Tour du Manaslu

Destination : Népal » Asie | Montagne : Himalaya ; Manaslu | Activité : Randonnée  | Agence : Huwans 
Nombre de jours : 13 jours | Dificulté : 4 | Dénivelé : +5320 m/-4128 m | Type d'itinéraire : Demi-boucle | 
Ecosystème : Montagne | Hébergement : Chez l'habitant et Refuge
Meilleures Périodes : Mars, Avril, Mai, Octobre, et Novembre
Trekking de 13 jours sur le Tour du Manaslu, incontestablement l’un des plus beaux treks du Népal. Depuis le village de Baluwa, nous rejoignons la Buddhi Gandaki que nous remontons jusqu’au Larkya Pass à 5160 m. Paysages à couper le souffle, découverte des cultures gurung et tibétaines, rencontres avec les népalais.
Posté le :


Les pages du carnet :

Liste   

Information
Cliquez sur le bouton suivant ou l′élément sur la carte pour voir ses informations
Lf Hiker | E.Pointal contributor

Trace GPS Tour du Manaslu   

Profile

50 100 150 200 5 10 15 Distance (km) Altitude (m)
Aucune donnée de dénivelé
Nom: Aucune donnée
Distance: Aucune donnée
Altitude minimum: Aucune donnée
Altitude maximum: Aucune donnée
Montée cumulée: Aucune donnée
Descente cumulée : Aucune donnée
Durée: Aucune donnée

Description

Trace GPS Tour du Manaslu

Katmandou, 5 ans plus tard

5 ans que je n’avais pas posé les pieds au Népal. A l’époque la monarchie était encore en place. Dès la descente de l’avion Gulf Air, je me demande si les choses ont changé.

Au premier abord, ça n’y paraît pas : la circulation est toujours aussi dense et la ville aussi polluée. Mais après trois jours sur place, force est de constater qu’il y a quelques évolutions : l’Etat a lancé une campagne d’élargissement des routes et n’a pas hésité à détruire les habitations qui avaient illégalement empiété sur la voie publique. Il faut dire que la circulation est infernale. Comme à Paris, la mode est aux deux roues, toujours plus nombreux à Katmandou et on y voit aussi plus de masques pour se protéger de la pollution. Mais le gros changement est dans le discours. Les népalais n’hésitent plus à donner leurs opinions. La paranoïa liée au conflit qui a opposé l’armée royale et les opposants maoïstes semble terminée.

Scène d'offrandes à Durbar Square

Une vidéo de ce Tour du Manaslu a aussi été réalisée. A découvrir aussi sur I-Trekkings.

Je suis toujours autant étonné de la ferveur religieuse des hindouïstes.

A Durbar Square, ils sont très nombreux à venir prier et faire des offrandes, et quelque soit les âges. Seuls les vêtements traditionnels semblent perdre de leur intérêt chez les jeunes qui lui préfèrent le jean.

Comme à mes habitudes, je vais chez le barbier avant le début du trek. J’y retournerai en fin de voyage.

Sadhu - Katmandou

La veille du départ pour le Tour du Manaslu que je réalise avec Huwans Clubaventure, je fais la connaissance des autres membres du groupe et de Bikas, le guide francophone. C’est le baptême népalais pour Roland, Sandrine et David. Caroline et Régis y sont déjà venus à plusieurs reprises.

 Huwans Clubaventure

Ce Trekking autour du Manaslu a été réalisé avec Huwans Clubaventure, spécialiste des randonnées et voyages à pied à la rencontre d’autres cultures. Pour faciliter les rencontres, l’agence a privilégié des nuits en lodge et chez l’habitant plutôt que la tente.

Huwans Clubaventure propose plus de 20 voyages au Népal : voyage découverte, randonnées et trekkings accompagnés, en liberté et en formule spéciale famille.

En bus jusqu’à Baluwa

Huit heures de bus sont nécessaires pour rejoindre le village de Baluwa au nord de Gorkha dans le bas du massif du Manaslu. Une route qui n’a pas été de tout repos pour les passagers, encore moins pour le chauffeur. Encore plus défoncée qu’en 2007, elle se réduit à une piste pleine d’ornières après le village de Chanaute. Nous y crevons avant de nous enliser. Le chauffeur ne perd pas de son enthousiasme et nous sort du bourbier dans lequel nous sommes tombés.

 En route pour Baluwa

Selon la légende, c’est à Baluwa que le roi Gorkha, qui unifia le Népal, décima les troupes du roi Barpak en cachant des armes dans le sable. Depuis, le village porte le nom de « Baluwa » que l’on traduit en français par « sable ».

Tant qu’il fait jour, tout le village semble à l’extérieur des maisons. Les unes lavent le linge pendant que d’autres discutent ou préparent le repas du soir sur les marches des perrons. Les hommes palabrent, boivent du raki, certains un peu trop.

 Baluwa : une fête s'organise pour notre présence

A la nuit tombée, une bonne quarantaine de villageois se regroupe autour de la maison de la famille chez qui nous dormons pour danser sur des chants traditionnels. Le trek n’a pas commencé que les rencontres sont déjà émouvantes.

Grégory Rohart
A propos de l'auteur

Fondateur d'I-Trekkings et des blogs I-Voyages et My Wildlife, j'apprécie le rythme lent de la marche et des activités outdoor non motorisés pour découvrir des territoires montagneux et désertiques et rencontrer les populations locales. Je marche aussi bien seul, qu'entre amis ou avec des agences françaises ou locales.Ambassadeur Fujifilm...



https://www.gregoryrohart.com