Randonnée entre Anayet et Collarada

Destination : Europe » Espagne | Montagne : Pyrénées | Activité : Randonnée  | 


Carnet d'une randonnée de 3 jours dans les Pyrénées espagnols entre Anayet et Collarada dans la Jacetina, pendant Espagnol de la vallée d’Aspe. Au cœur d’un magnifique massif menacé par les projets d’expansion inconsidérés des stations de ski de Formigal et Candanchu.
Posté le :


Carnet : Randonnée entre Anayet et Collarada

Le 14 Juillet tombant un Mercredi, je décidai de prendre la semaine entière, pour randonner dans les Pyrénées. Comme à l’accoutumée, en de telles occasions de séjour prolongé, je décidai d’en profiter pour jeter mon dévolu sur une région lointaine, où je n’ai pas souvent l’occasion de me rendre.

Que choisir : L’Ariège profonde, les Pyrénées Catalanes, Vénasque ? Après réflexion, je choisis la vallée d’Aspe. J’ai commencé il y a quelques années ma découvertes de la chaîne, d’un point de vue "montagnard", par ce côté là. Depuis, les magnifiques Pics d’Anie du Visaurin m’ont laissé un goût d’inachevé, me disant "Il faudra que tu y retournes", les quelques fois où, perché sur quelques sommets jouxtant l’Ossau, je me tournai vers l’Ouest.

J’élaborai un programme chargé, mais dont une moitié fut réussie à des degrés divers, selon les aléas météorologiques. L’autre, que je retiendrai ici, est ce triplet de randonnées haut en couleurs, sur le versant Est de la Jacetina, le pendant Espagnol de la vallée d’Aspe. Initialement prévu en bivouac sur trois jours, deux amis et moi décidâmes d’effectuer ce circuit visitant respectivement l’Anayet, la Pala de Ip, puis la Collarada.

Tandis que la première nuit était assurée dans l’une des deux cabanes du vallon d’Izas, le lieu et les modalités du deuxième bivouac, dans la vallée d’Ip, étaient plus indécis. Nous organisâmes en conséquence une répartition des véhicules, afin de pouvoir retourner au camping et faire la Collarada séparément (ce que nous fîmes). 

14 + 1 =