Raid en étoile à splitboard dans le Beaufortain

Destination : France » Auvergne-Rhône-Alpes | Montagne : Alpes ; Beaufortain | Activité : Ski de Randonnée & Splitboard  | 
Nombre de jours : 4 jours | Difficulté : 3 | Dénivelé : +3160 m/-3160 m | Distance : 49 km | Type d'itinéraire : Etoile | 
Transport : Pas de transport en commun | Ecosystème : Montagne | Hébergement : Refuge
Meilleures Périodes : Janvier, Février, et Mars
4 jours au refuge du Plan de la Lai dans le massif du Beaufortain pour un raid en étoile à splitboard. Vues imprenables garanties ! Récit et trace GPS.
Posté le :



Télécharger la "Trace GPS du Raid étoile en Beaufortain" (Téléchargement :132 fois)

C’est chez mon amie Aude que nous nous retrouvons avec mes amis Danaelle et Patrick pour un apéritif préparatoire à un raid dans le massif de Belledonne. Après étude des différents refuges et possibilités de courses offertes autour de ceux-ci, et compte-tenu des contraintes nivologiques et météorologiques compliquées, nous décidons de changer de massif pour celui du Beaufortain.

Sachant que Dana et Pat monterons dans l’après-midi du vendredi alors que Aude et moi-même devrons monter le soir de nuit après le travail, il nous faut trouver un refuge vers lequel le cheminement n’est pas compliqué et surtout, pas exposé aux avalanches car notre visibilité sera réduite à celle de la portée de nos frontales. Voici donc le récit de notre Raid en étoile à splitboard dans le Beaufortain.

J1. Parking du Tartet – Refuge du Plan de la Lai

 + 685 m / – 25 m 11,3 km

Après être sorti du boulot et avoir rejoint Aude au parking de co-voiturage, nous partons en route pour Beaufort puis en direction du lac de Roselend. Nous montons le plus haut possible, jusqu’au parking du Tartet à 1162 mètres, là où son déneigement s’arrête.

Il fait déjà bien nuit et nous nous équipons de nos tenues de randonnée hivernale ainsi que de nos frontales. Nous avons pour objectif le refuge du Plan de la Lai, qui est non gardé en cette saison, nos sacs à dos sont donc bien lourds de victuailles pour 4 jours !

Raid en étoile à splitboard dans le Beaufortain
Montée au refuge du Plan de la Lai

Le cheminement n’est pas du tout compliqué, il suffit de suivre la D925 jusqu’au refuge. Ou plutôt il suffit de suivre les traces de nos deux compères montés plus tôt, car il a neigé environ 20 cm de fraiche. Par contre, la route monte en pente douce, et les 11,3 km pour seulement 685 mètres de dénivelé nous semblent interminables ! Nous arrivons 3 heures plus tard au refuge, chaleureusement accueillis par nos amis Dana et Pat qui ont chauffé le refuge en nous attendant. Ce soir, nous sommes seulement nous quatre, et la bonne bière charriée à dos d’homme est la bienvenue !

J2. Col sans nom côté 2383 et Passage d’Arpire

 + 1080 m / – 1080 m 10,7 km

Au petit matin, le poêle s’est éteint et la température à l’intérieur du refuge est bien fraîche ! Nous avons tous bien dormi et, après un sommaire petit-déjeuner et avoir rangé nos affaires sur nos lits au cas où d’autres personnes viendraient en notre absence, nous nous équipons pour notre premier vrai jour de rando !

raid beaufortain splitboard refuge plan de la lai
Refuge du Plan de la Lai

Ainsi, nous partons en direction d’un col sans nom, côté 2383 mètres sur IGN, au sommet de la combe plus au Nord du Passage d’Arpire. Étant donné le risque d’avalanche et le vent qu’il y a eu les jours précédents, nous avons choisi une course sans pente raide. La montée est donc douce, et Danaelle comme à son habitude nous fait la trace.

Raid en étoile à splitboard dans le Beaufortain
Direction le col sans nom

Arrivés au col, nous faisons tranquillement notre pause déjeuner, puis passons nos splitboards en mode descente. Initialement, nous avions prévu de redescendre derrière le col, en direction du lac de Roselend, mais les pentes étant plus raides qu’imaginées avec la carte, nous nous résignons à y descendre car nous n’avons pas de crampons piolet pour revenir ensuite.

Raid en étoile à splitboard dans le Beaufortain
Photo Danaelle B

Nous profitons donc de la descente sur le versant sur lequel nous sommes montés, un ride excellent en bonne poudreuse avec une vue imprenable sur le Mont Blanc !

Raid en étoile à splitboard dans le Beaufortain
Etude de la carte IGN

Nous faisons ensuite un point cartographie, afin de poursuivre la journée car nous n’avons pas encore envie de revenir au refuge nous reposer. De plus, nous sommes seuls et la neige est excellente, alors autant en profiter ! Ce sera la combe menant au Passage d’Arpire !

