Santa rosa – Choquequirao

Destination : Pérou » Amérique | Montagne : Andes | Activité : Randonnée  | 


Santa rosa - Choquequirao - Trekking dans la cordillère Vilcabamba
Posté le :


0
(0)

Etape : SANTA ROSA – CHOQUEQUIRAO
Jour de marche : 2ème jour

Départ : 7h15
Arrivée : 17h05
Temps de marche : 5h10
Dénivelé positif : 1 591 mètres
Dénivelé négatif : 808 mètres

COMMENT SOUTENIR I-TREKKINGS ?

Comme l’ensemble du secteur du tourisme, I-Trekkings subit de plein fouet la crise économique qui fait suite à la covid-19. Un petit coup de pouce de votre part serait apprécié. Comment ? En partageant cet article par exemple ou en effectuant vos achats chez nos partenaires (c’est aussi une façon de les soutenir. Merci de ne pas cliquer pour cliquer. N’achetez que si vous avez un besoin). Il y a bien d’autres façons de soutenir I-Trekkings. Pour en savoir plus, c’est par ici.

Le top 10 de nos partenaires par ordre alphabétique :

  • Allibert Trekking (randos & treks à travers le monde)
  • Alpinstore (boutique outdoor – Déstockage en cours. Jusquà -70% sur plus de 4300 produits)
  • Amazon (librairie et bazar)
  • Chamina Voyages (randonnées en France et en Europe)
  • Décathlon (boutique outdoor)
  • Ekosport (boutique outdoor – French days jusqu’au 29 septembre)
  • La Balaguère (randonnées dans les Pyrénées et à travers le monde)
  • Randonades (randonnées dans les Pyrénées)
  • Snowleader (boutique outdoor – Déstockage d’été. Jusqu’à -70% sur plus de 10 000 produits)
  • Trekkinn (boutique outdoor – Bons plans Jusqu’à -62% en ce moment)

Une belle grimpette pour attaquer la journée met toujours en forme. En plus, une fois en haut, je peux apercevoir au loin la cité de Choquéquirao. Je continue mon chemin à flanc de montagne dans une forêt. Je stoppe un peu avant les ruines dans le camping où je casse la croûte et prend un bain de soleil. Je retrouve le groupe de Français qui me donne quelques biscuits et fruits comme à chaque fois que je les croise. N’ayant pas une grande réserve de nourriture (trop lourd à porter) et ne sachant pas avec exactitude où je pourrai me ravitailler. Je suis obligé de me rationner.

L’après midi, je monte jusqu’au ruines de Choquéquirao après m’être rendu sur les anciennes zones de cultures de la cité en contre bas. Le site est magnifique, il n’y a quasiment personne, je reste plusieurs heures sous le soleil à contempler cet ancien lieu Inca. En plus, un couple de condors survole les ruines, c’est grandiose.

Au camping, je me sens tout petit dans ma minuscule tente à coté des différents groupes qui rassemblent chacun prés d’une dizaine de tentes. Les démangeaisons des piqûres de moustiques commencent, c’est horrible comme ils peuvent gratter (à la fin du trek, j’aurai accumulé une trentaine de piqûres sur chaque bras).

Vous avez aimé mon article ? Mettez-lui 5 étoiles

Cliquez sur une étoile pour lui donner une note

Note moyenne 0 / 5. Nombre de votes : 0

Aucun vote pour le moment. Soyez le premier à noter mon article.

Je suis désolé que cet article ne vous ait pas été utile!

Laissez-moi améliorer cet article !

Dites moi comment je peux améliorer cet article

Simon Dubuis
A propos de l'auteur

Voici quelques années, je me suis échappé d'une vie qu'il faut souvent suivre au pas... Aujourd'hui je déborde d'énergie que je dépense dans la marche afin de parcourir des milliers de kilomètres pour découvrir les merveilles de la nature. Mes terrains de jeux préférés étant les montagnes et les zones désertiques, là où poussent le...



http://www.dubuis.net

J’accepte les conditions et la politique de confidentialité

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Le Timelapse du Moment : Le Wilder Kaiser, Tyrol, Autriche
Share via
Copy link