Syabru – Lama Hôtel

Destination : Népal » Asie | Montagne : Himalaya ; Langtang | Activité : Randonnée  | 


Syabru - Lama Hôtel - Langtang, Gosainkund et Helambu
Posté le :


Dimanche 14 octobre : SYABRU – LAMA HOTEL

Eclaircie le matin, je peux enfin photographier la montagne (GANESH HIMAL toujours..). Nous partons à flanc, en descente légère sur un flanc de montagne parsemées d’habitations et largement cultivé. Nous finissons par descendre sur notre premier pont de câble au-dessus d’un torrent se jetant plus bas dans le « Langtang Khola ». Passage ensuite dans une forêt superbe. J’essaye de mémoriser les plantes. J’en remarque une dont l’aspect me dit quelque chose. Pas de doute, il s’agit bien de cela, de « la » plante qui attira sans doute nombre de soixantehuitards et qui pousse là en liberté …

Le parcours continue par une descente brusque sur la rivière principale que nous remonterons encore pendant quelques jours. En route, arrêt Coca (parfois ça aide à régler nos petits ennuis digestifs : le régime népalais et les épices associés ne sont encore pas assimilés), passage de la « Langtang Kola », vaste torrent dont le débit doit avoisiner celui d’un de nos fleuve. C’est impressionnant, le torrent a charrié des blocs de la dimension d’un immeuble, bousculé des avalanches de pierres. En route, nous apercevons dans une anfractuosité de grandes draperies brunes : ce sont des ruchers sauvages, mais, vu leur situation, je doute qu’ils soient exploités. Pour la suite, nous remontons la partie étroite de la vallée, dans la forêt primitive et humide (la « jungle »), parmi de beaux arbres aux branches envahies de mousses et de fougères. Super ambiance pour cette fin d’étape qui nous mène à « ‘LAMA HOTEL », petit village formé essentiellement de lodges.

Douche rapide mais chaude dans le petit local extérieur, bière en terrasse (les prix montent petit à petit …) et repas, à peine troublé par l’arrivée, la nuit largement tombée, d’un groupe de bataves avec femmes, enfants et vieillards, sans doute montés de SYABU BESI. Un peu tardif comme programme, les troupes ne paraissent pas trop adaptées à un effort en montagne, mais le trek « aller-retour » du Langtang a la réputation d’être facile (c’est vrai) et l’on rencontre toutes sortes de trekkeurs « hors normes » …

3 × 1 =