Raid en étoile à splitboard dans le Beaufortain
Et c’est reparti !

Nous repassons donc nos splitboards en mode montée, remettons les peaux de phoque, et c’est reparti. Après un peu plus de 500 mètres de dénivelé rapidement gravis sous l’Aiguille du Grand fond, nous voilà en haut !

SOLDES ETE 2024

Les soldes ont démarré et vont durer jusqu’au 23 juillet en France. Il y a d’excellentes occasions de faire de bonnes affaires voire même de très bonnes affaires. Afin de ne pas céder aux tentations déraisonnables des soldes, voici quelques règles à suivre pour acheter responsable :

  • Acheter des produits et vêtements dont vous avez besoin
  • Acheter des produits et des vêtements qui durent
  • Préférer les marques qui s’engagent pour l’environnement
  • Préférer les produits et les vêtements qui favorisent les circuits courts de production (made in France, made in Europe)

N’oubliez pas de valider les cookies de nos partenaires pour nous permettre de toucher une petite commission sur vos achats. En faisant ce petit geste, vous soutenez I-Trekkings et sa gratuité 🙂

Voici quelques offres de nos partenaires :

  • Alltricks : Plus de 30 000 produits en soldes dans les univers outdoor, vélo, running et électronique
  • CimAlp : Des soldes par tranche de prix (-5€ dès 75€ || -25€ dès 150€ || -50€ dès 300€ || -75€ dès 450€)
  • Décathlon : Plus de 50 000 produits de sport en soldes
  • Ekosport : Jusqu’à 70% de réduction sur plus de 500 000 articles dans les univers randonnée, ski, trail running, vélo et escalade.
  • Hardloop : Jusqu’à -80% sur plus de 25 000 produits outdoor. 5% de réduction supplémentaire grâce à I-Trekkings avec le code Summer5.
  • I-Run : Jusqu’à -50% dans les univers Trail, Running, randonnée/trekking et Training.
  • Lafuma : Solde jusqu’à -50%. -10% supplémentaire pour les lecteurs I-Trekkings avec le code SOLDES10 jusqu’au 2 juillet
  • LePape : Soldes dans les univers Rando/bivouac, triathlon, cyclo & VTT, GPS et appareils électroniques
  • Lyophilise.fr : plats lyophilisés et matériel de bivouac en soldes jusqu’à -40%
  • Snowleader : soldes d’été jusqu’à -70% sur plus de 25 000 articles et 200 marques
  • Trekkinn : Plus de 10 000 bons plans

Et si vous vous demandez comment soutenir I-Trekkings, lisez ceci.

De nouveau, une très belle descente s’offre à nous. Par contre, la neige est un peu moins bonne, nous sentons un fond dur. C’est fou comme à moins de 500 mètres près à vol d’oiseau, alors que l’orientation est sensiblement la même, les conditions de neige peuvent être différentes !

Raid en étoile à splitboard dans le Beaufortain
Excellente poudreuse !

Afin de retourner au refuge sans passer par de longues zones de plat, nous décidons de remettre encore une fois les peaux pour gagner un petit dôme d’environ 150 mètres de dénivelé. Cela nous fait arriver au refuge en ridant, ce qui est vraiment plus cool.

Une fois au refuge, nous faisons connaissance avec pas mal de monde. 15 personnes sont arrivées entre temps ! Ce qui est bien agréable c’est que le refuge est chaud, et que des bûches ont été coupées et de l’eau fondue par nos prédécesseurs. Ce qui l’est moins, c’est que nous atteignons la capacité maximale et que nous nous retrouvons donc quelque peu à l’étroit.

Raid en étoile à splitboard dans le Beaufortain
Photo Danaelle B

Nous passons la soirée à discuter montagne avec nos colocataires du soir, tout en goutant à toutes les gnôles et autres génépis tournants.

J3. Tour de la Crête des Gittes

 + 1370 m / – 1370 m 16,7 km

Après avoir rangé un peu le refuge afin de ne pas nous éparpiller, il nous faut tous retrouver nos affaires afin de nous préparer à partir. Il fait très froid et cela rend les manipulations délicates pour nos doigts gelés.

Raid en étoile à splitboard dans le Beaufortain
Dernier préparatif

Nous partons aujourd’hui pour un grand tour, celui de la Crêtes des Gittes en passant par le col de la Sauce, celui du Bonhomme, et enfin celui de la Croix du bonhomme. Une journée davantage sous le joug de la randonnée à proprement parler, que sous celui du ride à l’état pur. J’entends encore mon ami Pat me dire “Mais comment c’est loin !”.

Raid en étoile à splitboard dans le Beaufortain
C’est parti pour le tour de la Crête des Gittes

La montée au premier col, celui de la Sauce, se fait en versant Sud sous le Rocher du vent et les Roches Merles. Nous sommes donc rapidement baignés de lumière qui nous réchauffe. La montée est finalement plus efficace que ce que nous pensions, et nous y arrivons rapidement.

