Raid en splitboard dans le massif du Stubai

Destination : Europe » Autriche | Montagne : Alpes ; Stubai | Activité : Ski de Randonnée  | 
Nombre de jours : 6 jours | Dificulté : 3 | Type d'itinéraire : Boucle | 
Ecosystème : Montagne | Hébergement : Refuge
Meilleures Périodes : Mars et Avril
6 jours de randonnée en splitboard dans le superbe massif du Stubai dans les Alpes autrichiennes, en itinérance avec logement en refuges.
Posté le :


Liste   

Information
Cliquez sur le bouton suivant ou l′élément sur la carte pour voir ses informations
Lf Hiker | E.Pointal contributor

Trace GPS Raid hivernale dans le massif du Stubai   

Profile

50 100 150 200 5 10 15 Distance (km) Altitude (m)
Aucune donnée de dénivelé
Nom: Aucune donnée
Distance: Aucune donnée
Altitude minimum: Aucune donnée
Altitude maximum: Aucune donnée
Montée cumulée: Aucune donnée
Descente cumulée : Aucune donnée
Durée: Aucune donnée

Description

Trace GPS Raid hivernale dans le massif du Stubai

Télécharger la "Trace GPS Raid hivernale dans le massif du Stubai" (Téléchargement :38 fois)

Retour sur mon raid de 6 jours en splitboard dans le massif du Stubai en Autriche.

Neustift – Dresdnerhütte – Couloir Wedlasschoaßen

 + 1440 m / – 900 m 12 km

Après une belle soirée à visiter la très belle Innsbruck, la capitale du Tyrol en Autriche, Aude, Ben, Flo, et moi nous dirigeons au matin vers la station-village de Neustift. Dès notre arrivée, nous filons à l’office du tourisme pour prendre un maximum d’informations concernant notre raid et particulièrement pour notre premier jour car notre premier refuge, le Dredneshütte, se trouve presque en haut du domaine skiable. Nous apprenons rapidement qu’ici faire de la randonnée en bord de piste n’est pas interdit ni mal vu, nous avons donc le choix de monter en remontées mécaniques ou en peaux de phoque. Nous choisissons cette dernière option car c’est pour cela que nous sommes venus, mais en essayant quand même au maximum de nous éloigner des pistes.

Raid splitboard dans le massif du Stubai

Arrivés au refuge, qui ressemble davantage à un hôtel de station par sa fréquentation et son ambiance qu’à un refuge, Flo et moi décidons de poursuivre notre rando vers un petit couloir, le Wedlasschoaßen, pas très raide, ça passe en peaux même pas besoin de cramponner.

Dresdnerhütte – But au Daunjoch

 + 1200 m / – 2500 m 32 km

La météo du jour est bien celle qui était annoncée : du vent, beaucoup de vent, des nuages, pas de visibilité. Il est tôt et les remontées mécaniques ne sont pas encore ouvertes, nous montons donc rapidement en peaux via la piste en haut du domaine. Ensuite, la météo se dégrade encore et sans visibilité, ça se corse ! Nous mettons prêt de trois heures pour atteindre le col Daunjoch alors qu’il n’est pas loin. Là, nous avons un choix d’engagement à faire : soit nous descendons sur le glacier Sulztal Est sans visibilité jusqu’à notre prochain refuge prévu, soit nous butons et rebroussons chemin. Nous choisissons la sécurité, nous décidons de redescendre au Dresdnerhütte.

Raid splitboard dans le massif du Stubai

Finalement il s’avèrera que nous avons fait un double bon choix sans le savoir, car pendant la redescente au refuge le splitboard de Ben casse ! Heureusement que nous ne nous étions pas engagés sur le glacier côté haute montagne ! Finalement nous ne redescendons donc pas au refuge mais tout en bas à la station pour essayer de trouver un splitboard à louer ! Et ils en ont ! Mais dans un shop sur le haut du domaine, nous le réservons donc et le récupèrerons le lendemain. En attendant nous profitons du luxe du spa du seul hôtel pas trop cher que nous avons trouvé.

Neustift – Daunjoch – Ambergerhütte – Cirque de Wannenkogl

 + 1000 m / – 1700 m 19 km

Nous commençons la journée en remontées mécaniques (il y a un forfait spécial one way) pour aller chercher le splitboard de location pour Ben, puis nous nous dirigeons toujours via les remontées vers le haut du domaine. Là, avec la météo au beau fixe, nous mettons seulement une demi heure pour atteindre le col Daunjoch. Cette option de prendre les remontées mécaniques pour éviter le domaine skiable et basculer tout de suite en haute montagne est finalement bien meilleure que celle que nous avions choisie lors de notre premier jour.

