Randonnée le long des Gorges de l’Allier

Destination : France » Auvergne-Rhône-Alpes | Montagne : Massif Central | Activité : Randonnée  | 
Nombre de jours : 6 jours | Dificulté : 2 | Type d'itinéraire : Ligne | 
Ecosystème : Campagne et Montagne | Hébergement : Gite d'étape et Hôtel
Meilleures Périodes : Juin, Juillet, Août, et Septembre
8 jours de randonnée le long des gorges de l'Allier entre Langeac et Labastide Puylaurent. Un itinéraire peu emprunté et pourtant intéressant et beau entre gorges encaissées et plateaux étendus. Quel beau Massif Central !
Posté le :


Les pages du carnet :

Liste   

Information
Cliquez sur le bouton suivant ou l′élément sur la carte pour voir ses informations
Lf Hiker | E.Pointal contributor

Gorges de l'Allier   

Profile

50 100 150 200 5 10 15 Distance (km) Altitude (m)
Aucune donnée de dénivelé
Nom: Aucune donnée
Distance: Aucune donnée
Altitude minimum: Aucune donnée
Altitude maximum: Aucune donnée
Montée cumulée: Aucune donnée
Descente cumulée : Aucune donnée
Durée: Aucune donnée

Description

Gorges de l'Allier

Télécharger la "Gorges de l'Allier" (Téléchargement :72 fois)

Depuis le Moure de la Gardille jusque Brioude, l’Allier a creusé son lit au coeur de plateaux étendus et sauvages. La rivière, souvent encaissée dans des gorges profondes, ne rencontre que de rares villages et aucune route ne la longe. Seule l’audacieuse voie ferrée, où circule encore le célèbre “cévenol”, réussit au prix de nombreux viaducs et tunnels à en suivre le cours au plus près. Ce train permet au randonneur de rejoindre très facilement les lieux de départ et d’arrivée et d’adapter la durée du parcours à ses envies.

La randonnée, décrite en détail dans le topo “vallée et gorges de l’Allier” de l’association Chamina, ne présente pas de difficulté particulière mais le balisage très vieux et souvent effacé mériterait d’être rénové pour mettre en valeur cette traversée fort intéressante mais visiblement très peu parcourue. Le parcours réalisé au cours du mois de juin nous a permis de profiter de l’abondance et des couleurs éclatantes des fleurs printanières.

De Langeac à Prades

  • Distance : 19,1 km
  • Dénivelé : 530 m
  • Temps de marche : 5h

Après avoir longé les rives de l’Allier dominées par le clocher de la collégiale Saint Gal nous nous éloignons de la rivière pour quitter Langeac par de larges chemins serpentant au milieu de prairies.

Les premiers mamelons apparaissent et les pentes douces permettent de s’échauffer en douceur. En cette fin de printemps la nature éclate de couleurs: champs à l’herbe bien grasse, fleurs abondantes et ruisseaux à l’eau claire composent un tableau bucolique. Des traces de l’activité humaine passée subsistent: des cheminées de brique témoignent du travail de la mine d’autrefois tandis que fontaines, lavoirs et massives demeures en pierre rappellent l’importance des villages. Mais, dorénavant, ceux que nous traversons paraissent bien calmes et endormis.

Arrivés sur les crêtes nous découvrons à nouveau la vallée de l’Allier avec, en toile de fond, les montagnes du Velay. Il faut maintenant redescendre vers le village de Chanteuges appuyé sur un piton volcanique au bord de la rivière et efficacement protégé par son abbaye aux fortifications imposantes.
Par une succession de montées et de descentes sur de larges chemins tantôt au milieu des prairies, tantôt dans la forêt, nous poursuivons vers Bourleyre étalé sur un vaste plateau avant de retrouver un cheminement en balcon au dessus de l’Allier. Peu avant Saint Julien des Chazes la vue plonge sur la rivière  et la chapelle sainte Marie des Chazes dans son écrin de verdure. Une rapide descente conduit au bord de l’Allier .
Nous traversons le village sans rencontrer âme qui vive puis, sur la rive droite, rejoignons la chapelle romane située au pied d’une falaise de basalte. Nous posons les sacs au pied de l’escalier pour admirer cet édifice sobre aux proportions harmonieuses quand les cris d’autres visiteurs nous alertent et nous font revenir précipitamment pour découvrir 2 couleuvres enlacées sur l’escalier à proximité des sacs et qui ne semblent nullement dérangées par nos allées et venues …
En poursuivant à proximité de la rivière nous atteignons ensuite rapidement le village de Prades, magnifiquement situé dans un méandre au pied d’un escarpement d’orgues basaltiques.
Jean Pierre
A propos de l'auteur

La randonnée est pour moi une source de découverte inépuisable. Amoureux de la montagne depuis de nombreuses années j'ai toujours autant de bonheur à parcourir les sentiers et à partir marcher aussi bien pour une journée que pour de longues itinérances. Mon départ à la retraite m'a offert le loisir de traverser les Pyrénées par la HRP...



http://mjpgouret.free.fr