Québec : Randonnée le long du fjord du Saguenay

Destination : Amérique » Canada | Activité : Randonnée  | 
Nombre de jours : 6 jours | Dificulté : 2 | Ecosystème : Forêt et Littoral | Type d'itinéraire : Ligne | 
Hébergement : Camping et Refuge | Meilleures Périodes : Juin, Juillet, Août, et Septembre
Au cœur du parc national du Fjord du Saguenay, randonnée le long du fjord à travers deux itinéraires panoramiques : le sentier du fjord et le chemin des deux caps. Au détour des sentiers, il faut garder les yeux grands ouverts pour observer le porc-épic, le béluga ou le faucon pèlerin, l'emblème du parc national.


Après avoir marché sur le sentier de la traversée de Charlevoix, cap plus au nord pour la région du Saguenay bien connu pour son fjord classé parc national.

Coucher de soleil sur le fjord du Saguenay

Fjordmidable Saguenay

Stromae est partout : à la radio comme à la TV mais s’il était venu explorer le fjord du Saguenay, il est fort probable qu’il aurait baptisé son tube « fjordmidable ». C’est que le fjord du Saguenay est formidable. 103 km de long entre Tadoussac et Saint-Fulgence, 4,4 km au plus large et une hauteur maximale des falaises de 460 mètres. Le fjord du Saguenay est impressionnant. Sa formation s’est achevée il y a 10 000 ans lors de la dernière glaciation. A cette époque, les glaces de près de 4 km d’épaisseur ont creusé la vallée en forme de U et ont façonné de leur poids le paysage d’aujourd’hui.

Depuis 1983, 319,3 km² du fjord du Saguenay sont protégés par un statut de parc national principalement sur trois secteurs : la baie-Sainte-Marguerite, la baie-de-Tadoussac et la Baie-Eternité. Il existe quelques itinéraires de randonnées à la journée pour explorer le fjord durant l’été. Mais pour s’immerger de l’ambiance particulière, rien de tel qu’une randonnée sur plusieurs jours : deux itinéraires le permettent sur les deux rives du fjord : le sentier du fjord et le sentier des deux caps.

Entrée dans le parc nationial du Fjord-du-Saguenay

Le sentier du fjord

Classé difficile par le parc national, le sentier du fjord est un « GR » québécois de 43,6 km de niveau intermédiaire entre Baie-Sainte-Marguerite et Tadoussac. Il peut s’effectuer dans les deux sens. Le parc national le conseille en 4 jours et 3 nuits, ce qui fait des journées de marche assez courtes et laisse le temps pour flâner. La randonnée est facilement réalisable avec une journée de moins. La ferme 5 étoiles du réseau Aventure Ecotourisme Québec peut organiser le transport des bagages, ce qui permet de voyager léger. Ce sont des vacances, oui ou non ?

Le plus simple est peut-être de partir de Tadoussac, plus facile d’accès que la Baie-Sainte-Marguerite. Le sentier s’enfonce dans la forêt et prend un peu de hauteur sur la colline de l’Anse à la Barque. Les premiers points de vue spectaculaires sur le fjord ne se font pas attendre. C’est à l’Anse de la boule qu’a lieu la première nuit. L’hébergement le long du sentier s’effectue au choix du marcheur en camping, en refuge ou en « lean-to », des abris à trois murs.

 Refuge de l'Anse de la Barge

La journée suivante entre le Cap de la Boule et l’Anse-Creuse est la plus panoramique. Près de 15 km à parcourir au gré des anses et des caps rocheux. Gardez bien l’œil ouvert, la forêt regorge d’oiseaux et il n’est pas rare d’observer un faucon pèlerin près des falaises même si le tamia rayé a plus de chance de se montrer. Sur les rochers, les phoques se prélassent à longueur d’année alors que les écureuils roux paradent dans les arbres et donnent le tournis aux randonneurs photographes. Nuit au refuge de l’Anse Creuse.

