Serriera – Ota

Destination : France » Corse | Activité : Randonnée  | 


7 ème étape du Mare e Monti en Corse entre Serriera et Ota
Posté le :


Carnet : Randonnée sur le Mare e Monti

Liste   

Information
Cliquez sur le bouton suivant ou l′élément sur la carte pour voir ses informations
Lf Hiker | E.Pointal contributor

GPX SANS NOM   

Profile

50 100 150 200 5 10 15 Distance (km) Altitude (m)
Aucune donnée de dénivelé
Nom: Aucune donnée
Distance: Aucune donnée
Altitude minimum: Aucune donnée
Altitude maximum: Aucune donnée
Montée cumulée: Aucune donnée
Descente cumulée : Aucune donnée
Durée: Aucune donnée

Télécharger la "" (Téléchargement :18 fois)
  • D+ 1040m, D- 775m, 12,9 kms, 6h
Bien reposés après la courte étape d’hier nous sommes fin prêts pour affronter une des plus longues étapes de l’itinéraire. Après avoir franchi le ruisseau sur une passerelle nous empruntons la route forestière de Lonca qui remonte à travers la forêt sur 2 kilomètres. Baignée par la lumière matinale la végétation brille d’un éclat particulier.
Nous quittons la piste pour un étroit sentier qui gravit gaillardement la pente soutenue au cœur d’une forêt de chênes et d’arbousiers. Le plus souvent ombragé, le sentier offre quelques belles perspectives vers Serriera isolé au milieu de ce vaste massif forestier chaudement éclairé par le soleil généreux. Au fur et à mesure de la montée la vue porte plus loin vers le Monte Senino dont la roche rouge jaillit du bleu de la mer. Petit à petit la chênaie cède du terrain aux pins laricio dont les troncs élancés escaladent le ciel.
Épargnés par la chaleur nous grimpons allègrement les 800 m de dénivellation qui mènent à la crête près du Capu San Petru. Après quelques jours de marche le rythme est retrouvé et le poids du sac devient moins sensible aux épaules. La crête est couverte de châtaigniers au milieu desquels circule un large sentier. Le topo évoquant la présence d’un séchoir à châtaignes nous louvoyons à travers la forêt à l’aide du GPS qui indique la présence d’un bâtiment. Invisible depuis le chemin, nous le découvrons à proximité d’un promontoire rocheux largement ouvert sur un large panorama qui nous paraît idéal pour le pique-nique.
La descente dans le ravin de Vitrone bordé de parois de porphyre rouge déchiqueté de toute beauté est très raide au milieu des blocs rocheux et nécessite une concentration permanente.
Une fois le bas du ravin atteint, un sentier balcon rejoint Ota. Montées et descentes parfois abruptes se succèdent et la fin du parcours nous paraît parfois un peu longue dans notre hâte d’arriver à l’étape.
Dès l’entrée du village nous découvrons rapidement le gîte « chez Félix » qui nous accueille dans un dortoir de 8 places où nos habituels compagnons de nuitée nous rejoignent quelques minutes plus tard. Le village, situé dans une position panoramique, est surplombé par d’impressionnantes falaises rougeoyantes. A l’heure de l’apéritif les terrasses des cafés vibrent de l’accent chaleureux des habitants qui viennent y refaire le monde et profiter de la douceur de vivre du pays.

 

jpg
A propos de l'auteur

La randonnée est pour moi une source de découverte inépuisable. Amoureux de la montagne depuis de nombreuses années j'ai toujours autant de bonheur à parcourir les sentiers et à partir marcher aussi bien pour une journée que pour de longues itinérances. Mon départ à la retraite m'a offert le loisir de traverser les Pyrénées par la HRP...



http://mjpgouret.free.fr