Refuge des Bésines – lac des Bouillouses

Destination : Occitanie » France | Montagne : Pyrénées | Activité : Randonnée  | 


4ème étape du tour des Pérics entre le refuge des Bésines et le lac des Bouillouses.
Posté le :


Carnet : Tour des Pérics

Liste   

Information
Cliquez sur le bouton suivant ou l′élément sur la carte pour voir ses informations
Lf Hiker | E.Pointal contributor

Tour du Péric J4 : Refuge des Bésines - lac des Bouillouses   

Profile

50 100 150 200 5 10 15 Distance (km) Altitude (m)
Aucune donnée de dénivelé
Nom: Aucune donnée
Distance: Aucune donnée
Altitude minimum: Aucune donnée
Altitude maximum: Aucune donnée
Montée cumulée: Aucune donnée
Descente cumulée : Aucune donnée
Durée: Aucune donnée

Description

Tour du Péric J4 : Refuge des Bésines - lac des Bouillouses

Télécharger la "Tour du Péric J4 : Refuge des Bésines - lac des Bouillouses" (Téléchargement :42 fois)
  • 18 kms
  • D+ 870
  • D- 900
  • 6h15

Au départ du refuge nous empruntons à nouveau la traversée dans les blocs pour rejoindre le sentier. Nous manquons le départ de l’itinéraire balisé du tour des Peric et, après avoir traversé une zone d’eaux tortueuses où paissent des vaches nous remontons à vue dans les pentes herbeuses.

A mi pente nous retrouvons le balisage. En cherchant un peu nous découvrons en dessous d’un replat les étangs Moulsut nichés dans un univers minéral au pied du puig Pedros.

Par une pente herbeuse soutenue le sentier gagne un col situé sur la crête dominant la vaste dépression du lac de Lanoux bordée par la massive silhouette du Carlit. Le sentier balisé rejoint une crête de schistes déchiquetés qu’il longe légèrement en contrebas. La vue s’étend de tous côtés depuis les sommets andorrans au sud ouest jusqu’aux grands espaces du Capcir. Louvoyant entre les blocs rocheux et les pelouses l’itinéraire rejoint le col de coume d’Anyell.

De là, en dévalant les traces du GR 10 on rejoins l’estany de Lanoset. Le sentier traverse ensuite de vastes pelouses dorées avant de remonter vers la portella de la Grave.

Nous nous laissons ensuite glisser vers l’Estanyol auprès duquel une épaisse pelouse offre une confortable aire de pique-nique.

Une fois la pause terminée il faut repartir pour la longue descente de la vallée de la Grave. La pente est très faible mais la distance conséquente. À nouveau, nous sommes bercés par les cloches des vaches et une oreille attentive nous permet d’entendre à plusieurs reprises le brame de cerfs cachés dans les bois bordant la vallée.

Arrivés à proximité du lac des Bouillouses, la fin du parcours se dessine mais il nous faudra encore une petite heure pour rejoindre le barrage, terminus de notre périple.

jpg
A propos de l'auteur

La randonnée est pour moi une source de découverte inépuisable. Amoureux de la montagne depuis de nombreuses années j'ai toujours autant de bonheur à parcourir les sentiers et à partir marcher aussi bien pour une journée que pour de longues itinérances. Mon départ à la retraite m'a offert le loisir de traverser les Pyrénées par la HRP...



http://mjpgouret.free.fr