Retour à la civilisation

Destination : Canada » Amérique | Activité : Randonnée  | 


Retour à la civilisation - 6,4 km – 2h30 de marche - Chilkoot Trail, sur les traces des chercheurs d'or
Posté le :


Ce matin, nous nous sommes levés tôt car nous souhaitions avoir le train de 12h15, à 6 km de là.

La fin de la randonnée fut éprouvante et assez étrange. Nous avons marché près de 1h30 dans une sorte de petit désert couvert de sable et de centaines d’artefacts. Au bout du sentier, le clocher d’une vieille église et un lac apparaissaient petit à petit. Nous arrivions à Bennett ! Avec la gare, l’église était le seul édifice qu‘il restait de cet ancien village.

La gare nous replongea à son tour 115 ans en arrière. Ce grand bâtiment en bois situé au milieu de nulle part fait office de restaurant. A l’intérieur, de grandes salles attendaient les passagers de la White Pass and Yukon Route, le célèbre train qui part de Skagway. Nous pouvions apercevoir de grandes tables prêtes à accueillir leurs convives, sur lesquelles il y avait… du pain !!! Qu’est ce qu’un bon bout de pain pouvait nous manquer !

Pour 20$, nous pouvions avoir un repas chaud… Un peu hésitant au début, nous nous sommes finalement dirigés vers la salle spéciale “hikers”, à l’écart des gens propres et civilisés, accompagnés des 4 Allemands avec qui nous étions heureux de pouvoir partager un dernier moment. Et là… surprise !!! Ragoût de bœuf, pain, thé, café et confiture à volonté ! Pour finir par un énorme quartier de tarte pommes-cannelle ! De quoi remettre sur pieds un mourant ! Le ragoût de bœuf était vraiment succulent !!!

Nous avions en réalité un billet de train pour le lendemain et les allemands, un pour aller à Fraser… Après avoir fait un peu de charme au chauffeur du train, qui avait l’air d’adorer notre côté aventurier, 6 places nous ont été octroyées dans le train de 12h15 ! Nous serions donc à Carcross dans l’après midi !

Nous n’avions pas vu la plus belle partie du paysage depuis le train car elle se situe avant Fraser. La situation était assez comique. Nous étions entourés de vieux touristes friqués, qui, pour certains dormaient au lieu d’admirer le paysage (ça me ferait mal, vu le prix du billet) et nous, nous étions là, sales, puants et avions l’impression de revenir de loin. Plus par l’histoire et la beauté de la randonnée que par les 53km parcourus. Les touristes étaient curieux, ils nous posaient plein de questions. Ils voulaient savoir ce qu’il y avait là haut, où nous dormions, si nous nous lavions, si nous avions croisé des ours…

Bref, ces cinq jours passés sur le Chilkoot Trail sont probablement les plus forts en souvenirs et en images de nos six semaines passées dans l’ouest canadien.

1 × 5 =