Retour sur Tamanrasset

Destination : Algérie » Afrique | Montagne : Sahara | Activité : Randonnée  | Agence : Terres d'Aventure 


Retour sur Tamanrasset - Randonnée dans l'Atakor
Posté le :


Carnet : Randonnée dans l'Atakor

Retour sur Tamanrasset

D + : 100 m
D- : 480 m

Ce matin, nous restons en lisière de la Taessa en empruntant une hamada jonchée de petites pierres de basalte. Nous descendons plusieurs plateaux successifs. A l’un d’entre-eux, nous apercevons même l’aéroport de Tamanrasset.

Le silence s’installe un peu plus dans ces paysages infernaux. Le désert conduit à l’introspection.

Retour sur les derniers contreforts orientaux de la Taessa en passant par l’oued Tanesmeguiaq où subsistent quelques gravures rupestres représentant un berger et son troupeau de vaches.

Habitant toujours le désert près de la montagne d’Akarakar, Borha est à l’image du Touareg qu’on s’imagine : grand, fin, calme, sage et observateur. Il porte une attention toute naturelle à ses dépenses énergétiques. Chaque geste semble être mesuré pour ne pas le laisser s’envoler dans l’atmosphère. C’est que dans le désert, eau et nourriture, valent de l’or.

Pique-nique dans le cirque de Tédékelt, littéralement en Tamahaq la paume de la main. Lors de la sieste, un troupeau de chèvres s’est silencieusement approché des restes de notre pique-nique et l’a dévoré. La bouteille d’assaisonnement en a même fait les frais.

Courte marche l’après-midi pour rejoindre le campement au pied de l’adrar Hegrine. Dernier bivouac sous un acacia. Demain, après une courte marche, nous retrouverons les 4×4 à Illignanen pour rejoindre Tamanrasset et prendre notre vol pour Paris.

Avant de nous dire au revoir, Khiya et Souleymane improvisent une course de dromadaire. Khiya siffle le départ et les chameaux partent au galop. Nous les observons s’approcher de la ligne d’arrivée. Ils sont perchés sur leur monture tels des acrobates, les fesses sur la scelle, un pied sur le coup de la bête et l’autre dans le vide. Ils filent vers nous avec une dextérité surprenante. Dans un mouchoir de poche, Rhiya, déjà vainqueur de la course de Tamanrasset en 2001, remporte la course.

Ici s’achève cette parenthèse dans le Hoggar. Demain, chacun retrouvera ses occupations quotidiennes pour peut être revenir au Hoggar comme on vient en pèlerinage. C’est aussi un peu ça le désert !


« Les chameaux ne se moquent pas réciproquement de leurs bosses ». (Proverbe Touareg)


Randonnée chamelière organisée par Terres d’Aventure, spécialiste du voyage à pied dans le monde.

A propos de l'auteur

Fondateur d'I-Trekkings et des blogs I-Voyages et My Wildlife, j'apprécie le rythme lent de la marche et des activités outdoor non motorisés pour découvrir des territoires montagneux et désertiques et rencontrer l...



https://www.gregoryrohart.com