Randonnées en étoile autour de Valloire

Destination : France » Auvergne-Rhône-Alpes | Montagne : Alpes ; Cerces | Activité : Randonnée  | 
Nombre de jours : 8 jours | Difficulté : 2 | Type d'itinéraire : Etoile | 
Ecosystème : Montagne | Hébergement : Gite d\'étape
Meilleures Périodes : Juin, Juillet, Août, et Septembre
Récit d'une semaine de randonnées en étoile autour de Valloire : 8 itinéraires à découvrir en photos avec leurs traces GPS.
Posté le :



Télécharger la "Trace GPS du Col du télégraphe - les Verneys" (Téléchargement :13 fois)

Télécharger la "Trace GPS du Vallon de Pémian" (Téléchargement :11 fois)

Télécharger la "Trace GPS du Refuge des Terres Rouges" (Téléchargement :9 fois)

Télécharger la "Trace GPS du Lac des Cerces" (Téléchargement :10 fois)

Télécharger la "Trace GPS du Refuge des Aiguilles d'Arve" (Téléchargement :12 fois)

Télécharger la "Trace GPS du Lac du Goléon" (Téléchargement :10 fois)

Télécharger la "Trace GPS du Lac Pramol" (Téléchargement :9 fois)

Télécharger la "Trace GPS du Pic Blanc du Galibier" (Téléchargement :9 fois)
5
(6)

A la limite entre Savoie et Dauphiné, située au pied du célèbre col du Galibier, l’agréable station de  Valloire tire son nom de « Vallée d’Or ». Les environs offrent un choix de randonnées particulièrement variées et accessibles sans difficulté pour un séjour de détente.

Entre alpages, ruisseaux, lacs et forêts les chemins nous entraînent vers des promontoires et des sommets panoramiques où des montagnes aussi emblématiques que la Meije, les Aiguilles d’Arves ou la pointe des Cerces sont à portée de vue. En début d’été, les prés recouverts de fleurs sont un enchantement tandis que la neige recouvre encore les plus hautes altitudes garantissant un contraste de paysages spectaculaires.

Jour 1 : Col du Télégraphe – les Verneys

+ 560m / – 480 m 8 km

Une petite randonnée d’acclimatation sur des sentiers en balcon au dessus de la vallée entre le col du Télégraphe et le hameau des Verneys permet de découvrir l’environnement de montagne dans lequel nous allons évoluer les jours suivants. Chapelles, fermes, chalets, forêts, alpages fleuris et sommets enneigés sont déjà au programme de cette première approche de la région.

Jour 2 : Vallon de Pemian

+ 550m / – 550 m 10,7 km
COMMENT SOUTENIR I-TREKKINGS ?

Comment soutenir I-Trekkings ? En partageant cet article par exemple ou en effectuant vos achats chez nos partenaires (Merci de ne pas cliquer pour cliquer. N’achetez que si vous avez un besoin). Il y a bien d’autres façons de soutenir I-Trekkings. Pour en savoir plus, c’est par ici.

Le top de nos partenaires par ordre alphabétique :

  • Allibert Trekking (randos & treks à travers le monde)
  • Alltricks (boutique outdoor – Plus de 30 000 produits en  déstockage)
  • Alpinstore (boutique outdoor – Jusqu’à -25% sur plus de 5000 produits en déstockage)
  • Cimalp (marque française outdoor – Déstockahge outdoor jusqu’à -80%)
  • Décathlon (boutique outdoor)
  • Ekosport (boutique outdoor – Découvrez tous les bons plans jusqu’à-50 %)
  • I-Run (boutique outdoor – Découvrez les offres éphémères sur les montres connectées, les smartphones… et les offres déstockées)
  • Hardloop (boutique outdoor – près de 15 000 produits toujours en promo
  • La Balaguère (randonnées dans les Pyrénées et à travers le monde)
  • Snowleader (boutique outdoor)
  • Trekkinn (boutique outdoor – + de 10 000 bons plans avec des réductions de + de 50% )

Pour cette deuxième journée l’objectif est de monter plus en altitude vers le haut du vallon de Pemian afin de découvrir le cirque enneigé qui ferme la vallée. Un agréable chemin serpente dans les pentes soutenues de cette zone pastorale avant de rejoindre le haut du vallon par une traversée panoramique.

Jour 3 : Refuge des Terres Rouges

+ 485 m/ – 485 m 9,7 km

Depuis Valloire, un rapide trajet en voitures nous mène vers le parking de Chenalette à Valmeinier, départ de notre randonnée vers le refuge des Terres Rouges. Une piste conduit rapidement vers le chalet de l’Ordière puis par un agréable sentier au milieu d’alpages verdoyants et abondamment fleuris nous atteignons la chapelle Notre Dame des Neiges, merveilleusement située dans son cadre montagnard. Le Mont Thabor ferme la vallée au fond de laquelle d’anciens lacs ont laissé la place à des tourbières. Quelques minutes plus tard le refuge nous abrite alors que de grosses gouttes commencent à annoncer un orage qui sera bref mais violent. Nous avons donc tout loisir de profiter des pâtisseries du refuge en attendant l’accalmie. Pour le retour, nous empruntons un nouvel itinéraire suivant le torrent de la Neuvache.

