Canaries : Traversée à pied de La Palma

Destination : Europe » Espagne | Activité : Randonnée  | 
Nombre de jours : 5 jours | Difficulté : 4 | Dénivelé : +5980 m/-5945 m | Type d'itinéraire : Ligne | 
Ecosystème : Forêt et Montagne | Hébergement : Bivouac et Refuge
Meilleures Périodes : Janvier, Février, Mars, Avril, Mai, Juin, Juillet, Août, Septembre, Octobre, Novembre, et Décembre
Ma traversée à pied de la Palma dans l'archipel des Canaries : 5 jours de randonnée en autonomie en partie sur le GR131. Récit et trace GPS.
Posté le :



Télécharger la "trace GPS de ma Traversée La Palma" (Téléchargement :138 fois)
5
(4)

Cette traversée à pied de la Palma s’inscrit dans un voyage de 2 semaines entre les îles de La Palma, La Gomera et Tenerife dans l’archipel des Canaries en Espagne.

Pour La Palma, nous voulions être en autonomie totale avec le moins de transport possible. Dans cette optique, nous avons décidé d’une traversée de 5 jours du sud au nord, en empruntant une bonne partie du GR131.

Côté étapes, voici l’itinéraire :

  1. Aéroport – Los Canarios – Montana del Fuego
  2. Montana del Fuego – Hauteurs d’El Paso
  3. Hauteurs d’El Paso – Forêt près de Ermita de la Virgen del Pino
  4. Forêt près de Ermita de la Virgen del Pino – Refugio Punta de Los Roques
  5. Refugio Punta de Los Roques – Centro de Visitantes Los Tilos

Aéroport – Los Canarios – Montana del Fuego

 + 500 m / – 30 m  4,4 km

En atterrissant à l’aéroport en début d’après-midi, direction le sud en taxi pour gagner du temps (une option en prenant deux bus est possible mais c’est plus long) afin de pouvoir marcher le plus possible avant la tombée de la nuit et démarrer notre traversée à pied de la Palma.

Arrivés à Los Canarios vers 16h, nous partons avec une montée douce est régulière dans une forêt de pinède et nous montons la tente devant un superbe coucher de soleil.

Traversée à pied de la Palma

Traversée à pied de la Palma

Montana del Fuego – Hauteurs d’El Paso

 + 1200 m / – 1435 m 21,6 km

Première grosse journée de marche qui nous fait parcourir un grand nombre de cratères.

COMMENT SOUTENIR I-TREKKINGS ?

Comme l’ensemble du secteur du tourisme, I-Trekkings subit de plein fouet la crise économique qui fait suite à la covid-19. Un petit coup de pouce de votre part serait apprécié. Comment ? En partageant cet article par exemple ou en effectuant vos achats chez nos partenaires (c’est aussi une façon de les soutenir. Merci de ne pas cliquer pour cliquer. N’achetez que si vous avez un besoin). Il y a bien d’autres façons de soutenir I-Trekkings. Pour en savoir plus, c’est par ici.

Le top 10 de nos partenaires par ordre alphabétique :

  • Allibert Trekking (randos & treks à travers le monde)
  • Alpinstore (boutique outdoor – Déstockage en cours. Jusquà -70% sur plus de 4300 produits)
  • Amazon (librairie et bazar)
  • Chamina Voyages (randonnées en France et en Europe)
  • Décathlon (boutique outdoor)
  • Ekosport (boutique outdoor – French days jusqu’au 29 septembre)
  • La Balaguère (randonnées dans les Pyrénées et à travers le monde)
  • Randonades (randonnées dans les Pyrénées)
  • Snowleader (boutique outdoor – Déstockage d’été. Jusqu’à -70% sur plus de 10 000 produits)
  • Trekkinn (boutique outdoor – Bons plans Jusqu’à -62% en ce moment)

Nous passons par El Pilar, la plus grande air de camping de l’île (peu de monde en cette saison), mais nous ne faisons qu’y déjeuner et continuons notre descente vers le Centro de Visitantes de La Caldera de Taburiente, dans la commune d’El Paso.

Une petite remontée pour dépasser la ville et aller se trouver un coin où poser la tente loin des habitations.

