Trek à dos d’éléphant

Destination : Thaïlande » Asie | Activité : Randonnée  | Agence : Huwans 


Trek à dos d'éléphant - Trek famille dans la jungle du nord de la Thaïlande
Posté le :


Carnet : Trek famille dans la jungle du nord de la Thaïlande

30 décembre. Midi. Le petit groupe pose ses affaires sous un préau en bois et passe à table. A quelques mètres de nous, des éléphants longent la rivière accompagnés de leur cornac. La Thaïlande compte 8000 éléphants dont seulement 3000 vivent en totale liberté. Le cornac est une personne très importante. Il est à la fois le maître, le guide et le soigneur de l’éléphant.

Théo monte sur l'éléphantC'est doux la trompe de l'éléphnat ?

C’est l’heure du départ. Théo est le premier à grimper sur un éléphant en marchant sur sa trompe. A la fois outil, main, nez, pompe, aspirateur, radar, trompette et arme, la trompe de l’éléphant est un organe préhensible pouvant développer une force considérable. Elle est le siège de l’odorat et du toucher, permettant à l’éléphant d’être en contact permanent avec son environnement immédiat et ses congénères. La trompe est l’organe le plus caractéristique et le plus original de l’éléphant.

De là haut, la perspective sur la jungle est différente. On se lance des cris et on se sourit. Chacun est aux anges sur son pachyderme. Le cornac est assis sur le cou de l’animal et communique avec son éléphant par l’intermédiaire de mots, de gestes et de mouvements de pieds. Grâce au dressage, un éléphant peut comprendre une cinquantaine de mots. Les cornacs utilisent aussi une fronde pour communiquer avec un éléphanteau un peu rebelle qui nous accompagne. A notre arrivée près des éléphants, il a tenté une charge que les cornacs ont rapidement stoppé.

Balade familiale à dos d'éléphants

A la file indienne, les éléphants longent et traversent la rivière Mé-tin avec un calme et une grâce sans pareil. La balade me rappelle la progression en dromadaire mais en moins saccadée.

Deux heures plus tard, à la porte du village de Mouse Pon Yen, les éléphants nous déposent sur la berge. Tout le monde dit « au revoir » aux pachydermes et entre dans le village. Une famille Lahu nous accueille pour la nuit.

Appelés par les Thaï “Muserî, les Lahu sont chasseurs par tradition. A l’origine animistes, comme la plupart des tribus, beaucoup d’entre eux se sont convertis au christianisme. Le trait pour les identifier : les femmes Lahu portent des vestes rouges et noires avec des jupes noires étroites.

Les enfants optent pour la toilette dans la rivière plutôt que sous un tuyau. C’est plus rigolo et c’est moins froid !

Les villageoises nous proposent un massage. Une heure durant, les adultes sont manipulés des pieds à la tête. Pendant ce temps, les enfants se sont doucement éclipsés pour courir après les poules.

Le soir, veillée autour du feu.

Village Lahu sur le bord de la Mé-TinMassage Thaï


Voyage Famille réalisé avec Club Aventure, spécialiste des randonnées et voyages d’aventures à travers le monde

A propos de l'auteur

Fondateur d'I-Trekkings et des blogs I-Voyages et My Wildlife, j'apprécie le rythme lent de la marche et des activités outdoor non motorisés pour découvrir des territoires montagneux et désertiques et rencontrer l...



https://www.gregoryrohart.com