Tour du pic du Maubermé

Destination : Occitanie » France » Europe » Espagne | Montagne : Pyrénées | Activité : Randonnée  | 
Nombre de jours : 2 jours | Difficulté : 3 | Dénivelé : +2280/-2280 | Type d'itinéraire : Boucle | 
Ecosystème : Montagne | Hébergement : Bivouac
Meilleures Périodes : Juillet, Août, Septembre, et Octobre
Randonnée de 2 jours dans dans le massif du Maubermé dans les Pyrénées Ariégeoises au départ du village d'Eylie. Nous prenons la direction de l'Espagne, faisons l'ascension du Truc der Ome avant de passer la première nuit à la cabane d'Urets. Le lendemain, retour au point de départ par le pic du Maubermé. Une chouette randonnée assez sportive...
Posté le :



Télécharger la "Tour du pic du Maubermé" (Téléchargement :172 fois)
5
(1)

A St Girons suivre la direction d’Audressein puis vallée du Biros jusqu’au petit village d’Eylie (990 m) où démarre la randonnée.

Jour 1 : Eylie – cabane d’Urets

  • 5/6 heures de marche
  • D+ 1800 m
  • D- 200 m

27 Juin : Départ sur un bon sentier en direction de la cabane d’Urets. Le lieu est un ancien site minier. La montée jusqu’à la cabane d’Urets est bien raide et oui on est en Ariège et la montagne est rude. Arrivés à la cabane, 1947 m, une bonne pause et une reflexion. Dormons nous ici ou au col où se trouve une petite cabane ?

Vu la journée prévue demain, nous reprenons les sacs et poursuivons vers le cirque de la Plagne. Les premiers névés apparaissent et bientôt la pente nécessite l’usage des crampons pendant environ 15/20 minutes. Nous arrivons au Port (col) d’Urets à 2512 m, et là une magnifique cabane, la cabane du port d’Urets, toute en bois à l’intérieur et pierre à l’extérieur. Elle se compose de 2 bas flancs, une table et un petit coin cuisine.

Après avoir posé les sacs et avoir fait le plein d’eau, nous choisissons de monter vers l’est au pic de l’Homme, 2703 m. Vue magnifique sur les sierras espagnoles et le Maubermé nous attend pour demain.

Cabane du Port d'Urets

ACCUEIL COVID-19 DANS LES REFUGES

En raison de la crise du Covid-19, des mesures sanitaires spécifiques ont été mises en place pour accueillir les randonneurs dans les refuges.

La première mesure est la distanciation sociale. Des randonneurs de groupe différents ne dormiront pas côte à côte, idem pour dîner. Couvertures et couettes ne sont plus mises à la disposition des randonneurs. Il faudra donc venir avec son sac de couchage. Du gel hydroalcoolique est mis à la disposition des randonneurs dans les refuges. Le port du masque est aussi demandé. Dans les faits, je n’ai vu aucun randonneur le portait, y compris en refuge. Il est aussi conseillé de transporter vos crocs. Certains refuges en mettent à disposition en les désinfectant mais c’est loin d’être le cas partout.

Vous devrait aussi signer la charte d’engagement individuelle et la montrer lorsqu’on vous la demande.

J 2 : Tour du pic du Maubermé

  • 7/8 heures de marche
  • D+ 380 m
  • D- 2080 m

28 Juin : départ pas vraiment matinal mais bon il ne reste que 300 m de dénivelé. Certe, mais il faut faire plus de la moitié du tour du sommet pour sa voie d’accès. Là encore, quelques névés un peu durs nécessitent de faire attention. Le vent en plus commence à souffler et les rafales nous bougent un peu. La dernière partie est assez raide entre pierriers et névés, on pose les mains. Puis nous y voilà, au sommet du Couseran, à 2880 m. Vue à couper le souffle à 360° et vent à décorner les boeufs. Aneto au loin au sud ouest, Pique d’Estat à l’est et Néouvielle au fond à l’ouest. Bref génialissime.

COMMENT SOUTENIR I-TREKKINGS ?

Comme l’ensemble du secteur du tourisme, I-Trekkings subit de plein fouet la crise économique qui fait suite à la covid-19. Un petit coup de pouce de votre part serait apprécié. Comment ? En partageant cet article par exemple ou en effectuant vos achats chez nos partenaires (c’est aussi une façon de les soutenir. Merci de ne pas cliquer pour cliquer). Il y a bien d’autres façons de soutenir I-Trekkings. Pour en savoir plus, c’est par ici.

Le top 10 de nos partenaires par ordre alphabétique :

Redescente par la voie normale puis nous coupons par une grande pente de neige plein ouest, pour se diriger vers le port de la Hourquette, 2452 m, le site est un peu paumatoire avec deux vallées qui partent. Bien prendre celle de gauche.

Bonne descente en partie enneigée jusqu’à l’étang de Chicoué vers 1900 m. De là, nous décidons de rallonger un peu l’étape et de faire une traversée par le sentier minier. Au début du chemin, des randonneurs nous informent que le parcours est impossible car un énorme reste d’avalanche dans le couloir des Tarterau bloque le passage.

Finalement après être passé devant le reste des sites miniers 1900 m, nous descendons par la piste principale, qui n’en fini pas. Les pieds commencent à (sur)chauffer mais l’arrivée est proche.

En bref, superbe randonnée qui est plus agréable en présence de neige car à partir de 2500 m, il faut aimer la caillasse.

Références des cartes

Vous avez aimé mon article ? Mettez-lui 5 étoiles

Cliquez sur une étoile pour lui donner une note

Note moyenne 5 / 5. Nombre de votes : 1

Aucun vote pour le moment. Soyez le premier à noter mon article.

Je suis désolé que cet article ne vous ait pas été utile!

Laissez-moi améliorer cet article !

Dites moi comment je peux améliorer cet article



Partir en randonnée en Ariège

  • Hautes vallées d'Ariège et d'Andorre 820 €
  • De l'Ariège au pays catalan, chemin des Bonhommes 1125 €
  • Des gorges de la Carança au Canigou, les belvédères du soleil 390 €
  • GR10 - Merens-Les Vals - Vernet Les Bains (8ème partie) 440 €
  • La traversée du Pays Cathare par les petites routes des Corbières 580 €
  • GR 107, vallées sauvages d’Ariège 565 €
  • L'Ariège en raquettes
    Séjour balnéo à Ax-les-Thermes
    670 €
  • Ax-les-Thermes
    randonnée et balnéo
    680 €
  • Réveillon dans le val d'Aran 580 €
  • Randonnée et Balnéo à Ax-les-Thermes 650 €
  • Pays Cathare : de Quéribus à Montségur 765 €
  • Flo
    A propos de l'auteur

    Même avec un début d'enfance parisien, j'ai eu la chance de découvrir la montagne durant mes vacances d'été lors de balades puis randonnées en Vanoise. J'ai vite attrapé le virus et l'attirance vers les sommets. Grace aux études, j'ai pu me rapprocher des montagnes (Hautes Alpes, Hautes Pyrénées). Puis j'ai voulu allier plaisir et boulot ...



    J’accepte les conditions et la politique de confidentialité

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

    Le Timelapse du Moment : Le Wilder Kaiser, Tyrol, Autriche
    Share via
    Copy link