Refuge du Col de Balme – Refuge de la Flégère

Destination : Suisse » Italie » France » Europe » Auvergne-Rhône-Alpes | Montagne : Alpes | Activité : Randonnée  | 


Refuge du Col de Balme – Refuge de la Flégère - Tour du Mont-Blanc
Posté le :


Au réveil le temps est un peu nuageux, c’est le début de la fin, y compris de la rando, ceci dit on a encore pas mal d’ensoleillement et de belles choses à voir, on attaque donc la descente vers le Tour, Montroc…
Elizabeth nous quitte ici pour ne pas risquer ses genoux qui en ont vu des chemins en vue d’une autre rando dans pas longtemps, elle prendra la bus jusqu’aux Houches pour récupérer sa voiture et rentrer !

Je continue donc avec Christian et Anne Marie, direction la variante du Lac Blanc, je l’avais repéré depuis mes recherches tout au début, un lieu apparemment magnifique mais que précède une sacrée montée !
Après Tré-le-Champs on attaque la pente, on croise pas mal de monde, c’est dimanche, les gens se baladent ce qui est bien comparé à ici où ils font les magasins, mais on est moins tranquille que les autres jours j’ai un peu regretté ça surtout arrivé au Lac !

Pas mal de grimpeurs aussi car il y a des voies d’escalade naturelles sur le chemin, super coin !
Un peu plus haut on arrive sur des passages à échelle, j’adore mais pareil un peu trop de monde, et d’enfants à peine surveillés par leur parents…

Une fois au sommet on fait une pause déjeuné en profitant de la vue sur le massif côté Français, avec la Mer de Glace en face, qui semble avoir bien reculé depuis quelques années, apparemment c’est pareil sur tous les glaciers…Vive le réchauffement climatique…
On repart ensuite en direction du fameux Lac Blanc que l’on atteint peu après, c’est magnifique mais il y a foule surtout près du refuge du même nom, tant pis on profite et on boit un coup avant d’aller voir le Lac qui est en deux parties de plus près…

La journée se termine par la descente sur la Flégère où notre dernier refuge se trouve, en arrivant je comprend pourquoi il y a autant de monde, c’est l’encombrement devant un gros téléphérique pour redescendre dans la vallée, par ce chemin on peut monter en téléphérique depuis Chamonix et atteindre le Lac en moins d’une heure…
Le refuge est pas mal, nous partageons un dortoir de 5 avec un couple de Japonais en vadrouille, on discute un peu avec le mari qui nous explique que le TMB n’est qu’une étape de leur visite en Europe, comme pour la plupart des étrangers venant de loin que j’ai pu rencontrer !

Les douches sont chaudes mais en mauvais état, difficile de régler la température et les portes ne ferment pas ! Pendant le repas nous discutons avec un duo constitué d’un jeune Allemand et de la mère d’une de ses amies, Allemande aussi mais qui vient du Canada, je les avais déjà vu notamment à Bertone où nous avions dormis dans le même dortoir…
La prochaine fois je tenterai comme dans mon plan de départ de dormir près du Lac Blanc, le refuge est cher (48€ et réservation obligatoire) mais la vue est splendide et des bouquetins descendent au Lac le soir…

douze − 12 =