivée en haut sans difficultés. Et moi aussi!

Il est temps de quitter Ghyaru et de poursuivre vers Manang, la route est encore longue. Pendant 2 bonnes heures on marche sur le balcon des Annapurna. C’est un chemin qui se trouve environ à 3700m d’altitude et qui est en face le massif des Annapurna. Du coup la vue est magnifique et la marche très agréable. Par contre dès que ça grimpe un peu, on se rappelle vite qu’on est en altitude!

La piste de l’aérodrome de Manang ! Si si, il y a bien des avions qui se posent ici. Bon c’est pas des A380, ça c’est sûr!

Après un bon repas, c’est reparti pour Manang. A la sorti de Ngawal, on emprunte un chemin assez raide qui redescend dans la vallée. Manang est à 3500 d’altitude et Ngawal à 3700m, il faut bien redescendre un peu.

Le paysage change un peu, et on traverse une forêt de pins et des cheminées de fées, travail d’années d’érosion. Comme chaque jour, après midi, le ciel ce couvre, et au revoir la belle lumière pour les photos ! Mais quelques rayons percent et j’en profite!

Des porteurs nous ont doublé, imaginez le poids de ces poutres portées sur la tête! Mieux vaut avoir des cervicales solides!!!

Le village de Braga peu avant Manang, où se trouve le temple le plus vieux de la région. C’est le grand bâtiment blanc en haut du village.

Après avoir quitté Braga, on a marché 2 kilomètres dans la vallée pour arriver à Manang. Ce sera notre lieu de repos pour nous acclimater à l’altitude. Manang est un grand village où l’on trouve pas mal de commerces et de lodges. C’est aussi le camp de base des alpinistes qui viennent dans la région pour gravir les Chulu. Nous on va se contenter de passer le Thorung La! On profite d’avoir une journée entière le lendemain pour faire un peu de lessive avec de l’eau gelée! Onglet assuré!

quatre × 3 =