Refuge Savoia – Refuge Victor Emmanuel

Destination : Italie » Europe | Montagne : Alpes | Activité : Randonnée  | 


Refuge Savoia - Refuge Victor Emmanuel - Traversée du Grand Paradis
Posté le :


Nous nous sommes levés de bonne heure, l’étape est longue. Nous devons rejoindre Pont pour retrouver nos bagages. Il manque quelques centaines de mètres à la route qui passe devant le refuge pour rejoindre Pont, la route construite n’a jamais été achevée, du coup, par la route, entre le refuge et Pont il y a plusieurs dizaines kilomètres. Le détour passe par Milan avant de revenir sur Aoste.

Avant le départ, nous faisons une photo de groupe. Ce n’est pas tout ça, mais nous avons une étape à faire. Nous suivons la rivière sur une partie relativement plate: le piani di Rosset. Nous profitons de cette matinée pour faire des photos de fleurs, n’est ce pas Claude ? Après une pause fruits secs, nous apercevons le Grand Paradis, alors que nous sommes en train de regarder et de prendre des photos, Pascal nous fais remarquer le bouquetin au pied de la falaise. Les appareils photo continuent à chauffer.

Nous commençons la descente sur Pont, Pascal, Alfred et moi partons un peu devant pour trouver un endroit pour le pique-nique. Une fois trouvé, je monte la garde, pendant que Pascal et Alfred partent chercher le pique-nique qui nous attend sur le parking. Pendant qu’ils font l’aller-retour, le reste du groupe arrive petit à petit. Comme d’habitude, après le pique-nique, une petite sieste allongée dans l’herbe ou sur les rochers, face au Grand Paradis. Le point de vue est magnifique.

Nous descendons à Pont, pendant que nous rangeons les restes du pique-nique dans le minibus, certains vont faire les boutiques, d’autres postent leurs cartes postales. Puis Pascal part avec son mini-bus pour qu’il soit en place pour demain. Nous commençons à partir sans lui, il devrait nous rattraper sans trop de problème.
Nous suivons le chemin en direction du fameux refuge Victor-Emmanuel. Fameux par son architecture, par son confort, par sa nourriture. Chacun monte à son rythme. Nous arrivons au refuge en ordre dispersé, d’autant que le soleil brille et frappe fort. Au refuge, nous retrouvons le groupe d’Anne-Sophie et plein d’autres randonneurs. Nous profitons de la terrasse ensoleillée.

Nous découvrons nos chambres: des dortoirs étroits avec des lits superposés. Nous serons un peu serrés. Le refuge mérite une partie de sa réputation.
Pascal a négocié les douches chaudes, trop bien. Nous nous retrouvons dans la grande salle à manger, nous ne sommes pas les seuls, encore une fois, nous sommes un peu serrés, en plus il y a le bruit. Le dîner est correct, mais le service est plutôt genre express.

4 + sept =