Tagdilt / Almou N’Ouarg

Destination : Maroc » Afrique | Montagne : Anti-Atlas ; Sahara | Activité : Randonnée  | Agence : Huwans 


Trekking dans le Djebel Saghro - Tagdilt / Almou N'Ouarg
Posté le :


Carnet : Djebel Saghro et dunes de Merzouga

Démarrage du trekking sous un ciel voilé. Face à nous le Djebel Saghro. Nous remontons la vallée de Tizi N’Ouarg dans un décor aride où les roches constituent le principal élément de l’écosystème.

L’armoise, cette plante vivace à racine ligneuse, rampante et fibreuse, vient se caler entre les pierres et apportent une plus grande variété de couleurs. Quelques perdrix volent autour de nous.

En chemin, une mule manque de tomber et s’affaisse entre deux rochers. Nous continuons notre progression par un sentier en balcon qui offre une très belle vue sur la vallée du Dadès et la chaîne du Haut Atlas.

La végétation change progressivement : nous croisons des genévriers, puis plus haut, de jolies thuyas encaissés dans des roches érodées par le temps et le vent. Nous mangeons à Tizi N’Ouarg (2400 m) à l’ombre d’un thuya. Petite sieste puis descente sur le plateau d’Almou N’Ouarg.

Le site surprend par le contraste de ses couleurs. Le plateau est couvert d’un terrain rocheux et par moments d’une pelouse d’un vert aussi dense que celle que l’on trouve sur un terrain de football.

Installation du campement, thé. Aïcha, une petite nomade Aït Atta vient exposer quelques pompons en laine qu’elle et ses soeurs ont réalisé. Achat et échange discret de quelques mots en français et en berbère.

En fin d’après-midi, petite balade pour découvrir les alentours du campement. Le fond du plateau est tapissé d’une herbe verte qui trempe dans une fine couche d’eau. Tout proche du campement se trouve un puit et des habitations de nomades Aït Atta. Mais les maisons et les bergeries sont vides.

Retour au campement pour prendre le repas.

Grégory Rohart
A propos de l'auteur

Fondateur d'I-Trekkings et des blogs I-Voyages et My Wildlife, j'apprécie le rythme lent de la marche et des activités outdoor non motorisés pour découvrir des territoires montagneux et désertiques et rencontrer les populations locales. Je marche aussi bien seul, qu'entre amis ou avec des agences françaises ou locales.Ambassadeur Fujifilm...



https://www.gregoryrohart.com