Refuge de la Pierre St Martin

Destination : Occitanie » Nouvelle-Aquitaine » France | Montagne : Pyrénées | Activité : Randonnée  | 


Refuge de la Pierre St Martin - Haute Route Pyrénéenne (HRP)
Posté le :


Samedi 30 juillet : Refuge de la Pierre St Martin

Pour une fois j’ai bien dormi cette nuit. Levée avec le soleil, je pars à 8 heures profitant de cette éclaircie inattendue. Puis ça se gâte en haut du col : les nuages resté coté français débordent sur les crêtes. Sans visibilité, je loupe la remontée après la traversée du vallon et continue sur des sentes à moutons. Bien entendu, je n’ai pas cette partie de l’étape sur la carte (j’ai seulement la 1/25000ème qui ne détaille pas le coté espagnol). Je réussis tout de même à rattraper mon erreur au prix de quelques acrobaties dans les pierriers et de quelques kilomètres en plus.

Puis alternance nuages et éclaircies. Longue, longue montée sur le bitume jusque la Pierre St Martin. Le paysage vaut le coup d’oeil et je ne regrette pas de ne pas avoir fait du stop mais arrivée presque au terme de l’étape je commence à ressentir une douleur dans le genou droit cette fois alors que ma cheville gauche va bien mieux depuis ce matin et que je supporte à présent ma chaussure à condition qu’elle soit desserrée sur le haut. J’arrive donc très fatiguée et douloureuse ; je décide une demi-pension au refuge. L’accueil y est très chaleureux. Il y a ici tout un tas de randonneurs partis sur le GR 10, l’ambiance est bonne. Après quelques courses dans la station qui est bien vide et lugubre avec le brouillard qui est tombé, je passe une charmante soirée qui contraste avec mon isolement habituel.

Demain, la météo devrait être comme aujourd’hui. J’enrage. Le passage par les lapiaz du pic d’Anie demande une bonne visibilité (j’ai même entendu parler de personnes qui s’y sont perdues par temps de brouillard et y sont mortes de froid). Si demain le temps ne s’est pas dégagé, je serais obligée de faire le tour par le GR 10 manquant une partie intéressante de la traversée. En plus je pars avec de nouvelles provisions et du poids en plus. Pourvu que la nuit soit réparatrice…

Bilan :

  • plus de 20 kms, 15 en progression vers l’est
  • 1000 à 1200 m de dénivelé
  • perdue une fois
natbl
A propos de l'auteur

       Nathalie, vétérinaire en Haute Garonne et fan de montagne et de grands espaces. Picarde d'origine, j'ai émigré en 2004 vers des horizons plus ensoleillés et vallonés. J'ai maintenant le loisir de partir m'évader dans les pyrénées quand le coeur m'en...



http://vetonat.blog4ever.com/

quatorze − 11 =