Jour 4 : Lac des Cerces

+ 760 / – 760 m 14,9 km

Bien acclimatés, nous partons aujourd’hui vers le lac des Cerces au cœur du massif. L’ambiance est différente des jours précédents puisque nous sommes rapidement environnés par les hauts sommets du massif des Cerces et que notre randonnée va nous amener à la découverte de plusieurs lacs sur un cheminement en partie enneigé. Nous sommes favorisés par un ciel bleu magnifique qui fait briller prairies et lacs. Au départ de Plan Lachat, au pied du col du Galibier, nous grimpons rapidement vers le lac des Cerces dans un environnement de montagne somptueux. Dans la montée au col des Cerces le chemin se perd sous la neige mais l’itinéraire n’est pas bien compliqué et nous plongeons ensuite en longues glissades vers le lac du Grand Ban, le lac Rond et le seuil des Rochilles avec ses ouvrages militaires témoignages de la ligne Maginot. Ensuite, nous rebroussons chemin pour remonter vers le col des Rochilles et par une large piste militaire dévalons vers notre point de départ.

Jour 5 : Refuge des Aiguilles d’Arves

+ 770 m/ – 770 m 13,4 km

Les Aiguilles d’Arves sont attirantes mais leur ascension dépasse le cadre de la randonnée. Nous nous contentons donc de les approcher en rejoignant le refuge situé à proximité. Au départ de Bonnenuit, après avoir traversé une forêt de mélèzes, nous rejoignons rapidement de vastes alpages ensoleillés. Peu avant le refuge, le bien nommé « Mauvais Pas » nécessite un petit peu d’attention pour franchir une traversée dans des schistes délités. Au retour, nous rejoignons directement les Verneys en empruntant un facile sentier panoramique qui mène au hameau du Vallon, superbe belvédère sur toute la vallée.

Jour 6 : Lac du Goleon

+ 575 m/ – 575 m 7,9 km

Aujourd’hui, nous changeons de décor en franchissant le col du Galibier pour découvrir la vallée de la Romanche et grimper vers le lac du Goléon. Une étroite piste carrossable mène au hameau de Valfroide. De là, un sentier assez raide parcourt un environnement minéral dans des pentes schisteuses et franchit un raide verrou rocheux qui donne accès au vallon où se situe le lac du Goléon dans un superbe cadre de hautes montagnes. Au sud, les faces nord de la Meije et du Rateau surplombent les langues glaciaires encore bien fournies en ce début d’été. Au nord, le cirque du Goleon offre un magnifique spectacle de roches, d’eaux tumultueuses et de neige mêlées.

Jour 7 : Lac de Pramol

+ 545 m/ – 745 m 14 km

Notre but du jour est le lac de Pramol, paisible endroit pour un pique-nique bucolique. Nous rejoignons en voiture le hameau de Poingt Ravier perché juste au dessus de Valloire. L’itinéraire se déroule dans un environnement de moyenne altitude alternant forêts, alpages et hameaux habités. En serpentant au milieu des prairies nous rejoignons le Pain de Sucre, mamelon surplombant la vallée, puis, au travers de beaux mélézins, atteignons le lac de Pramol dans un merveilleux cadre de tourbière et de forêt. Le chemin du retour par Albanne et Albannette emprunte des petites routes desservant les hameaux et des sentiers bien tracés dans les raides pentes forestières qui bordent la vallée.

Jour 8 : Pic Blanc du Galibier

+ 520 m/ – 520 m 5 km

Pour la dernière randonnée nous choisissons le belvédère panoramique du pic Blanc du Galibier. Avec une altitude de départ à 2434 m la dénivellation pour atteindre le sommet à 2955 m reste très modeste. Du parking, le sommet est bien visible et il suffit de suivre le sentier qui remonte le haut du vallon de Roche Noire en pente douce dans des alpages. Quelques courts ressauts obligent à zigzaguer, mais globalement l’itinéraire est direct en direction nord ouest. Dès le départ, le panorama est exceptionnel et les hauts sommets du massif, en particulier le Dôme et la Barre des Ecrins, sont bien visibles. Sous le col précédent le sommet quelques névés faciles à franchir apparaissent en ce début d’été. Le sommet s’atteint par un raide sentier en lacets. De là haut une vue fabuleuse permet de découvrir les principaux sommets emblématiques des Alpes occidentales : du Viso au Mont Blanc en passant par les Agneaux et la Meije nous ne nous lassons pas de contempler ce panorama extraordinaire qui clôture en beauté notre séjour.

Vous avez aimé mon article ? Mettez-lui 5 étoiles

Cliquez sur une étoile pour lui donner une note

Note moyenne 5 / 5. Nombre de votes : 6

Aucun vote pour le moment. Soyez le premier à noter mon article.

Je suis désolé que cet article ne vous ait pas été utile!

Laissez-moi améliorer cet article !

Dites moi comment je peux améliorer cet article

Massif des cerces
Jean Pierre
A propos de l'auteur

La randonnée est pour moi une source de découverte inépuisable. Amoureux de la montagne depuis de nombreuses années j'ai toujours autant de bonheur à parcourir les sentiers et à partir marcher aussi bien pour une journée que pour de longues itinérances. Mon départ à la retraite m'a offert le loisir de traverser les Pyrénées par la HRP...



http://mjpgouret.free.fr

J’accepte les conditions et la politique de confidentialité

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

La vidéo du Moment : Tour du Lot à VTT

Share via
Copy link