Tour du Mont-Blanc

Destination : Suisse » Italie » France » Europe » Auvergne-Rhône-Alpes | Montagne : Alpes | Activité : Randonnée  | 


Le Tour du Mont-Blanc, grand classique des Alpes est une des plus belles randonnée d'Europe. Nicolas revient sur sa randonnée réalisée en septembre et en solo. Un classico de toute beauté. Récit.
Posté le :


Carnet : Tour du Mont-Blanc

Le Tour du Mont Blanc est un trek mythique, parcouru par des générations de marcheurs, un classique de la longue randonnée, sa distance est variable selon l’itinéraire emprunté, environ 200km et 15000m de dénivelé à parcourir en une dizaine de jours. La route passe par sept vallées autour du massif du Mont-blanc : Chamonix (ou Arve), Montjoie, Vallée des Glaciers, Val Veny, Val Ferret, Vallée d’Arpette et du Trient en Suisse.

L’idée m’est venue un peu plus d’un mois avant le départ, d’une part je ne savais pas où partir pour mes vacances, pas envie de rester dans le béton, d’autre part je suis dans une super forme, la meilleure depuis des années j’ai donc envisagé de partir sur plusieurs jours et ce trek m’est venu à l’esprit, bien envie de faire le GR54 autour des Ecrins aussi mais je ne suis jamais allé autour du Mont Blanc à la différence de ce dernier où je fais de nombreuses randos.

 

L’ascension du Mont Blanc en elle-même peut se faire avec un guide style stage UCPA, mais ça dure 2/3 jours, ça coûte un bras (genre 1000€), bref pas ce que je vise!
Par contre en faire le tour, là ça commence à m’intéresser! Pareil on peut suivre un groupe encadré et ne porter que son sac de la journée, le reste étant transporté jusqu’au prochain refuge par l’organisateur, coût de l’opération plus de 600€, mais pas dans l’esprit…

Cette rando c’est aussi un défi perso, je ne souhaitais pas spécialement partir seul, passionné de photo le poids du matériel ajouté à celui du sac et de l’équipement ne me réjouit pas, mais personne n’est disponible ou ne veut/peut le faire dans les dates imparties, bref ça sera en solo, ce qui dans le fond sera aussi bien d’un point de vue personnel.
Les conditions idéales sont donc réunies, partir début Septembre m’évite les hordes de touristes sur les sentiers, randonnant à la journée en tong…

La seule inconnue c’est la météo, je ne peux que croiser les doigts pour que le temps soit magnifique…
Une fois le projet en tête ça n’a pas traîné, un WE pour sonder internet, recevoir le guide topo de la Fédération commandé sur Amazon et je connaissais par cœur le coin, mon itinéraire était fait, reste à savoir si je m’y tiendrais ou si j’improviserai mais là est tout le plaisir !

Ma principale interrogation reste liée à la météo : les refuges. Je pense y manger mais aller bivouaquer plus loin après, mais si il fait un temps monstrueux je serais bien content d’y dormir, j’ai réussi à tous les réserver sans acompte sauf le premier soir donc c’est une bonne chose, par contre si je veux improviser ça sera plus compliqué…
Bref on verra…D’un point de vue organisation le TMB est bien balisé, sécurisé, on croise régulièrement des villages, camping et refuges pour ravitailler. Sur la partie Italienne les commerçants parlent français, en Suisse l’Euro est accepté, bref que du bonheur…