Refuge du Thabor – refuge Tre Alpini

Destination : Provence Alpes Côte d'Azur » France | Montagne : Alpes ; Cerces | Activité : Randonnée  | Agence : Visages Trekking 


Refuge du Thabor – refuge Tre Alpini - Au pied du Thabor
Posté le :


Carnet : Randonnée au pied du Thabor
  • D+ : 780 m
  • D- : 1450 m
  • Temps de marche : 6h00
  • Nuit au refuge Tre Alpini – 39 places – (+39) 122 902 071

Du refuge du Thabor (2502 m), nous nous dirigeons vers le col de la Vallée Etroite (2434 m) que nous franchissons pour descendre par le GR5. Aujourd’hui, le ciel est plutôt sombre et les jambes un peu lourdes.

Sous la Grosse Somme, nous avons bien du mal à déloger un troupeau de vache qui a investi le sentier. Je ne suis pas sûr que j’apprécierais qu’elles entrent dans mon salon pour m’inviter à déguerpir. Je comprends qu’elles traînent les pates.

Nous descendons le vallon de Travernette jusqu’au pont de la fonderie (1897 m). Deux options s’offrent à nous : rejoindre directement la Vallée Etroite jusqu’au refuge I Tre Alpini ou prolonger la journée en allant faire un tour du côté du lac blanc près du rocher Blanc (2856 m).

Tout le groupe opte pour l’option longue. Marc et sa jument prennent donc seuls la direction du refuge. Alexandre nous emmène sur le sentier qui monte en épingle. Près de la Maison des Chamois, une source permet de faire le plein des gourdes.

L’itinéraire sort du mélézin sous la Tête du Chien pour faire face au Mont Thabor. Au Clot Sauvage, une partie du groupe se pose pour y attendre les autres randonneurs sur le retour. Nous grimpons au col du Vallon (2645 m) par un sentier pierreux où quelques névés subsistent. Après le col, nous nous arrêtons dans une pente herbeuse pour déjeuner. Contrairement aux jours précédents, le contenu du pique-nique, préparé par le refuge de la veille, est un peu léger.

Les plus courageux, dont je ne fais pas partie, se rendent au lac Blanc et reviennent au col pendant que les uns ont lu, discutés ou fait la sieste. Un programme plein d’entrain !
Retour par le même itinéraire jusqu’au pont de la Fonderie, puis nous descendons la vallée étroite jusqu’au refuge I Tre Alpini (1780 m) au hameau des Granges de la Vallée Etroite. Nous sommes bien en France, pourtant les habitants sont italiens. Explications : Au lendemain de la seconde guerre mondiale, la frontière était repoussée du col de l’Echelle à la chaîne des Rois-Mages. La partie supérieure de la vallée Etroite passa donc sous couleurs françaises. Aujourd’hui, la vallée dépend administrativement de Névache mais son cœur est italien. Le soir, l’ambiance chaleureuse des refuges italiens bat son plein. On parle plus fort, rie davantage et on se met à boire un peu plus que d’habitude. Il a été dit aussi le lendemain matin que certains ont ronronné plus que de raison.


Randonnée en Clarée organisée par Visages, spécialiste des voyages et randonnées dans les Alpes du sud et dans le reste du monde.

A propos de l'auteur

Fondateur d'I-Trekkings et des blogs I-Voyages et My Wildlife, j'apprécie le rythme lent de la marche et des activités outdoor non motorisés pour découvrir des territoires montagneux et désertiques et rencontrer l...



https://www.gregoryrohart.com