Raid en étoile à splitboard dans le Beaufortain
A ski de randonnée, c’est bien aussi

La descente est tout d’abord une succession de dômes, en bonne poudreuse. C’est facile et nous nous faisons bien plaisir avant un beau final de cette première descente en pente plus raide avant d’arriver au chalet de la Sausse.

Raid en étoile à splitboard dans le Beaufortain
Chalet de la Sausse

Nous marchons quelques mètres à pied avant de traverser la rivière et switcher en mode touring. Nous repeautons donc pour une montée bien chaude, déjà parce que la trace monte raide, mais aussi parce que l’orientation de cette pente vers le col du Bonhomme est plein Sud !

Raid en étoile à splitboard dans le Beaufortain
Seuls dans l’immensité cotonneuse du Beaufortain

Arrivé au col du Bonhomme, je me sens un peu comme à la maison. Il faut dire que j’y étais il y a moins d’un mois lors de mon séjour dans le Val Montjoie. Je reconnais donc bien les sommets alentours, et le cheminement en traversée pour le col de la Croix du bonhomme m’est évident.

La descente est bonne mais nous devons cheminer afin de ne pas perdre trop d’altitude tout en retournant en direction du refuge. En snowboard les traversées ne sont pas ce qu’il y a de plus fun, nous décidons donc de nous faire plaisir, nous profitons de la bonne neige, et tant pis nous remettrons les peaux pour remonter encore.

Raid en étoile à splitboard dans le Beaufortain
Photo Danaelle B

Dernière petite montée donc, afin de regagner de l’altitude et de passer un talweg de rivière qui nous gênait dans notre progression. Et dernière descente où nous cheminons entre les bosses et les rivières pour ne pas trop déchausser dans les zones planes. Finalement nous nous en sortons pas si mal, on aura déchausser seulement trois fois pour une vingtaine de mètres à chaque fois tout au plus, avant d’arriver à l’immense plat juste avant le refuge, où nous remettons les peaux de phoque une dernière fois.

Raid en étoile à splitboard dans le Beaufortain
En arrivant au refuge du Plan de la Lai

J4. Descente du refuge

 + 25 m / – 685 m 10,1 km

Comme prévu, la météo se gâte rapidement ce matin. Nous décidons donc de ne pas prendre de risque à aller faire une randonnée, et descendons simplement du refuge pour un retour aux voitures.

Raid en étoile à splitboard dans le Beaufortain
Il faut parfois marcher pour avancer

Les pentes douces parfois quasi plates de notre montée, se révèlent parfois pas assez pentues pour que nous puissions les glisser à la descente, et nous devons donc parfois marcher. D’autant plus que nous avons même un faux plat montant d’un bon kilomètre et demi.

Raid en étoile à splitboard dans le Beaufortain
Photo Danaelle B

Cela nous permet de pouvoir admirer les paysages que nous n’avions pas pu voir à l’aller, avant de nous en retourner en vallée pour manger une bonne crêpe entre copains 🙂

kosmikrider
A propos de l'auteur

Photo-reporter outdoor, c'est dans les Alpes autour d'Annecy que je passe mon hiver en splitboard ; l'été mon côté globe-trotter m'amène à pratiquer la plongée sous-marine à travers le monde. Aux inter-saisons, trekking, VTT, bikepacking, paddle, alpinisme et via ferrata viennent compléter ma passion pour les grands espaces !...



http://www.outdoorxperience.one
2 Responses
  1. Tessier Daniel

    Quelle belle photo où vous êtes tous les trois en train de monter dans la poudreuse. Il faut du courage pour affronter de tels sommets car les pièges peuvent survenir comme les crevasses et les avalanches. Mais je porte une attention particulière à vos équipements. La qualité ça se voit ! Ça se porte aussi. Et vous êtes sympathiques. Vos bâtons sont plus ceux pour la randonnée à moins que je ne me trompe. Car ils sont aussi adaptés pour le ski, non ? Il est bon de voir des athlètes de votre niveau tant se faire plaisir à «jouer dans la neige«. Un hello du Canada. J’ai déjà passé près de 10 ans en Suisse, notamment en vivant dans la belle ville de Fribourg. Vos chroniques sont précieuses. J’adore !

    1. kosmikrider

      Salut Daniel,
      Merci pour ton commentaire.
      Les bâtons sont des bâtons de ski télescopiques afin qu’ils ne gênent pas à la descente en snowboard lorsqu’ils sont accrochés sur le sac à dos. Ils ont une rondelle pour la poudreuse, ce que n’ont pas les bâtons de randonnée pédestre.
      Au plaisir !

J’accepte les conditions et la politique de confidentialité

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Share via
Copy link
×