Sauzon – Bangor (30,5 km – 7 h 30)

Destination : France » Bretagne | Activité : Randonnée  | 


Sauzon – Bangor (30,5 km – 7 h 30) - Seconde étape du Tour de Belle île en mer à pied...
Posté le :


Carnet : Tour de Belle île en mer

Jour 2 : Sauzon – Bangor (30,5 km – 7 h 30)

Cette seconde étape nous permet d’entrer dans ce qu’on appelle communément la côte en dehors, c’est-à-dire la côte sauvage, découpée par de hautes falaises dominant l’océan. Pas de difficulté majeure pour cette seconde journée si ce n’est la distance et le vent incessant de la côte sauvage.

Franchir la plage Ster-Vraz par Bortifaouen : ( 2,3 km )

1. / 1,7 km

A gauche de l’anse, empruntez le sentier, pentu d’abord, plat ensuite, à travers une forte lande : descendre dans la crique sauvage de Ster-Ouen (abri sûr pour les bateaux lors des tempêtes). Au sommet du versant opposé, l’on découvre la Pointe du Vieux Château (ancien oppidum celte, actuellement réserve ornithologique, visites organisées en juillet et en août).

2. / 1,3 km

Un chemin de terre bordé de bruyères conduit à la Grotte de l’Apothicairerie. ATTENTION : par arrêté municipal, accès interdit.

3. / 1,6 km

En se dirigeant vers le Sud, le littoral est particulièrement déchiqueté, le sol battu par les vents du large révèle une herbe rase et serrée; on passe devant le Sémaphore d’Er Hastellic.

4. / 1,4 km

Laisser sur la droite de l’ile d’Her Hastellic (ancien oppidum celte) pour atteindre le site impressionnant de Port de Borderune. (crique murée du 17ème siècle).

5. / 1,7 km

Cet aspect du paysage se retrouve tout au long du littoral jusqu’à Port-Donnant : alternance de criques profondes et de" Ports", petites plages encastrées, certaines barrées par des murs, tel celui de Port de Kerlédan.

6. / 2,6 km

Plus loin, on découvre Port des Sonnettes, Port-Puns dominé par un ancien oppidum celte et Port-Skeul.

7. / 1, 5 km

D’un promontoir avancé au Sud du hameau d’Anterre (maisons acadiènes), apparait la superbe plage de Port de Donnant aux rouleaux impressionnants. La prudence s’impose lors des baignades (plage surveillée en Juillet et Août).

C’est ici que nous organisons un pique-nique royal sur la plage de Donnant où les rouleaux de la mer font la joie des surfers et des grands enfants que nous sommes. C’est sans nul doute, une des plus jolies plages de l’île. Petit sieste avant de reprendre le chemin du sentier côtier.

8. / 1,2 km

Plus au Sud, l’on découvre la jolie plage encastrée de Vazen, propice aux baignades.

9. / 5 km

Suivre les échancrures de la côte; le sol est dénudé, rocailleux, l’on évite le Trou de Vazen et laissant sur sa droite les iles de Bagueneres, l’on plonge dans la crique de Port-Coton ( voir la grotte toute proche ). Un peu plus loin, se profilent les Aiguilles de Port-Coton.

Immortalisés par les tableaux de Monet, les aiguilles de Port-Coton se dressent hors de l’eau.. C’est au moment du coucher de soleil que la lumière est la plus étonnante. Pour notre part, c’est en milieu d’après-midi que nous y faisons une petite halte pour prendre des photos et nous désaltérer.

10. / 2 km

Du littoral particulièrement sinueux, le regard embrasse l’un des plus beaux sites de l’ile. Au détour de la sente, une magnifique baie abrite des bateaux de pêcheurs : c’est Port-Goulphar. Tout près, le Grand Phare, l’un des plus puissants de France. Portée moyenne 28 miles ( 50 km ).

11. / 2, 6 km

Poursuivre jusqu’au Sémaphore du Talut après avoir franchi quelques vallons encaissés aboutissant à des criques de galets dont Port-Domois. La grotte du talut toute proche ( 70 m de long ) n’est malheureusement accessible que par la mer.

12. / 3,2 km

Le terrain plat, sur plus d’1 km, rejoint le promontoire dit :" la Pointe de Bornord" ( le beg ). Magnifique point de vue sur Port-Kérel. Vestiges d’une ancienne batterie en terre datant du XVIIIème siècle. Amorcer la descente qui conduit à la crique sauvage de Porh-Roder où mouillent quelques bateaux. Remonter sur le plateau. Deux valleuses particulièrement profondes rompent le paysage avant d’atteindre la magnifique plage de Port-Kérel.

13. / 2,5 km

A gauche des dunes, un sentier en lacet, très pentu, remonte vers le nord. Traverser le hameau de Kernest qui, à travers lendes, fougères et bois, rejoint la route qui s’élève jusqu’au bourg de Bangor. Bourg fondé au VIème siècle par des moines venus d’Outre-Manche, l’église est l’une des plus anciennes de Bretagne (son inscr1ption date de 1520).

Les pieds commencent à se faire sentir en fin d’étape et il est grand temps pour une partie du groupe d’arrivée au camping de Bangor. Le soir, nous mangeons à la pizzeria La Sterne (02 97 31 31 11). Le groupe se soude autour d’un bon repas arrosé et nous commençons à oublier nos pieds endoloris.

A propos de l'auteur

Fondateur d'I-Trekkings et des blogs I-Voyages et My Wildlife, j'apprécie le rythme lent de la marche et des activités outdoor non motorisés pour découvrir des territoires montagneux et désertiques et rencontrer l...



https://www.gregoryrohart.com