Refuge de Camporells – refuge d’En Beys

Destination : France » Occitanie | Montagne : Pyrénées | Activité : Randonnée  | 

2ème étape du Tourdes Pérics entre le refuge Camporells et le refuge d'En Beys.


Carnet : Tour des Pérics

Liste   

Information
Cliquez sur le bouton suivant ou l′élément sur la carte pour voir ses informations
Lf Hiker | E.Pointal contributor

Tour des Perics J2 : Refuge de Camporells - refuge d'En Beys   

Profile

50 100 150 200 5 10 15 Distance (km) Altitude (m)
Aucune donnée de dénivelé
Nom: Aucune donnée
Distance: Aucune donnée
Altitude minimum: Aucune donnée
Altitude maximum: Aucune donnée
Montée cumulée: Aucune donnée
Descente cumulée : Aucune donnée
Durée: Aucune donnée

Description

Tour des Perics J2 : Refuge de Camporells - refuge d'En Beys

Télécharger la "Tour des Perics J2 : Refuge de Camporells - refuge d'En Beys" (Téléchargement :73 fois)
  • 12,5 kms
  • D+ 670
  • D- 870
  • 4h45

Au lever du jour de magnifiques lumières rasantes éclairent les herbes roussies de ce début d’automne.

Le sentier remonte en pente douce le haut plateau des Camporells avec ses innombrables lacs. Une harde de mouflons broute paisiblement sur les pentes herbeuses tandis que nous nous émerveillons à chaque instant de ce paysage sans limite.

Le balisage rouge et jaune et la trace bien marquée permettent une progression facile dans ces pentes paisibles. Sur les crêtes, à la limite de la vallée d’Orlu, les nuages poussés par la tramontane semblent s’accumuler et nous inquiètent un peu pour la suite de la journée. Au Ras de la Sal nous quittons le sentier balisé pour nous rapprocher du bord escarpé dominant les pierres écrites. Des bancs de brume font alors leur apparition et nous enveloppent dans une atmosphère cotonneuse et humide.

Tout au long de ce parcours de crête nous sommes entourés par les nuages et seules quelques bourrasques de vent nous offrent par moment l’espoir d’une amélioration. Malheureusement, au sommet du pic de Mortiers et tout au long de la crête menant au puig de Terrers nous avancerons en plein brouillard sans pouvoir profiter d’un paysage qui semble très ouvert. Nous sommes un peu secoués par le vent et humidifiés par la bruine quand nous débutons la raide descente sur la vallée d’Orlu.

La pente se creuse et, même si le fond de la vallée reste caché par les brumes, nous pressentons que ces pentes couvertes de myrtilliers et de rhododendrons sont profondes et qu’il faut rester vigilant pour parcourir cet étroit chemin. Après quelques lacets escarpés, une longue traversée descendante mène au replat sur lequel se trouve la cabane de la jasse des Espagnols qui nous offre un agréable lieu de pique nique avec une vue directe sur la pyramide élancée de la dent d’Orlu qui, peu à peu, perce les nuages.

 

Progressivement, le ciel s’éclaircit et nous profitons de la douceur bienvenue du soleil. Nous poursuivons ensuite sur le sentier tracé au milieu d’un terrain toujours aussi pentu pour rejoindre le fond de la vallée. Par une courte remontée l’itinéraire rejoint le lac d’En Beys au bord duquel est établi le refuge dans une ambiance totalement minérale.

À l’arrivée nous avons la chance d’observer quelques isards grâce à la longue vue prêtée par les agents de la réserve qui sont chargés du comptage. Les dortoirs sont très confortables avec de douillettes couettes et une agréable douche chaude permet de récupérer après cette belle journée dans la montagne.

A propos de l'auteur

La randonnée est pour moi une source de découverte inépuisable. Amoureux de la montagne depuis de nombreuses années j'ai toujours autant de bonheur à parcourir les sentiers et à partir marcher aussi bien pour une journée que pour de longues itinérances. Mon départ à la retraite m'a offert le loisir de traverser les Pyrénées par la HRP...



http://mjpgouret.free.fr

4 × cinq =