Raid splitboard dans le massif du Stubai

S’en suit une très belle descente sur le glacier Sulztal Est, bien bouché, pour atteindre le refuge d’Ambergerhütte. Petit casse croûte et délestage de quelques affaires, et nous poursuivons encore un peu la randonnée pour aller voir une zone que je me suis permis d’appeler le “cirque” de Wannenkogl, nom du sommet surplombant.

Raid splitboard dans le massif du Stubai

Deuxième descente avant de rejoindre notre refuge et de siroter quelques bières.

Ambergerhütte – Wildgratscharte – Obere Hölltalscharte – Franz-Senn-hütte

 + 1370 m / – 1370 m 17 km

Une nouvelle journée commence pour notre raid en splitboard dans le massif du Stubai. Une montée régulière mais longue, et à l’ombre nous mène sur le glacier Schwarzenberg. Courte pause au soleil où nous nous encordons, puis s’en suit une courte montée en crampons dans du mixte facile, équipée d’un câble fixe pour atteindre le col du Wildgratscharte que nous descendons de l’autre côté par un rappel d’une cinquantaine de mètres pour prendre pied sur le glacier Alpeiner.

Raid splitboard dans le massif du Stubai

Courte descente puis traversée montante de celui-ci avant d’atteindre l’Obere Hölltalscharte, point culminant de notre rando du jour. Enfin, belle descente mais dans une neige cartonnée par les forts vents sibériens du Stubai avant d’arriver au refuge Franz-Senn-hütte.

Raid splitboard dans le massif du Stubai

Franz-Senn-hütte – Wildes Hinterbergl – Couloir Hint.-Wilder Turn – Schrandele

 + 1680 m / – 1680 m 19 km

Un long moment de plat avant d’arriver dans le vif du sujet pour monter sur ce sommet débonnaire mais très venté qu’est le Wildes Hinterbergl via le glacier Berglas, qui nous offre de superbes vues du massif.

Raid splitboard dans le massif du Stubai

Courte descente puis nous laissons les splitboards aux pieds d’une dernière courte face rocheuse histoire de crapahuter un peu. Flo est très agile sur ce terrain et semble s’amuser comme un fou, alors que nous autres sommes davantage sur la réserve.

Raid splitboard dans le massif du Stubai

À notre redescente, Flo et moi montons environ 150 mètres supplémentaires pour aller chercher l’entrée du couloir Hint.-Wilder Turn que nous avions repéré. Une descente bien raide mais sur une bonne neige accrocheuse me permet de prendre quelques jolis clichés de Flo en pente raide piolet à la main on ne sait jamais.

Raid splitboard dans le massif du Stubai

Cela nous permet de basculer sur le glacier Verborgen-Berg, où nous retrouvons Aude et Ben descendus en rappel depuis le collu et d’où nous allons chercher un dernier petit sommet nommé Schrandele mais nous ne pourrons en gravir les derniers mètres car vraiment en rocher pourri. Une belle descente pour boucler vers le Franz-Senn-hütte et nous pouvons déguster notre pinte quotidienne. Demain, c’est déjà la dernière journée de notre raid en splitboard dans le massif du Stubai.

Franz-Senn-hütte – Couloir Hint. Sommerwand – Seduk

 + 450 m / – 1370 m 12 km

Dernier jour dans ce superbe massif, nous allons chercher une course assez courte : le couloir Hint. Sommerwand. Après une belle descente de ce couloir, s’en suit une descente un peu scabreuse à fond de balle pour Flo Ben et moi entre rocher et glace. Aude plus sage, contournera ces difficultés par notre itinéraire de montée et, arrivée en bas de retour au refuge, nous passe une rincée bien méritée car pris dans notre élan il est vrai que nous ne l’avons pas vraiment attendue.

Splitboard

Nous récupérons nos affaires et finissons la descente jusqu’au village de Seduk où un taxi nous attend pour nous ramener à Neustift, notre point de départ. Fin de notre raid en splitboard dans le massif du Stubai !

Vous avez aimé mon article ? Mettez-lui 5 étoiles

Cliquez sur une étoile pour lui donner une note

Note moyenne / 5. Nombre de votes :

Je suis désolé que cet article ne vous ait pas été utile!

Laissez-moi améliorer cet article !

kosmikrider
A propos de l'auteur

Instructeur en snowboard-alpinisme, c'est dans les Alpes autour d'Annecy que je passe mon hiver ; l'été je change de décors et pratique la plongée sous-marine de par le monde. Aux inter-saisons, randonnée, trekking, alpinisme, escalade et VTT viennent compléter ma passion pour les grands espaces !...



http://www.guillaume.one
2 Responses

La vidéo du Moment : Tour du val d’Hérens