Refuge de l’Econdu – refuge des Arolles

Destination : France » Auvergne-Rhône-Alpes | Montagne : Alpes ; Beaufortain | Activité : Randonnée  | 


6ème étape de mon tour du Beaufortain entre le Refuge de l'Econdu et le refuge des Arolles.
Posté le :


Carnet : Tour du Beaufortain
  • D+ : 833 m
  • D- : 838 m
  • Distance : 11,53 km
  • Temps de marche : 5h00

Ce matin, c’est le gardien qui est venu réveiller la chambrée. Quel calme dans le refuge et autour. J’aurais pu dormir encore au moins une heure. Petit-déjeuner royal avec des croissants, de la confiture maison, un yaourt et du jus de fruits.

Marmotte

Au moment où je voulais prendre la route, les marmottes tout autour du refuge se mettent à sortir de leur terrier. J’en profite pour faire quelques images.

Tarine

Le chemin rejoint la ferme de la Laie qui produit son fromage de Beaufort et qui élève aussi quelques cochons. Les diots mangés la veille ne sont pas fait à base de fromage même si nous sommes dans le Beaufortain !

Dans la descente vers le lac Saint-Guérin, je croise un troupeau de tarines, l’une des deux espèces de vaches avec l’Abondance à produire le lait pour la fabrication du Beaufort. AOC oblige, nulle autre vache ne peut produire le fameux Beaufort. Un fromage tendre comme du gruyère mais au goût plus typé. C’est comme on l’entend parfois le « prince des gruyères ».

Passerelle du lac Saint-Guérin

Je rejoins la rive du lac Saint-Guérin que je traverse par la passerelle. Quel bel ouvrage !

Le chemin monte vers les chalets du Planey puis sous le couvert de la forêt de Marlhonais. Aux chalets des Rognoux, pause pique-nique avec mes amis vosgiens. C’est qu’à force de se croiser (parce que nous n’avons pas tous la même allure), nous finissons par ne plus nous quitter.

Le Grand Mont

Ruisseau du Grand Mont

Nous passons les pistes de ski et le refuge de l’Alpage fermé cette année suite à un incendie. Les équipes sont à l’ouvrage pour le remettre sur pied pour la saison de ski. Le sentier part en balcon avec une succession de courtes montées et descentes. C’est assez éreintant. Il rejoint le lac Tournant (2002 m) et ses couleurs translucides face au Grand Mont (2633 m). Je ferai plusieurs arrêts dans le ruisseau du Grand Mont tellement c’est beau.

J’arrive assez fatigué au refuge des Arolles au dessus du télésiège de Piapolay. Petite bière partagée avec mes amis Vosgiens. En randonnée, même en solitaire, on fait toujours de belles rencontres.

Vue splendide sur le Mont-Blanc. J’ai malheureusement raté le coucher de soleil lorsque je prenais le dîner.

Grégory Rohart
A propos de l'auteur

Fondateur d'I-Trekkings et des blogs I-Voyages et My Wildlife, j'apprécie le rythme lent de la marche et des activités outdoor non motorisés pour découvrir des territoires montagneux et désertiques et rencontrer les populations locales. Je marche aussi bien seul, qu'entre amis ou avec des agences françaises ou locales.Ambassadeur Fujifilm...



https://www.gregoryrohart.com