Saint Véran – Refuge Agnel

Destination : Provence Alpes Côte d'Azur » France | Montagne : Alpes ; Queyras | Activité : Randonnée  | 


Une deuxième étape sans encombre : remontée jusqu’au pont de l'Aigue Blanche (2340 m), puis 2h30 de marche pour rejoindre le col de Chamoussière (2884 m). Descente d’un gigantesque pierrier pour rejoindre le refuge Agnel.
Posté le :


Carnet : Tour du Queyras (GR 58 ®)

Saint Véran – Refuge Agne

  • Altitude maxi : 2884 m
  • Dénivelé + : 931 m
  • Dénivelé – : 375 m
  • Temps : 3h30

Petit-déjeuner à 8h00 ce matin dès l’ouverture du restaurant de l’hôtel pour un départ tardif à 8h30. je traverse Saint Véran. Au petit matin, les ruelles ne sont arborées que par les randonneurs. au parking de Sainte Luce, je bifurque plein sud pour rejoindre le torrent de l’Aigle Blanche à hauteur du pont Vieux (1953 m). Le sentier longe le cours d’eau en montant légèrement jusqu’au pont de l’Aigue Blanche (2340 m).

Les chemin est plus ardu ensuite. De nombreuses marmottes ont élu domicile dans les alpages. A hauteur du rocher des Marrons, je laisse la variante du GR 58 de côté et prend le sentier principal qui me conduit au col de Chamoussière (2884 m). J’y suis en 2h30.

Du col, belle vue sur le Pain de Sucre (3208 m), le pic d’Asti (3220 m) et le Mont Viso (3841 m) à la cime enneigée. Je m’attarde un instant pour casser la croûte. En contrebas, j’aperçois la route qui passe jouxte le refuge Agnel.

J’entame la descente dans le gigantesque pierrier qui peut s’avérer dangereux par mauvaises conditions climatiques (pluie, neige, brouillard). Le sentier gagne enfin la prairie, bifurque vers le nord ouest pour atteindre le confortable refuge Agnel. En chemin, belle vue sur les sommets des Ecrins.

Malheureusement, l’accueil du refuge est impersonnel. Les propriétaires ont même refusé un randonneur à 20h00 car le refuge était complet. N’aurait-il pas oublié le sens du mot refuge ?

Grégory Rohart
A propos de l'auteur

Fondateur d'I-Trekkings et des blogs I-Voyages et My Wildlife, j'apprécie le rythme lent de la marche et des activités outdoor non motorisés pour découvrir des territoires montagneux et désertiques et rencontrer les populations locales. Je marche aussi bien seul, qu'entre amis ou avec des agences françaises ou locales.Ambassadeur Fujifilm...



https://www.gregoryrohart.com