Pyramides de Gizeh – Désert Blanc

Destination : Moyen-Orient » Egypte | Montagne : Sahara | Activité : Randonnée  | Agence : Allibert Trekking 


Visite des pyramides de Gizeh et route pour le Désert Blanc via l'oasis de Bahariya - Carnet d'une randonnée dans le Désert Blanc en Egypte.
Posté le :


Carnet : Désert Blanc

Cette matinée est consacrée à une visite express des pyramides de Gizeh.

Sa renommée internationale est due aux célèbres grandes pyramides (Khéops, Khéphren et Mykérinos) ainsi qu’au Sphinx qui témoignent de la civilisation égyptienne antique. L’ensemble de ce complexe forme le plateau de Gizeh. De tous les vestiges monumentaux que nous ont légués les Égyptiens de l’Antiquité, les pyramides, et notamment les trois grandes pyramides de Gizeh, sont à la fois les plus impressionnants et les plus emblématiques de cette civilisation. Tombeaux des rois, des reines et des grands personnages de l’État, dont l’édification remonte pour la grande majorité au tout début de l’Égypte antique, la forme pyramidale de pierre accueille une ou plusieurs chambres internes reliées par des couloirs. La grande pyramide de Gizeh, construite par Khéops, fait partie des sept merveilles du monde antique.

Long trajet pour le désert blanc. En chemin, première halte dans un des seuls cafés de la route pour y manger des falafels qu’Essam, notre guide, a acheté au Caire. Ce sont des boules frites composées à base de pain (Fa – fait de ; La – beaucoup ; Fel – miettes de pain) et de fèves.

Nous reprenons le minibus jusqu’à Bahariya. Composée de sept bourgs, Bahariya est une des quatre oasis du désert libyque et la seule appartenant à la province de Gizeh. Elle est connue tout particulièrement pour ses vestiges archéologiques. Des momies dorées y ont été découvertes en 1999 et en 2002 notamment. On estime aujourd’hui que le cimetière, d’époque romaine, comporterait plus de 10 000 momies.

En fin de journée, nous atteignons le désert blanc. Le reste de l’équipe locale (Amem, Ahmed et Folale) nous attend sur le bord de la route avant de rejoindre par une courte marche le lieu du bivouac : le cirque d’Aqabat.

Grégory Rohart
A propos de l'auteur

Fondateur d'I-Trekkings et des blogs I-Voyages et My Wildlife, j'apprécie le rythme lent de la marche et des activités outdoor non motorisés pour découvrir des territoires montagneux et désertiques et rencontrer les populations locales. Je marche aussi bien seul, qu'entre amis ou avec des agences françaises ou locales.Ambassadeur Fujifilm...



https://www.gregoryrohart.com