Refuge du Truc – Refuge du Col de la Croix du Bonhomme

Destination : Suisse » Italie » France » Europe » Auvergne-Rhône-Alpes | Montagne : Alpes | Activité : Randonnée  | 


Refuge du Truc – Refuge du Col de la Croix du Bonhomme - Tour du Mont-Blanc
Posté le :


Réveil à 6h30, ça discute pas mal dans le dortoir, comme par la suite d’ailleurs, tous les gens qui y passent n’ont pas les mêmes objectifs, ça va de la simple rando de 2h pour monter, passer la nuit et redescendre, à la marche au long cours, du coup faut pas trop compter dormir passé 6h/6h30 selon la notion du respect des gens présents…

Ceci dit perso j’ai aucun problème avec le bruit, je n’aurais mis des boule quiès que 2 fois durant le Tour, et au final c’est bien agréable de manger chaud et d’avoir un toit (concernant les tarifs prévoir 40€ la demi-pension en moyenne).
Le petit déj’ avec le lait maison, chocolat, pain, confiture/beurre est très bien, par contre le temps est mauvais comme la météo l’avait prévu, il pleut pas mal, du coup départ en guêtres/poncho vers 8h et quelques, heureusement la descente vers les Contamines-Montjoie passe rapidement dans la forêt, je sens moins les gouttes et rapidement la pluie cesse.

Je passe dans la ville, un peu de marche sur la route et on rattrape un chemin en parallèle, rien de particulier jusqu’à Notre Dame de la Gorge, jolie petite Chapelle baroque qui marque la fin de la route et le début des sentiers pour un bon moment. Entre temps je largue un peu de bouffe pour alléger mon sac et me contente de moins d’eau vu les nombreuses possibilités de ravitaillement…

La montée en forêt après la Chapelle est géniale, des torrents et voûtes naturelles parsèment le chemin avant le passage au chalet de Nant-Borrant, suivi d’un replat qui conduit au chalet de la Balme où je m’arrête manger pour recharger avant le « petit » dénivelé vers le Col du Bonhomme.

Le coin est superbe, notamment la vue sur la vallée pendant la montée, par contre j’ai pas aimé les pylônes électriques dans le coin, surtout qu’ils alimentent même pas le Refuge du Bonhomme alors qu’ils passent pas loin (donc pas de douche chaude grâce à eux).

 

S’ensuit la montée vers le Col du Bonhomme pour commencer, relativement difficile, à mi-chemin je tombe sur les premières neiges, il commence à faire vraiment froid, 5/10 degrés je pense, mais l’effort et le sac sur le dos me font rester au frais en chemise et veste. Ce n’est qu’au Col que je me prend le vent en pleine face et là c’est intenable, la température dois maintenant s’approcher de zéro et avec le vent qu’il fait on doit descendre bien en dessous, heureusement il y a un petit abri où tout le monde s’engouffre pour enfiler des couches supplémentaires…

J’enfile ma polaire et mon bonnet mais j’ai toujours froid, je fais 2/3 photos et regrette de ne pas avoir de gants, du coup j’enroule mon bandana autour de ma main droite, concernant la gauche on verra si elle devient bleue…

Après avoir quitter le Col on repasse sur un autre versant et le vent se fait moins violent, la progression continue avec un peu de neige partout, puis je tombe sur tout un troupeau de bouquetins, apparemment pas très farouches ils sont tous au repos un peu plus bas…Encore quelques dizaines de minutes et j’atteint le Col de la croix du Bonhomme puis redescend vers le Refuge du même nom où je m’engouffre rapidement dans la douce chaleur vers 16h40…
Ici c’est beaucoup plus grand que le 1er soir, plus d’une centaine de place je crois, mais tout est bien agencé, dortoir de 4 spacieux, c’est un refuge CAF (Club Alpin Français) donc qui répond à leurs « normes », ceci dit l’énergie provient des panneaux solaires et comme le temps à été couvert plus d’eau chaude ou presque pour les douches, je m’y rend donc rapidement avant le troupeau, à leur ouverture à 17h.

Je fais la connaissance d’un traileur avec qui je partage le lit superposé, il fait le Tour du Beaufortain et a effectué les 2 premières étapes en une fois, parti à 8h des Houches il est arrivé vers 14h30 au Refuge, le tout avec un sac de 6/7Kg sur le dos, impressionnant…On parle course à pied autour du repas, bonne ambiance avec 3 Australiens qui visitent l’Europe et en profite pour marcher dans le coin, par contre leur accent est pas évident à comprendre !

Je me couche pas tard après un peu de lecture, depuis 21h on ne voit plus à 5m dehors, il neige bien comme il faut !