Refuge Perucca-Vuillermoz – Refuge Teodulo

Destination : Suisse » Italie » Europe | Montagne : Alpes | Activité : Randonnée  | Agence : Allibert Trekking 


Refuge Perucca-Vuillermoz – Refuge Teodulo - Tour du Cervin
Posté le :


Carnet : Tour du Cervin

D+ : 1100 m
D- : 1180 m
6h30 de marche

Du refuge, nous partons tôt sous un vent glacial vers le bivacco Manenti (2790 m), une cabane très sommaire pour 2/3 personnes perchée au dessus du lac de Balanselino. Les petits lacs sont nombreux dans la descente. Nous passons à proximité d’une belle chute d’eau et entamons la montée pour la fenêtre de Tsignanaz (2445 m).

Derrière, on commence la descente dans le Valtournenche, chef lieu historique italien de la vallée du Cervin. Pour la première fois, le Cervin nous apparaît. Pas aussi beau que nous l’imaginions car dans les nuages mais face à nous quand même !

Nous rejoignons Breuil-Cervinia où nous faisons le plein de nourriture pour préparer nos derniers pique-niques. Après le repas, plutôt que d’emprunter la télécabine jusqu’à Testa Grigia (3479 m), nous optons pour la marche à pied au départ de Plan Maison pour le Teodulpass. Une partie de la progression se déroule près des pylônes des remontées mécaniques. Ce n’est pas le paysage le plus extraordinaire de la semaine. Toutefois, l’ambiance est bonne et les retardataires sont accueillis au col par des boules de neige.

Le Cervin, montagne mythique des Alpes, a été gravit pour la première fois le 14 juillet 1865 par Edward Whymper, Lord Douglas, Peter Taugwalder père, Peter Taugwalder fils, Michel Croz, Charles Hudson et Douglas Hadow. Dans la descente, Douglas Hadow glisse et emporte avec lui, Michel Croz, Charles Hudson et Lord Douglas. Les quatre hommes se tuent. Aujourd’hui, le record de cette face nord, la voie Hörnli, est détenu par le Suisse Ueli Steck en une heure et 56 minutes.

Au refuge Teodulo (3317 m), passage clef entre le tour du Cervin et le tour du Mont Rose, autre grande randonnée classique valaisanne, on retrouve l’ambiance des refuges alpins d’altitude : dortoir spartiate, restaurant panoramique, chaussettes puantes et autres débauches nauséabondes. Le soir venu, on fête mon anniversaire avec un jour de retard en buvant quelques groles. De quoi calmer l’odorat pour un moment !

J’en aurais presque oublié le coucher de soleil derrière le Cervin.


Randonnée organisée par Allibert Trekking, spécialiste du trekking et des voyages d’aventure dans le monde

Grégory Rohart
A propos de l'auteur

Fondateur d'I-Trekkings et des blogs I-Voyages et My Wildlife, j'apprécie le rythme lent de la marche et des activités outdoor non motorisés pour découvrir des territoires montagneux et désertiques et rencontrer les populations locales. Je marche aussi bien seul, qu'entre amis ou avec des agences françaises ou locales.Ambassadeur Fujifilm...



https://www.gregoryrohart.com