Quitter la baie de Saint-Brieuc

Destination : France » Bretagne | Activité : Randonnée  | 


Quitter le centre-ville de Saint-Brieuc et son immense baie pour rejoindre en douceur Binic.
Posté le :


Carnet : GR34® : la côte de Goëlo

Saint-Brieuc – Binic

  • • Distance : 22,70 km
  • • D+ : 704 m
  • • D- : 715 m
  • • Temps de marche : 6h30

C’est depuis la gare SNCF de Saint-Brieuc que Johanne et moi entamons notre nouvelle escapade sur le GR34®. Il nous faut 1h30 pour sortir de la ville par la vallée de Gouëdic et rejoindre le Port du Légué où nous avions terminé notre première portion du GR34® entre le Mont Saint-Michel et Saint-Brieuc.

On met le cap vers l’ouest pour sortir de la Baie de Saint-Brieuc. 5ème au monde pour l’amplitude de ses marées, elle est classée réserve naturelle et accueille chaque hiver plus de 50 000 oiseaux migrateurs. La marée étant basse, c’est à peine si l’on voit la Manche.

Les pêcheurs à pied sont nombreux à profiter de la marée basse pour aller traquer palourdes, bulots, bouchons et autres petites coquillages comestibles pendant que nos pieds reprennent douloureusement leur marche estivale.

A la pointe du Roselier, on découvre un ancien four à boulets datant du XVIIème siècle. C’est qu’ici, le lieux était stratégique dans le conflit qui opposait la France à l’Angleterre.

Ce soir, ce sont nos premières crêpes bretonnes de l’année. Et comme le chante si bien Gilles Servat « Je dors en Bretagne ce soir ».

  • Nuit à Binic en chambre d’hôtes chez Mme Claudine Lemoine
  • Restaurant : crêperie de l’Ic
  • Autres hébergements : Campings, hôtels et chambres d’hôtes

Grégory Rohart
A propos de l'auteur

Fondateur d'I-Trekkings et des blogs I-Voyages et My Wildlife, j'apprécie le rythme lent de la marche et des activités outdoor non motorisés pour découvrir des territoires montagneux et désertiques et rencontrer les populations locales. Je marche aussi bien seul, qu'entre amis ou avec des agences françaises ou locales.Ambassadeur Fujifilm...



https://www.gregoryrohart.com