Timbu

Destination : Asie » Népal | Montagne : Himalaya ; Langtang | Activité : Randonnée  | 

Timbu - Langtang, Gosainkund et Helambu


Samedi 27 octobre – TIMBU

Encore descente et balade à flanc de coteau sous un chaud soleil. Agréable journée, un peu longue, car nous passerons TIMBU dont le lodge n’est guère avenant pour un village un peu à l’écart de la route et qui n’est pas sur ma carte. Je n’en connaîtrais donc pas le nom ….

Nous commençons par la partie « forestière », parmi des arbres et des fougères majestueux, avant de retrouver les cultures, les champs en terrasse de millet, les fleurs et la descente finale sur TIMBU. C’est là que nous ferons notre halte de midi et que nous verrons nos premiers papillons « géants » (en fait, à peu près de la taille d’un moineau, noirs pour la plupart avec des taches de couleur vives et d’un bleu métallique – j’en ignore le nom …) Le repas de midi est agréable, mais le lodge ne nous inspire pas et nous reprenons la route parmi les cultures, puis, dans la vallée, les rizières …

Nous suivons la route maintenant, dans la vallée, près de la rivière (MELAMCHI KHOLA). Ce n’est pas très gênant, il n’y a pas, bien sûr, grande circulation et la vallée de l’Hélambu est magnifique : cultures, maisons, fleurs, oiseaux, papillons…. Pour finir, nous traverserons un pont de câbles pour atteindre notre village. Des échoppes, une rue « en arcades » avec magasins, et le lodge …. Petit temps d’arrêt : la chose est rudimentaire. Visite : toit et cloisons en tôle ondulée, matelas recouverts d’une poussière antique, murs partiellement couverts de journaux, toilettes extérieures rédhibitoires. Mais bon, on doit pouvoir se passer de confort une nuit et le reste de l’endroit a l’air sympathique….

Visite du village, retour à l’échoppe du barbier, où nous ferons préparer nos visages en vue d’un retour proche à la civilisation. Le repas du soir sera bon et joyeux. Je gouterai sans dommages du tchang, une sorte de boisson locale légèrement alcoolisée avant un sommeil réparateur en dépit du décor (je placerai quand même un plastique sous mon duvet !!)

douze − six =