Refuge Bellachat – Refuge Moëde Anterne

Destination : France » Auvergne-Rhône-Alpes | Montagne : Aiguilles Rouges ; Alpes | Activité : Randonnée  | 


Changement de décor pour cette troisième étape du Tour des Aiguilles Rouges. Nous quittons la vallée de l’Arve pour prendre la direction du rocher des Fiz par le GR5. Le panorama se teinte de vert et c’est la tourbière qui nous accueille près du refuge Moëde Anterne.
Posté le :


Carnet : Tour des Aiguilles Rouges
  • D+ : 744 m
  • D- : 903 m
  • Temps de marche : 5h00

La nuit à l’intérieur de la petite tente Nemo Gogo LE a été meilleure qu’hier. Plus chaude avec une petite brise montagnarde. A mon réveil à 6h30, le ciel est complètement bouché.

Refuge Bellachat

Une fois pris le petit-déjeuner et les tentes pliées, nous reprenons la même portion d’itinéraire que la veille en suivant les traces du GR5. Nous retournons au pied du Brévent mais contrairement à hier c’est en montant. C’est dingue comme on oublie vite la pente en descendant.

Col du Brévent

Un peu avant le col du Brévent (2368 m), passage par deux échelles. Le col est sous la neige. Les traces vers le refuge de Moëde Anterne ne sont pas visibles. Nous bifurquons nord ouest et entamons la descente vers les ruines des chalets d’Arlevé (1865 m). En chemin, quelques marmottes se laissent observer à distance respectable. Je les ai repéré grâce à leur sifflement strident, ce qui leur vaut parfois le nom de siffleur.

Marmotte

Dans la descente, je découvre un magnifique panorama sur le rocher des Fiz. Le paysage change du tout au tout avec nos deux premières journées de randonnée. Le vert est à l’honneur. Le printemps semble avoir été pluvieux. Et la roche aussi diffère. Nous laissons le gneiss et ses teintes rougeâtres derrière nous pour nous diriger vers le schiste et sa couleur plus grisée.

Rocher des Fiz

Lorsque nous sortons les pique-niques, la pluie se met à tomber, d’abord doucement puis assez énergiquement. Nous plions bagages et repartons. Nous passons le pont d’Arlevé (1587 m) et finissons le repas sous le feuillage d’un arbre. Nous sommes au cœur de la vallée de la Diosaz dont le torrent prend sa source au Mont Buet dans la commune de Passy avant de traverser les communes de Chamonix-Mont-Blanc et des Houches. Dans la partie aval, la vallée est très profonde et forme des gorges spectaculaires très prisées.

Pour nous, il n’est pas question de descendre la vallée mais de monter au refuge de Moëde Anterne. Le sentier est excellent. La pluie s’arrête. Nous pouvons ranger les vestes imperméables dans le sac à dos. Nous entrons dans la réserve naturelle de Passy. D’une superficie de 1717 hectares, elle a été créée pour protéger l’espace naturelle autour des rochers des Fiz. Le randonneur qui s’y aventure en silence pourra surprendre une faune très variée : gélinotte, chamois, bouquetin, lièvre variable, lagopède alpin, hermine, tétras-lyre, marmotte, merle de roche…

Refuge Moëde Anterne

Nous arrivons assez tôt au refuge de Moëde Anterne (04 50 78 02 09 ou 06 09 42 42 34 hors saison, 04 50 93 60 43 en saison). Situé à 1996 m au pied du rocher des Fiz, il offre un magnifique panorama sur les fonds de Moëde et l’aiguille du Belvédère. Par beau temps, on aperçoit même le Mont-Blanc. Le nouveau refuge a été érigé juste à côté de l’ancien construit en 1898 pour la chasse aux chamois. Près du refuge, le lac de Pormenaz et ses environs reposent sur des couches de houilles, une roche carbonée sédimentaire. Pas étonnant alors de voir ce paysage de tourbière tout autour du refuge.

En fin de journée, des amis avec qui j’ai marché dans le massif du Siroua au Maroc me rendent visite. Une très belle soirée.

Greg
A propos de l'auteur

Fondateur d'I-Trekkings et des blogs I-Voyages et My Wildlife, j'apprécie le rythme lent de la marche et des activités outdoor non motorisés pour découvrir des territoires montagneux et désertiques et rencontrer les populations locales. Je marche aussi bien seul, qu'entre amis ou avec des agences françaises ou locales.Ambassadeur Fujifilm...



https://www.gregoryrohart.com