Tour de la Chartreuse en bikepacking

Destination : France » Auvergne-Rhône-Alpes | Montagne : Chartreuse | Activité : Vélo & VTT  | 
Nombre de jours : 2 jours | Difficulté : 4 | Dénivelé : +2920 m/-2920 m | Distance : 114 km | Type d'itinéraire : Boucle | 
Transport : Train | Ecosystème : Forêt et Montagne | Hébergement : Bivouac
Meilleures Périodes : Mai, Juin, Juillet, Août, Septembre, et Octobre
Deux jours de vélo bikepacking pour faire le tour du massif de la Chartreuse, avec le monastère de la Grande Chartreuse en point d'orgue !
Posté le :



Télécharger la "Trace GPS du Tour de la Chartreuse en Bikepacking" (Téléchargement :304 fois)

Avec ma compagne Janine, nous avions envie d’un weekend en vélo bikepacking pas trop loin de la maison, et accessible en train. Notre choix s’est donc porté sur le tour de la Chartreuse, en partant de Chambéry en vélo avec un aller/retour Annecy Chambéry en train. Voici notre aventure réalisée sur 2 jours !

J1. De Chambéry au Monastère de la Grande Chartreuse

 + 1600 m / – 1030 m 45 km

Depuis la gare de Chambéry, sortir de la ville se fait très facilement. Par contre, l’itinéraire monte quasiment tout de suite. Une longue montée de plus de 12 kilomètres en pente régulière avec deux ou trois forts coups de pédales nous monte, non sans mal, au col du Granier. La chaleur est épouvantable en ce weekend de mai, et nous transpirons à plein régime !

La prise d’altitude n’est pas suffisante pour qu’il y ait une chute significative des températures ou du vent. Heureusement, nous pouvons boire à notre aise car les ravitaillements en eau sont nombreux. Nous finissons tout de même par nous mettre torse nu, tant nous dégoulinons de sueur. L’itinéraire passe par de jolis petits villages, et les vues sur les montagnes du massif sont superbes, ainsi la montée passe plus facilement malgré la canicule.

Après le col une belle descente nous permet littéralement de sécher, et comme toutes descentes, celle-ci aussi passe vite. Nous atteignons Saint-Pierre-d’Entremont où nous mangeons un bout. Puis nous avons une seconde grosse montée qui nous attend pour atteindre Champ Massot. Là encore, la chaleur nous plombe et nous faisons de nombreuses pauses ombragées.

Nouvelle descente, cette fois-ci pour atteindre Saint-Pierre-de-Chartreuse, non loin de notre arrivée du jour. Nous ne nous y attendions pas, mais les quelques kilomètres à peine qu’il nous reste pour atteindre le Monastère de la Grande Chartreuse sont en forte montée. Heureusement ombragée, mais les coups de pédales sont puissants pour faire avancer nos vélos chargés.

COMMENT SOUTENIR I-TREKKINGS ?

Comment soutenir I-Trekkings ? En partageant cet article par exemple ou en effectuant vos achats chez nos partenaires (Merci de ne pas cliquer pour cliquer. N’achetez que si vous avez un besoin et pensez à accepter les cookies de nos partenaires dès l’arrivée sur leur site). Il y a bien d’autres façons de soutenir I-Trekkings. Pour en savoir plus, c’est par ici.

Le top de nos partenaires pour vous équiper :

  • Alltricks : Déstrockage sur plus de 8 300 produits. -10% supplémentaire avec le code DESTOK10.
  • Cimalp : Déstockage Montagne jusqu’à-60% jusqu’au 4 mars
  • Ekosport : Déstockage jusqu’à-70% jusqu’au 3 mars. -10% supplémentaire avec le code EKO10.
  • I-Run : Winter Deals jusqu’à -50%
  • Lyophilise.fr : les bons plans du bivouac
  • Snowleader, The Reblochon Company : Winter Deals jusqu’à -60%
  • Trekkinn  : 10 000 bons plans

Le top de nos partenaires pour partir en rando et en trekking :

  • Allibert Trekking (Agence de voyage basée dans les Alpes, spécialiste rando, trekking et voyages d’aventure)
  • Atalante (Spécialiste du voyage d’aventure, de la randonnée et du trek)
  • Chilowé (le spécialiste de la micro-aventure en France)
  • La Balaguère (randonnées dans les Pyrénées et à travers le monde)
  • Randonades (Randonnées dans les Pyrénées et rien que les Pyrénées)
  • Travelbase (Agence de voyage pour des aventures à vivre en groupe ou en solo, et avec l’esprit Travelbase)

Arrivés au monastère, fondé en 1084 par Bruno le Chartreux, nous garons nos montures dans la cour, puis nous visitons le Musée de la Grande Chartreuse, très intéressant. Cette visite nous permet surtout d’entrer dans une partie du monastère et de pouvoir admirer son architecture intérieure tout en profitant de sa fraicheur !

Nous posons enfin notre bivouac à deux pas du monastère, car celui-ci étant sur le point de fermer, il n’y a plus personne dans les parages. Ce lieu de bivouac nous permet d’avoir eau potable et poubelle à proximité, tout en profitant de la quiétude religieuse.

J2. Du Monastère de la Grande Chartreuse à Chambéry

 + 1320 m / – 1890 m 69 km

Au matin, peu après avoir petit-déjeuné et levé le camp, nous allons jeter un oeil au-dessus du monastère pour le voir d’en haut. La vue sur ce dernier est très belle et permet de se rendre compte de sa superficie.

Une courte descente jusqu’à Saint-Pierre-de-Chartreuse, puis nous revoici en montée. Nous sommes le matin et l’itinéraire évolue à l’ombre pour sa majeure partie, la température est donc supportable malgré l’effort intense que nous demande cette ascension au col du Coq. Lors de notre passage, la route de ce côté du col est fermée à la circulation, et c’est bien agréable.

Une fois en haut, nous voyons qu’il y a de nombreuse personnes. Montées par l’autre versant, beaucoup sont venues assister à une étape du championnat de France de longboard downhill ! Nous devons donc attendre que la route soit libre et ouvre un laps de temps pour entamer notre descente. Les vues sur le massif voisin de Belledonne depuis le col sont magnifiques !

Une fois en bas, une nouvelle montée en pente plus douce cette fois-ci mais sous une chaleur de plomb, nous mène au col de Marcieu. Nous y arrivons tout pile pour déjeuner et nous choisissons le restaurant La renardière. Bon choix, nous avons très faim et les assiettes sont sacrément copieuses !

Repus, heureusement nous repartons en descente. Enfin, dernière courte montée puis descente en roue libre pour nous ramener à Chambéry où notre train retour nous attend. Nous avons les jambes confites mais des images plein les yeux : le tour de la Chartreuse, un trip costaud mais qui vaut la peine !

kosmikrider
A propos de l'auteur

Photo-reporter outdoor, c'est dans les Alpes autour d'Annecy que je passe mon hiver en splitboard ; l'été mon côté globe-trotter m'amène à pratiquer la plongée sous-marine à travers le monde. Aux inter-saisons, trekking, VTT, bikepacking, paddle, alpinisme et via ferrata viennent compléter ma passion pour les grands espaces !...



http://www.outdoorxperience.one
1 Response

J’accepte les conditions et la politique de confidentialité

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Share via
Copy link
×