Spitzberg : randonnées autour de Longyearbyen

Destination : Norvège » Europe | Activité : Randonnée  | Agence : 66° Nord 
Nombre de jours : 6 jours | Dificulté : 2 | Dénivelé : +nc/-nc | Type d'itinéraire : Etoile | 
Ecosystème : Montagne | Hébergement : Hôtel
Meilleures Périodes : Juillet et Août
Randonnées autour de Longyearbyen au Spitzberg sur l’archipel du Svalbard. Pendant une semaine, je me balade sur le territoire de l’ours blanc et découvre les paysages et la faune de l’Arctique.
Posté le :


Pour beaucoup, le Spitzberg, la plus grande île de l’archipel du Svalbard, est synonyme de grande aventure polaire. C’est que là-haut, entre les 74° et 81° de latitude nord, la majeure partie du territoire est reculé. Imaginez qu’on compte plus d’ours blancs que d’habitants.

Mais aujourd’hui, l’aventure s’est démocratisé autour de Longyearbyen. Pas besoin d’être un aventurier hors-pair pour participer à un voyage au Spitzberg. Avec Martin, notre guide Evaneos, nous partons explorer les alentours de Longyearbyen à pied. Il sera toujours armé. C’est obligatoire. L’ours blanc peut être n’importe où même si au final nous ne l’avons pas croisé. Et si les ours n’étaient pas de la partie, rennes, lagopèdes et oiseaux marins étaient avec nous sous le soleil de minuit.

Spitzberg : randonnée au plateau de Plataberget

Le plateau de Plataberget

Juste derrière la ville de Longyearbyen et ses 2 900 habitants, j’accède au plateau de Plataberget par une montée courte et raide. Là-haut, la vue sur le fjord d’Adventfjord est magnifique. J’imagine ce que ça doit donner par beau temps. Car oui, en cette fin d’août, je ne puis pas dire que j’ai été gaté par la météo. Et dire que le mois de juillet a été magnifique.

Une colonie de mergules nains niche dans les falaises mais à cette époque de l’année le plus petit des alcidés est retourné en haute mer. D’autres surprises nous attendent sur le plateau : des rennes broutent le peu de plantes rases qui poussent sur le permafrost pendant que quelques lagopèdes se laissent approcher à une distance raisonnable. Impensable en France.

Renne

Croisière polaire à Pyramiden

Interlude à la semaine de randonnée, la croisière vers la mine de Pyramiden nous conduit d’abord au glacier de Nordenskiöld. En chemin, nous croisons de nombreux macareux moines en mer que le bateau incite à s’envoler. Le glacier est impressionnant avec son front glaciaire large de près de 5 kilomètres.

Pyramiden est tout aussi étonnant. Cette ancienne mine de charbon russe fermée en 1998 employait près 1 000 personnes. Aujourd’hui, elle se visite comme un musée à ciel ouvert. On peut même y dormir. On déambule dans les rues, on découvre les bâtiments pour finir au bar à déguster une vodka.

Glacier de Nordenskiöld

Pyramiden

Les vallées d’Endalen et de Bjorndalen

La pluie a redoublé depuis hier. Le brouillard a envahi les sommets du Spitzberg. Nous nous rabattons dans les vallées d’Endalen et de Bjorndalen pour les deux jours suivants. C’est chaussées de bottes que nous remontons les vallées fréquentées par de nombreux rennes.

Vallée de Bjorndalen

Le glacier de Foxfonna

60% du Svalbard est recouvert de glace. Ça fait froid dans le dos, au sens propre comme au figuré car la température perd toujours quelques degrés à l’approche des glaciers. Pour rejoindre le glacier de Foxfonna, il nous faut remonter tout au fond de l’Aventfjorden en passant de nombreux vestiges miniers. C’est surprenant de les voir, encore plus d’apprendre qu’ils sont protégés par une loi interdisant leur démantellement.

Glacier de Foxfonna

La randonnée sur le glacier est facile car il est plat. L’approche par la moraine se révèlera plus ardue mais rien d’insurmontable non plus. C’est sur le retour que nous croisons quelques lagopèdes. Saviez-vous que c’est l’un des rares oiseaux à avoir trois plumages au cours de l’année ? Blanc en hiver, tâches brunâtres sur le dessus du corps en été et plumage grisâtre écaillée de blanc sur le dessus à l’automne. Je suis impressionné par la grosseur des plumes des pattes.

J’ai goûté au Spitzberg, à l’aventure Arctique autour de Longyearbyen. J’en veux plus maintenant. Et pourquoi pas une semaine de kayak sur les rives d’un glacier ou un raid à ski !

Lagopède

Informations pratiques

Comment y aller ?

Vol Paris- Longyearbyen avec escale à Oslo sur SAS. Pour trouver votre billet d’avion au meilleur prix, utilisez notre comparateur de vols.

Avec qui partir ?

Cette randonnée a été réalisée avec Evaneos qui propose des voyages sur mesure au Spitzberg et dans le reste du monde.

Où dormir à Longyearbyen ?

  • Svalbard Hotel : des chambres confortables et modernes en plein cœur de la ville
  • Gjestehuset 102 : auberge de jeunesse privée à 2,5 km du centre-ville
  • Radisson Blu Polar Hôtel : un 4 étoiles doté d’un bon resto
  • Longyearbyen Camping : l’option au frais, la moins chère, face à l’aéroport

Où manger à Longyearbyen ?

  • Svalbard pub : des burgers, une bonne ambiance et un bon choix de bière.
  • Huset Restaurant : l’adresse gastronomique de Longyearbyen. La plus chère aussi.

Plus d’informations sur la destination : www.visitsvalbard.com

Greg
A propos de l'auteur

Fondateur d'I-Trekkings et des blogs I-Voyages et My Wildlife, j'apprécie le rythme lent de la marche et des activités outdoor non motorisés pour découvrir des territoires montagneux et désertiques et rencontrer les populations locales. Je marche aussi bien seul, qu'entre amis ou avec des agences françaises ou locales.Ambassadeur Fujifilm...



https://www.gregoryrohart.com