Plaine de la Chau / Pré Peyret

Destination : France » Auvergne-Rhône-Alpes | Montagne : Alpes ; Vercors | Activité : Ski de randonnée nordique  | 


Plaine de la Chau / Pré Peyret - Les hauts plateaux du Vercors en pulka
Posté le :


Lundi 21 février – Plaine de la Chau / Pré Peyret

  • Nbre de km : 9 km
  • Dénivelée positif : + 187 m
  • Dénivelée négatif : – 175 m
  • Temps de marche (pauses comprises) : 6h30

Lever à 7h. La tente est recouverte de neige et de givre. La balayette va de nouveau servir pour déneiger la tente avant de la ranger dans son sac. Le beau temps s’annonce pour toute la journée. Je décide de partir en skis. Ce sont mes premiers pas en ski de rando nordique. Je trouve ça plutôt facile, peut-être parce que j’ai déjà fait un peu de ski de fond dans ma jeunesse mais il y a bien longtemps !

Je constate quand même avant de chausser que la petite partie d’une pièce métallique est manquante sur la fixation (norme NNBC). Mais cela n’empêche pas d’insérer la chaussure. Néanmoins, je déchausse souvent de ce ski.

Je décide de sortir un peu du GR dont le chemin a été tracé par un groupe qui me précède, pour faire un peu de hors-piste et faire moi-même ma trace. Je m’éloigne un peu trop du GR. Je suis trop descendu et j’ai perdu sa trace. Je dois redoubler d’efforts pour revenir dessus et en voulant le rejoindre, patatrac, j’arrache la fixation qui bougeait.

Je vais devoir terminer mon périple en raquettes avec les skis sur la pulka. Moi qui étais venu principalement m’initier aux skis de rando nordique, me voilà bien servi.

Au niveau de mon organisation, je porte un petit sac à dos de 30L dans lequel je mets toutes mes affaires de la journée (thermos, bouffe, gants, bonnet …). Cela évite d’ouvrir à chaque fois la pulka, surtout avec les skis dessus.

Vers 16h30, je plante ma tente et je réfléchis à la suite de mon programme. Avec un jour de retard, une fixation cassée et une pulka très lourde, c’est sûr que je ne pourrai pas suivre mon parcours prévu initialement, en particulier aller sur Glandasse, et que je ne pourrais pas faire non plus les variantes que j’avais prévues. Je vais devoir rester sur un itinéraire plus classique et moins long.

fquiquet
A propos de l'auteur

Profession Ingénieur réseau IP en Opérateur Télécom Mes loisirs D'une façon générale, la randonnée, le trekking, le ski et l'alpinisme font partie de mes passions. J’aime les partager et je cherche à m'engager encore plus en réal...



http://www.unmondedaventures.fr/

treize − 7 =