Tapovan – Gaumukh – Gangotri

Destination : Inde » Asie | Montagne : Himalaya | Activité : Randonnée  | Agence : Shanti Travel 


Tapovan - Gaumukh - Gangotri - Trek aux sources du Gange
Posté le :


Carnet : Trek aux sources du Gange

Tapovan – Gaumukh – Chirbasa

  • D+ : 50 m
  • D- : 850 m
  • Temps de marche : 5h00

Un peu avant 7h00, je suis à l’extérieur de l’ashram pour admirer les premiers rayons du soleil sur le Shivling. Quelle belle montagne ce Shivling ! Une belle pyramide de granit et de glace. Une des plus belles au monde avec le Cervin en Suisse, l’Ama Dablam au Népal et l’Alpamayo au Pérou.

Dans la mythologie hindoue, il symbolise le lingam (phallus) de Shiva, source de la vie et de la force vitale. On comprend mieux pourquoi, il est devenu le protecteur du Gange.

Etonnamment, il ne fait pas si froid que ça (-3°c). Les autres me rejoignent et ensemble, nous prenons notre petit-déjeuner avant de quitter Baba, presque à regret. Qu’est-ce qu’on est bien là haut sur sa montagne ?
Nous empruntons le même sentier qu’à l’aller. Descente sur le glacier de Gangotri. Un peu avant de rejoindre le glacier de Gaumukh, Suzanne et Pétra nous disent au revoir. Une belle rencontre comme on aimerait en faire davantage en voyage.
Découverte en 1817 par Hodgson & Herbert, les sources limoneuses du Gange sont souvent appelées Gaumukh, littéralement le museau de la vache. Elles émergent d’une ancienne grotte de glace à près de 4000 mètres d’altitude au pied du Bhagirathi.

Lors de notre passage, un pèlerin s’asperge d’eau du Gange pour se purifier et expier ses fautes. Un des rituels les plus importants chez les hindouistes. Si le vent qui a caressé les ondes du Gange touche la peau d’un homme, il emporte aussitôt tout le mal que celui-ci a pu commettre (Bhasma).
A la sortie du glacier, le fleuve porte encore le nom de Bhagirathi. Ce fleuve mêle ses eaux à celles de l’Alaknanda deux cent kilomètres plus au sud pour donner définitivement naissance au Gange.

Sur le chemin de Chirbasa, la marche dans ces montagnes mystiques permet d’investir notre silence intérieur et d’atteindre le namasmarana, le mystère de soi. A celles et ceux qui ne croient guère à cette recherche spirituelle, la nature offre de beaux paysages sauvages.

Bhojbasa se profile à l’horizon, puis Chirbasa où la température est bien plus agréable qu’à Tapovan. ça ne dure hélas pas car le soleil ne brille déjà plus dès le milieu d’après-midi.

Chirbasa – Gangotri – retour sur Delhi

  • D+ : 100 m
  • D- : 550 m
  • Temps de marche : 3h00

Le cœur est léger ce matin pour le retour sur Gangotri. En chemin, nous rencontrons de nombreux pèlerins que nous rassurons ; tous atteindront Gaumukh, beaucoup moins Tapovan mais l’essentiel est ailleurs, dans le cheminement intérieur mené le long de ce parcours initiatique.

Le trajet retour sur Delhi en bus, en taxi puis en train est un moment privilégié pour faire défiler toutes les images de ce voyage. Plus qu’un trek, plus qu’un pèlerinage, c’est un pilgrim trek. Je recommande !


Trekkking en Inde réalisé avec Shanti Travel, spécialiste des randonnées et voyages d’aventures en Inde ainsi qu’avec le soutien de la compagnie Qatar Airways qui assure des vols quotidiens vers Delhi.

A propos de l'auteur

Fondateur d'I-Trekkings et des blogs I-Voyages et My Wildlife, j'apprécie le rythme lent de la marche et des activités outdoor non motorisés pour découvrir des territoires montagneux et désertiques et rencontrer l...



https://www.gregoryrohart.com