Sud du Mont Kina- Ein Zafit

Destination : Moyen-Orient » Israël | Montagne : Neguev | Activité : Randonnée  | 


Sud du Mont Kina- Ein Zafit - Randonnée dans le Neguev
Posté le :


Mercredi 3 mars
Sud du Mont Kina- Ein Zafit
25 km environ. Eau à Ein Zafit

Après ma première nuit à la belle étoile, je reprends mon chemin et moins d’une heure plus tard je rencontre un camp bédouins où un impressionnant troupeau de chèvres et moutons part au « pâturages », une vingtaine de chamelles et leur petits errent également autour du camp. Je suis invitée à boire le thé, on m’offre un plat de riz et poulet.

Je fais le plein d’eau et me remet en route, je traverse un vaste et morne plateau.

Dans l’après midi alors que j’approche des anciennes fortifications romaines de Meizad Tamar, je rencontre un troupeau d’une trentaine de chameaux, je fais une pause bienvenue et discute avec Ali, le berger. Il me donne de l’eau et ½ litre de lait de chamelle (gourmandise qui me coûtera de féroces ballonnements d’estomac). Je poursuis mon chemin et arrive au magnifique wadi Zafit, qui recueille de petites vasques d’eau, et près duquel je décide de m’installer pour la nuit ; comme le ciel s’encombre de nuages menaçants, j’élis domicile dans une petite grotte logée dans une falaise surplombant l’oued, cependant la pluie prévue ne se montrera pas.

Se poser en soirée, après une journée de marche est toujours un moment appréciable : faire la soupe, prendre des notes, fumer une cigarette sous les étoiles… et enfin s’installer confortablement dans son duvet pour la nuit. Cependant lorsque l’on part seule, comme je le fais, les soirées ( et les nuits encore longues à cette période) sont parfois monotones voire même quelquefois déprimantes. Il m’arrive de me demander « mais pourquoi tu t’obstines à partir toute seule comme ça ? ? » Pour la simple raison que, seule sur les sentiers, au contact de la nature, on ressent des moments d’exaltation voire d’enivrement exceptionnels, l’impression d’être la première personne au monde à fouler ces terres ; sentiments que je n’ai jamais ressentis en étant accompagné. De plus, en étant seule, les rencontres sont beaucoup plus chaleureuses et, en définitive, on fait ce que bon nous semble comme bon nous semble.

Vous avez aimé mon article ? Mettez-lui 5 étoiles

Cliquez sur une étoile pour lui donner une note

Note moyenne / 5. Nombre de votes :

Je suis désolé que cet article ne vous ait pas été utile!

Laissez-moi améliorer cet article !



Partir en trekking - Israël

  • Sur les Sentiers d'Abraham1449€
  • Bethléem, sous les cloches de Noël1479€
  • Terre d'Histoire et de Peuples1499€
  • Randonnée en liberté à Eilat663€
  • Treks dans les déserts Néguev et Judée1173€
  • Circuit trek du Sud d'Israël, Désert du Négev1359€
  • Désert de Judée2250€
  • Néguev, route de l'encens2730€
  • Terre sainte, l'Histoire3880€
  • Le sentier d'Abraham via Bethléem et Jericho1395€
  • Le sentier d'Abraham1695€
  • TERRES SAINTES : DE PETRA A JERUSALEM2595€
  • 15 − un =

    La vidéo du Moment : Tour du val d’Hérens