Traversée du Mercantour

Destination : Provence Alpes Côte d'Azur » France | Montagne : Alpes ; Mercantour | Activité : Randonnée  | 


Carnet d'une randonnée sur les chemins du parc national du Mercantour. A cheval sur les départements des Alpes-de-Haute-Provence et des Alpes-Maritimes, c’est un doux mélange entre mer Méditerranée et montagne. Cette traversée a été remarquable par la beauté de ses paysages et la richesse de sa faune, le tout couronné par un temps radieux (seulement une demi-journée de pluie sur les 12 jours).
Posté le :


Carnet : Traversée du Mercantour

De Barcelonnette à Saint-Etienne-de-Tinée

Après une rapide visite de Barcelonnette, nous entamons notre traversée du parc du Mercantour. En un jour ½ nous arrivons au charmant village de Saint-Dalmas-le-Selvage, le plus haut des Alpes-Maritimes. La marche est ponctuée de surprises : aux premières heures du jour un bouquetin se laisse observer en repartant du Col de Four et plus loin, une hure suivie de ses 3 marcassins se hâte de traverser un champ et de regagner les fourrés. Nous prenons de l’altitude par un sentier très raide et nous rejoignons les lacs de Ténibre, en empruntant le chemin de l’Energie. Son tracé suit les courbes de niveau à flanc de montagne et est bien large, ce qui nous permet d’allonger le pas.

Epuisés par cette longue ascension nous dormons d’une traite au bord de l’un des lacs.

Le lendemain la descente vers Saint-Etienne-de-Tinée est très agréable. Elle s’effectue à travers le bois de Sélasse avec le chant des oiseaux. Les sapins sont espacés et le chemin serpente à travers les herbes hautes ; l’ensemble est bucolique et invite à prendre son temps pour savourer cet endroit d’un calme remarquable. Installés au camping de Saint-Etienne-de-Tinée, l’après-midi passe tranquillement. Nous tentons une baignade dans le plan d’eau de la ville mais il est quasiment impossible de s’y mettre. L’eau vient directement de la Tinée et sa fraîcheur paralyse.

4 × 2 =