Pour la dernière journée, ce sont près de 16 km de marche qui nous attendent pour rejoindre la Baie-Sainte-Marguerite. La journée démarre tranquillement puis se met à grimper sur les falaises au delà de l’Anse à Pierrot. Le point de vue de Saint-Louis offre un jolie panorama sur le fjord avant de terminer par le « belvédère la halte du Béluga ». C’est un arrêt obligatoire à l’embouchure de la Baie Sainte-Marguerite, où il faut savoir prendre son temps si l’on veut observer les bélugas. Pour augmenter les chances d’en voir, le mieux est peut-être de dormir au refuge de l’Anse de la Barge. La Baie Sainte-Marguerite est le meilleur spot du fjord : les bélugas y sont souvent présents, en grand nombre et ils y restent longtemps parce que l’eau y est plus chaude qu’ailleurs et que le fond sableux légèrement en pente convient à la mise à bas.

 Un béluga nous montre son dos

Le sentier des deux Caps

Situé sur la rive opposée du fjord, le sentier des deux caps relie l’Anse-Saint-Jean à la Baie-Eternité mais je préconise de pousser jusqu’au Cap Trinité, ce qui fait trois jours de marche. Du parking de l’Anse de la Tabatière, le chemin monte au refuge Lac-du-Marais par un sentier forestier. Il est aussi possible de dormir dans des campings rustiques dans les environs.

Porc-épic

La deuxième journée de randonnée est plus variée alternant des passages près de lacs (lac de la goutte, lac du Kalmia, lac de la Chute), l’ascension de la Montagne du Milieu (450 m) et de jolies points de vue, notamment au Cap Eternité. Dans les sous-bois, le porc-épic se laisse facilement observer si l’on tombe nez-à-nez avec lui. Mieux vaux ne pas le caresser. Nuit au refuge du lac-de-la-Chute.

La dernière étape est la plus belle. Elle plonge vers la Baie Eternité où le sentier des deux Caps s’arrête. En poursuivant par le sentier de la statue jusqu’au Cap Trinité, on finit ce mini trek de la plus belle des façons à la statue de Notre-Dame-du-Saguenay qui surplombe le fjord depuis 1881. L’histoire raconte qu’elle a été sculptée par Louis Jobin en l’honneur de la Sainte-Vierge suite aux mésaventures de Charles-Napoléon Robitaille. Un hiver, ce commerçant qui devait se rendre au lac Saint-Jean, traversa la glace. Elle se brisa ; il ne dut son salut que parce qu’il pria la Sainte-Vierge de venir le sauver. Retour par le même chemin jusqu’au parking de la Baie Eternité. Reste plus qu’à revenir sur Tadoussac pour effectuer une croisière à la découverte des baleines qui peuplent le fleuve Saint-Laurent.

 Cap Trinité

Informations pratiques

S’y rendre

Au départ de Paris CDG-2A, Air Canada propose un vol quotidien non-stop toute l’année à destination de Montréal-Trudeau (YUL). Un Bombardier Dash 8-300 permet de relier Québec en moins d’une heure. Pour trouver votre vol au meilleur prix, utilisez notre comparateur de billets d’avion.

A propos du prix d’entrée dans le parc national du Saguenay

L’accès aux parcs nationaux québécois n’est pas gratuit comme en France. Avec un territoire près de trois fois comme la France, un nombre d’habitant au km² de 5 contre 104 et 38 700 km² de parcs nationaux contre 54 400, il est impossible pour le Québec de financer le fonctionnement des parcs nationaux par l’impôt.

La tarification est à la journée (6,50 $). A partir de 5 jours, il est plus intéressant de prendre une carte à l’année. Pour découvrir l’ensemble des tarifs et réserver les hébergements pour les randonnées, rdv sur le site de la Sépaq.

Tamia rayé

Avec qui partir ?

Allibert Trekking propose 20 voyages et randonnées au Canada dont 6 circuits au Québec.

Livres

Plus d’informations

A propos de l'auteur

Fondateur d'I-Trekkings et des blogs I-Voyages et My Wildlife, j'apprécie le rythme lent de la marche et des activités outdoor non motorisés pour découvrir des territoires montagneux et désertiques et rencontrer l...



https://www.gregoryrohart.com

16 + 13 =