Traversée à pied de la Palma

Hauteurs d’El Paso – Forêt près de Ermita de la Virgen del Pino

 + 1850 m / – 1800 m 21,3 km

Un démarrage un peu difficile au réveil par une montée assez raide en direction du Pico Bejenado à 1845 m d’altitude. Le sommet est très connu et les locaux y viennent régulièrement. Pour preuve, en y arrivant, un groupe de trailers est en train de fêter Noël (et oui, nous sommes le 25 décembre) et ils nous offrent une coupe de champagne, on a bien fait de venir 🙂

Traversée à pied de la Palma

Nous descendons ensuite vers le Mirador de la Cumbrecita puis entrons dans une forêt très agréable. Nous en profitons pour faire le plein d’eau avec une source près de la route au niveau des bâtiments qui marquent l’entrée dans la caldeira.

Traversée à pied de la Palma

Forêt près de Ermita de la Virgen del Pino – Refugio Punta de Los Roques

 + 1200 m / – 180 m 8,1 km

Aujourd’hui, nous devions monter jusqu’au Roque de los Muchachos, mais la fatigue se faisant sentir, nous choisissons de nous arrêter vers 13h au refuge de Los Roques, où la vue vers la caldeira est magnifique avec un coucher et un lever de soleil fabuleux.

Traversée à pied de la Palma

Traversée à pied de la Palma

Refugio Punta de Los Roques – Centro de Visitantes Los Tilos

 + 1230 m / – 2500 m  26,3 km

Dernière journée où nous devons rattraper notre retard pris hier, nous arrêterons la montée un peu avant le Roque de los Muchachos car les points de vue sont très nombreux en route.

Traversée à pied de la Palma

Traversée à pied de la Palma

Vue sur l’Observatoire du Roque de los Muchachos :

Traversée à pied de la Palma

Puis une descente interminable vers le Mirador de las Barandas , et un peu plus bas nous trouvons refuge en fin de journée au centre des visiteurs de Los Tilos, ou le très gentil ranger nous autorise à poser notre tente sur l’espace camping.

Traversée à pied de la Palma

Le lendemain, nous sommes obligés de nous arrêter là puisque la suite du parcours que nous avions imaginé est barrée. Le ranger nous a dit qu’il y avait eu des inondations et les tunnels étaient effondrés. Nous rejoignons donc la ville de Los Sauces à pieds, où un bus nous amènera à Santa Cruz de La Palma, pour prendre le ferry vers La Gomera, mais la suite du voyage est une autre histoire …

Fin de notre traversée à pied de la Palma !

Vous avez aimé mon article ? Mettez-lui 5 étoiles

Cliquez sur une étoile pour lui donner une note

Note moyenne 5 / 5. Nombre de votes : 4

Aucun vote pour le moment. Soyez le premier à noter mon article.

Je suis désolé que cet article ne vous ait pas été utile!

Laissez-moi améliorer cet article !

Dites moi comment je peux améliorer cet article

Phil
A propos de l'auteur

Voyageur et photographe paysage/nature/animalier...



3 Responses
  1. Julie Bellier

    Super article ! je prévois de faire un parcours similaire en autonomie, je me demandais comment ça se passe pour l’accès à l’eau ?
    Est-ce compliqué ? pouvons nous nous ravitailler tous les jours ?
    Merci 🙂

    1. Phil

      Mes points d’eau ont été :
      – J1 : Au départ de Los Canarios, plusieurs possibilités dans le village
      – J2 : Camping l’El Pilar
      – J3 : Au bord de la route près de l’entrée de la caldeira. Plein de voitures d’y arrêtent avec des bidons de 5-10L à remplir.
      – J4 : Possible au refuge Punta de Los Roques, même si de mémoire il y a une inscription dessus qui indique non potable. A faire bouillir ou mettre une pastille, car elle est relativement bonne quand même.
      – J5 : A la fin uniquement au centre des visiteurs de Los Tilos

      Bref, prévoir une grande capacité de stockage (au moins 3-4L par personne) car entre 2 points d’eau il peut y avoir beaucoup de distance.

J’accepte les conditions et la politique de confidentialité

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Le Timelapse du Moment : Le Wilder Kaiser, Tyrol, Autriche
Share via
Copy link